Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Diabo, le député Assahoré se désolidarise des propos de sa suppléante et réaffirme son combat pour l'implantation du RHDP
 

Côte d'Ivoire : Diabo, le député Assahoré se désolidarise des propos de sa suppléante et réaffirme son combat pour l'implantation du RHDP

 
 
 
 5292 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 juillet 2022 - 22:39

L'honorable Assahoré Konan Jacques député de Diabo-Languibonou



L'ex UFPDCI de Diabo qui avait abandonné le plus vieux parti politique ivoirien pour rejoindre la famille des Houphouëtistes du président Alassane Ouattara à la veille des dernières législatives, s'est illustrée par une déclaration qui a surpris plus d'un militant du RHDP, parti pour lequel, elle siège à l'hémicycle en tant que député suppléante de Diabo-Languibonou.


En effet, lors d'une rencontre des femmes tenue à Tikakro le samedi 16 juillet 2022, dame Dorothée Koffi a publiquement déclaré en langue locale (Baoulé Ndlr) que « Les élections municipales arrivent. Aujourd'hui, moi, Koffi Adjoua Dorothée, je vais vous donner ma position. Je ne sais pas mentir. Ma position, la personne que j’ai choisie, celle derrière qui je suis depuis le matin jusqu’au soir, c'est Koumouin René (Maire PDCI RDA de Diabo Ndlr). Je suis derrière Koumouin René... »


 

Suite à cette sortie de la députée suppléante RHDP madame Dorothée Koffi à caractère solitaire, prise vraisemblablement par son propre chef pour des raisons apparemment personnelles, que certains cadres RHDP de Diabo en manque de publicité, tentent d'impliquer dans cette histoire l'élu de Boukébo. Le député Assahoré Konan Jacques a tenu, à travers un communiqué dont KOACI a reçu copie, à se désolidariser de cette annonce faite unilatéralement par sa colistière, tout en réaffirmant son appartenance totale au RHDP.


« Lors d’une manifestation tenue à la mi-juillet 2022, à Diabo, Madame Koffi Dorothée, ma Députée suppléante dans la circonscription de Diabo-Languibonou, a tenu des propos de nature à entretenir le flou sur notre appartenance commune au RHDP. En effet, en prélude aux élections municipales de 2023, celle-ci a déclaré ouvertement son soutien au Maire sortant élu sous la bannière du PDCI-RDA.


Or, il importe de rappeler que Madame Koffi, initialement Présidente des Femmes PDCI de Diabo, nous avait rejoint dans le combat du RHDP, à travers une déclaration d’adhésion, qui m’avait convaincu de la coopter comme colistière sur la liste RHDP pour les élections législatives de 2021. Cette stratégie nous a, d’ailleurs, permis de remporter lesdites élections. Aussi suis-je fort surpris de me rendre compte, aujourd’hui, que Madame Koffi porte toujours en elle les gènes de l’opposition, au moment où, en ce qui me concerne, je suis plus que jamais résolu à étendre l’influence du RHDP dans la zone.


Fort de ce qui précède, je voudrais, sans aucune forme d’ambiguïté, me désolidariser des propos tenus par ma suppléante quant à ses choix politiques pour les futures élections municipales.

Je me réserve, par ailleurs, le droit de prendre, envers elle, toutes les mesures disciplinaires que me confèrent les textes en vigueur, afin de prévenir ce genre d’écart de conduite susceptible de jeter le discrédit sur la politique de développement mise en œuvre par le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, dans les localités de Diabo et Languibonou.» a écrit l'honorable Assahoré Konan Jacques, député de Diabo-Languibonou par ailleurs directeur général du trésor et de la comptabilité publique.



T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Diabo, le député Assahoré se désolidarise des propos de sa suppléante et réaffirme son combat pour l'implantation du RHDP
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
peut être qu'elle pensait que personne comprendrais comme elle parlait baoulé lol !!ah vraiment que de tribalisme mais ma chérie tu es libre d'y aller pourquoi vouloir être a voile et a vapeur va la ou tu penses que tes idées sont bonne en ce qui nous concerne on préfère que ca soit dans ce sens et avoir avec nous le député que le suppléant lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Safroulaye !!! Je l'avais dit : ils sont au rdr, soit par convictions alimentaires (néo ado moutons), soit pour leur violence congénitale (ado moutons de souche), car c'est cette maudite et nauséeuse case verte qui représente le mieux cette conviction. S'agissant de la seconde possibilité, paraît-il, selon leurs explications farfelues au lendemain des élections des délégués départementaux où ils se sont quasiment entretués, la "violence n'est pas l'identité" des sauvages, abrutis et moutons ou rien du rdr. "Sé sé! Anouman gblè oooh anouman gblè" !!! Oui oui, c'est possible : au rdr, on peut cacher le soleil de la main. Mdrrrrr. J'ai donc ma petite idée sur ceux qui ont introduit ces violences entre eux mêmes militants bornés : ce sont les néo ado moutons aux convictions alimentaires. A moins que ce soit l'opposition la responsable de cette haine dans la maudite case verte. D'ailleurs, on remarquera que ces ado moutons de souche ne sont jamais responsables de rien, même de leur propre violence congénitale. Sacré rdr ! Mdrrrr
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Cancrelat notoire... Quand c'est comme ça, ce fuyard auto-proclamé vadrouilleur professionnel (Lollllllllllll) est premier à aboyer... Au lieu d'aboyer sur les problèmes internes du RHDP, conserve ton énergie de prostitué professionnel pour cogiter sur les problèmes au parti de pipi... Je t'ai informé solennellement que Simone sera candidate en 2025 et Blé Goudé certainement. En plus, vous n'avez aucune alternative à proposer au peuple. En tant qu'observateur, il convient de s'interroger : Pauvre crétin, comment le parti de pipi du cafard illettré koudou compte-t-il reconquérir le pouvoir en 2025 ? Un autre un coup KO du RHDP n'est-il pas en gestation ? Deux simples petites questions... On observe...
 
 il y a 1 mois
@Marius
Ahiiiiii ! @puce de chien, visiblement, tu aimes que je sois plus présent sur @koaci pour te traiter moins qu'un cafard. Ok. Puisqu'il faut tout expliquer par le menu la cervelle trouée, je m'y essais drechef mon abruti préféré : réussis à faire la distinction entre projet de loi et proposition de loi, et je te donne ma parole que je t'aide à lancer les cauris concernant l'avenir de Simone Gbagbo en 2025. Mdrrrr
 
 il y a 1 mois
Peace101
Et ce fuyard vadrouilleur professionnel est encore ici... Écoute, je te croyais dans tes gombos de tchoin professionnel. On t'a démasqué. Yako... Retourne te chercher car l'on n'a pas besoin de fuyards tchoin professionnel ici... Okay ? Tous les analystes s'interrogent sur la mauvaise foi et sorcellerie des sauvages nouveaux frontistes du parti de pipi qui ont insulté Blé Goudé qui pourtant est celui-là qui a tenu debout le pouvoir du mal élu illettré gbagba pendant 8 ans. Incroyable ! Pinhead!
 
 il y a 1 mois
jordanchoco2020
c'est étrange, les gens sont du RHDP ou PDCI mais c'est rare PP A CI lol au pire quand on entend PPa CI le mogo vient nous dire qu'il a vu son nom la bas et qu'il désire informer l'opinion qu'il est en aucun cas de ce parti lol. marius blakoro tu as payé ta cotisation au fait koudou a dit ca va chauffer pour les escrocs lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter