Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Gagnoa, la «cohésion sociale, gage de paix en milieu rural » au cœur de la première édition du Festival intercommunautaire de Dignago
 

Côte d'Ivoire : Gagnoa, la «cohésion sociale, gage de paix en milieu rural » au cœur de la première édition du Festival intercommunautaire de Dignago

 
 
 
 1509 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 juillet 2022 - 09:07



La première édition du Festival intercommunautaire de Dignago (FESTID) se déroulera du 5 au 7 août 2022, dans ladite sous-préfecture. L’annonce a été faite par la commissaire générale de cet évènement, Prisca BLEDE, au cours de la conférence de presse de lancement qui s’est tenue à Abidjan-Plateau.


La Commissaire générale du FESTID a fait savoir que ce festival vise à rapprocher les groupes ethniques ivoiriens et les communautés de la CEDEAO qui vivent dans la sous-préfecture de Dignago.


Pour cette première édition donc, la part belle sera faite aux groupes ethniques Baoulé, Malinké, Bété ainsi que la communauté Burkinabé de Dignago.


«A chaque édition un focus sera fait sur des groupes ethniques ivoiriens et une communauté de la CEDEAO vivant à Dignago. Cette année ce sont les communautés Baoulé, Malinké, Bété et la communauté Burkinabé pour la CEDEAO. Au-delà des festivités nous voulons célébrer la légendaire hospitalité de nos parents Bété qui ont accueilli fraternellement toutes ces communautés sur leur terre. Ce sera aussi l’occasion d’initier un espace d’intégration communautaire et de cohésion sociale entre les peuples vivant dans la Sous-préfecture de Dignago ».


Prisca BLEDE a indiqué que le choix porté sur le Burkina pour le FESTID1 s’explique par le fait que cette communauté est très nombreuse à Dignago.


 

Plusieurs activités meubleront cette première édition du Festival intercommunautaire de Dignago (FESTID). Ce sont entre autre, une action sociale (réhabilitation d’une salle de classe), présentation des danses et mets des 4 communautés (Baoulé, Malinké, Bété et Burkinabé), 3 concerts live avec des artistes locaux, un tournoi de Maracana.


Il est prévu également une conférence publique autour du thème : «Cohésion sociale, gage de paix en milieu rural ». Deux conférenciers sont prévus à cette occasion, notamment le Professeur Gnabely Rock et le Professeur Dédi Seri, tous deux sociologues.


Le volet santé n’a pas été négligé puisque, selon la commissaire générale, une séance de sensibilisation et de prise en charge des enfants autistes aura lieu.


«La couverture sanitaire est assurée SARU Côte d’Ivoire et l’ONG ‘’Une minute pour un sourire’’ sera là pour sensibiliser sur l’autisme. Tous les enfants autistes que comptent les 7 villages de Dignago seront pris en charge. Il y a aussi une consultation gratuite en ophtalmologie. Il y aura des prises de tension artérielle, une distribution de médicaments de 1ère nécessité », a-t-elle dit. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

A la suite de la commissaire générale, Marcel Zokou, président de SARU Côte d’Ivoire, fils de Dignago et membre du comité d’organisation, a relevé que ce festival répond à un besoin de paix. 


« Le caractère inclusif de ce festival prend sa source dans le fait que Dignago est un village cosmopolite. Le fait que notre fille organise un festival intercommunautaire répond à un besoin de paix parce que Dignago a vécu des moments terribles lors des élections. Mais nous avons pu dominer cela depuis 2015. Nous nous sommes dit plus jamais ça à Dignago et depuis 2015 tout cela est derrière nous. Alors pour matérialiser, il fallait ce festival », a-t-il expliqué.


A noter par ailleurs que, la cérémonie de lancement de ce festival a vu la participation du chef centrale de Dignagno et des chefs des différentes communautés qui seront en vus lors ce festival. Plusieurs partenaires sont aussi associés à cet évènement.


Pour mémoire, Dignago est une localité de la région du Gôh situé à 330 Km d’Abidjan, 45 Km de Gagnoa et à 15 Km de Guiberoua.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Gagnoa, la «cohésion sociale, gage de paix en milieu rural » au cœur de la première édition du Festival intercommunautaire de Dignago
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
En côte d'ivoire, quand vous entendez "cohésion sociale ", c'est qu'on vous parle de cohabitation ivoiriens - bôyôrôdjans. On vous dit que la côte d'ivoire est saturée et qu'il faut trouver une solution pour rapatrier un grand nombre de bôyôrôdjans qui n'ont rien à faire dans ce pays, vous êtes toujours là à parler de "cohésion sociale" et de " vivre ensemble". Bande de corrompus. Tampiri
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Oui, Gagnoa renaît grâce aux actions du gouvernement du boss bosseur. Aujourd'hui, vous allez à Gagnoa et région peinard et dans la joie. Et pourtant, les guignols refornicateurs, au pouvoir pendant 10 ans avec à leur tête le piètre illettré gbagba (FILS PARAÎT-IL DE LA RÉGION) n'a pas pu mettre 100 cm de rue bitumés. Que dire ? Tous les bétés de CIV doivent dire grand merci au FILS qui n'est pas de la région Ouattara... On avance...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Du faux.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter