Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : Révélation sur la pression d'un coup d'Etat contre Goodluck Jonathan en 2010
 

Nigeria : Révélation sur la pression d'un coup d'Etat contre Goodluck Jonathan en 2010

 
 
 
 2259 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 août 2022 - 15:34


Goodluck Jonathan (ph)


L’ordre constitutionnel a été préservé en 2010 au Nigeria après des pressions qui avaient été exercées sur le chef de l’Armée de l’époque afin de destituer l’ancien Président Goodluck Jonathan par le biais d’un coup d'État.


L’ancien porte-parole de l'Armée nigériane, le Brigadier Général à la retraite Kukasheka Usman a révélé comment l'ancien chef d'Etat-Major de l'Armée, le Lieutenant-général à la retraite. Abdulrahman Dambazau, a subi des pressions pour renverser le Président Goodluck Jonathan après le décès du Président Umaru Yar'Adua en 2010.


Le Brig. Général à la retraite Usman a fait cette révélation à Abuja lors des conférences publiques annuelles et de la série/ prix Impact de Blueprint Newspapers 2022. Usman a volontairement pris sa retraite en 2019 de l'Armée après avoir été pendant de nombreuses années son porte-parole.


 

En levant le voile sur cette affaire qui aurait du empêcher Jonathan d’assurer l’intérim du pouvoir, Usman a fait savoir que Dambazau avait non seulement résisté à la pression des personnes étiquetées comme des ennemis du Nigeria, mais avait aussi t promis à la communauté internationale, qui avait eu vent de la vacance du pouvoir , qu'il ne ferait rien de tel.


Racontant comment Dambazau a résisté aux pressions pour renverser le pouvoir de Jonathan, Usman a déclaré « Une chose que les nigérians ne savent pas, c'est que si nous comptons les champions de la démocratie dans ce pays, il est impossible que vous ne mentionniez pas le Lieutenant-général. Abdulrahman Bello Dambazau, et je vais vous dire pourquoi ».


En poursuivant le récit des faits, Usman a continué que « à l'époque où le Président Umar Yar'Adua était malade, il était le chef d'Etat-Major de l'Armée et j'ai eu le privilège d'être officier des relations publiques de l'Armée…Je dis cela avec tout le sens des responsabilités, car à cette époque, le même groupe de politiciens était celui qui faisait pression sur lui pour prendre le pouvoir de manière inconstitutionnelle. Nous avons les archives… ».


Et comme un engagement à ne renverser l’ordre constitutionnel dans le pays, Usman a précisé que la communauté internationale s'est montrée inquiète. Devant cette situation, elle a dû rencontrer le chef militaire courtisé et ce dernier a promis qu'il ne prendrait pas le pouvoir. Pour avoir résisté a la pression de faire un Coup d’Etat, l’ancien porte-parole de l'Armée nigériane a confessé que dans certaines régions du pays, certains les qualifient de femmes, car une opportunité en or s’était présentée à eux mais ils n’avaient rien fait pour prendre le pouvoir.


 

Pour s’assurer de la véracité de cette révélation, Usman a cité le Général Akinyemi pour vérification. De l’appui de cet officier qui devrait être déterminant, Usman a confié qu’« un simple coup de téléphone pour qu'il déploie les chars et le Général Dambazau aurait été chef de l'État, mais il a résisté à cette tentation, simplement, parce qu'il a à cœur l'intérêt de cette nation et il sait que la démocratie est la meilleure forme de gouvernement pour ce pays ».


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Révélation sur la pression d'un coup d'Etat contre Goodluck Jonathan en 2010
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter