Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Visite du Président polonais, Ouattara comprend l'Ukraine, mais demande qu'on s'intéresse aussi aux conflits africains
 

Côte d'Ivoire : Visite du Président polonais, Ouattara comprend l'Ukraine, mais demande qu'on s'intéresse aussi aux conflits africains

 
 
 
 9270 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 septembre 2022 - 18:03

Andrzej Duda et Alassane Ouattara ce mercredi à Abidjan


Andrzej Duda, Président de la république de Pologne a effectué une visite de courte durée à Abidjan dans le cadre de sa tournée ouest-africaine. Il a eu en fin de matinée un entretien avec son homologue ivoirienne au Palais présidentiel.


Au terme des échanges, son hôte, le Président Alassane Ouattara a salué la visite historique d'un président polonais dans son pays. Il a, à l'occasion d'un point de presse, condamné, l'invasion de l'Ukraine, pays voisin de la Pologne, par la Russie.


En même temps que le Président ivoirien considère que la guerre en Ukraine est en Europe, Alassane Ouattara a déploré le fait que quand il s'agit des conflits en Afrique, que ce soit en Éthiopie, au Soudan, au Congo où ailleurs, la communauté internationale n'apporte pas beaucoup d'attention aux meurtres, aux dégâts et aux assassinats à l'occasion de ces conflits.


« Donc, tout en marquant notre solidarité pour le peuple ukrainien, nous demandons donc qu'une attention plus précise soit apportée également aux victimes des conflits en Afrique et je voudrais aussi indiquer que les conséquences financières de cette situation, les pays africains ont besoin de mécanismes pour les soutenir financièrement, car il semblerait que cette guerre va durer pendant plusieurs mois ou plusieurs années et cela ne peut pas être à l'avantage des pays africains donc nous voulons la paix, nous voulons la reconnaissance des frontières et nous voulons donc plus de solidarité au niveau des pays », a-t-il déclaré.

La Pologne est un grand pays avec une économie prospère et dynamique. Alassane Ouattara déplore tout simplement que le niveau des échanges entre la Côte d'Ivoire et la Pologne soient faibles.


Il a annoncé que son hôte et lui sont convenus de tout faire pour que cela puisse être amélioré et l'organisation d'un business forum sera une belle opportunité de relever, non seulement le niveau des échanges, mais de promouvoir des échanges entre la communauté des affaires en Pologne et en Côte d'Ivoire.


« Nous avons évoqué qu'il y a des domaines de coopération possible, notamment dans l'agro-industrie, la santé, la science, les mines, l'énergie, l'économie et les finances et aussi la sécurité et la défense. Ainsi je voudrais compter sur la délégation qui vous accompagne pour que nous puissions organiser, dans les meilleurs délais, un tel forum et je me félicite de la signature de mémorandum d'entente sur les consultations politiques que nous avons décidé d'entreprendre entre la république de Pologne et la république de Côte d'Ivoire », a expliqué, Alassane Ouattara.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Président ivoirien a remercié, le Président polonais pour cette visite historique et lui a renouvelé sa volonté d'œuvrer au raffermissement de la coopération, à sa diversification ainsi que pour la solidarité du peuple polonais à l'égard bien sûr du peuple ukrainien, mais également des africains qui ont pu aller en Pologne et dans les autres pays européens à l'occasion de cette crise.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon



Ci-joint l'intégralité du discours d'Alassane Ouattara.


« Monsieur le président de la république de Pologne, je voudrais dire à quel point je suis particulièrement heureux de vous accueillir en Côte d'Ivoire. C'est une visite historique puisque c'est la première fois qu'un président de la république de Pologne a bien voulu honorer notre pays d'une visite officielle de travail et d'amitié.


Je voudrais vous dire qu'en Côte d'Ivoire quand nous souhaitons la bienvenue à une haute personnalité nous disons Akwaba, donc Akwaba à vous.


Je voudrais remercier le Président et les autorités polonaises pour leur solidarité parce que avec l'invasion de l'Ukraine par la Russie nous avons eu de nombreux ressortissants ivoiriens en particulier des étudiants qui ont du passer par la Pologne pour aller dans plusieurs pays européens et même de retourner en Côte d'Ivoire. Je crois qu'il y en avait à peu près 250 personnes qui ont été conduits par notre ambassadeur d'Allemagne, le Général Mangou.


 

Et également 80 autres jeunes africains qui ont pu quitter l'Ukraine via la Pologne pour rentrer en Pologne dans d'autres pays européens et même pour pouvoir retourner dans leur pays respectifs. Je voudrais vous dire à quel point nous avons été sensible à l'hospitalité du peuple polonais et je vous remercie Monsieur le président.


Tout à l'heure nous avons eu l'occasion d'évoquer ensemble, la situation politique, économique et sécuritaire en Côte d'Ivoire et dans la sous-région et j'ai du vous dire que la Côte d'Ivoire est un pays qui est en paix en sécurité pour les citoyens et les populations vivant ici. Et qu'en matière de croissance économique nous avons une économie en pleine expansion et que malgré la COVID-19 nous avons pu avoir un taux de croissance de 2 % en 2020 et les perspectives sont pour une croissance annuelle de 7 à 8% de 2021 jusque pour les 4 et 5 années à venir, comme cela d'ailleurs a été le cas de 2012 à 2019 donc la situation économique est bonne avec un taux d'inflation très, des investissements élevés et surtout des investissements privés.


A cet égard je vous ai demandé d'encourager les entreprises polonaises de venir investir en Côte d'Ivoire et aussi la possibilité pour nos entreprises de faire des prospections en Pologne. Nous sommes tout à l'heure tombés d'accord pour la possibilité d'organiser un business forum au cours des prochains mois. En tout cas nous sommes demandeurs et je peux compter sur vous.


En ce qui concerne la situation en Ukraine, je vous ai indiqué que la Côte d'Ivoire a apporté son soutien et son engagement à soutenir tous les efforts de la communauté internationale dans le cadre du dialogue en vue d'un retour rapide à la paix et à la confiance entre les deux voisins mais surtout à la reconnaissance des frontières de l'Ukraine après l'invasion Russe dans ce pays. Alors je voudrais dire que nous sommes préoccupé par l'impact de la guerre en Ukraine sur les échanges internationaux et du taux de croissance de l'économie mondiale qui risque d'être en récession et en particulier les conséquences néfastes chez les pays africains. J'ai insisté pour dire que nous sommes conscients qu'il est important de respecter les frontières héritées depuis quelques décennies et que pour cela nous avons montré notre soutien à l'Ukraine dans son combat pour recouvrer ses frontières naturelles.


En même temps nous considérons que cette guerre est bien sur d'abord en Europe et j'ai déploré le faite que quand il s'agit des conflits en Afrique, que ce soit à l'Éthiopie au Soudan au Congo où ailleurs la communauté internationale n'apporte pas beaucoup d'attention aux meutres, aux dégâts et aux assassinats à l'occasion de ces conflits. Donc tout en marquant notre solidarité pour le peuple ukrainien, nous demandons donc qu'une attention plus précise soit apportée également aux victimes des conflits en Afrique et je voudrais aussi indiqué que les conséquences financières de cette situation, les pays africains ont besoin de mécanismes pour les soutenir financièrement car il semblerait que cette guerre va durer pendant plusieurs mois ou plusieurs années et cela ne peut pas être à l'avantage des pays africains donc nous voulons la paix nous voulons la reconnaissance des frontière et nous voulons donc plus de solidarité au niveau des pays.


Monsieur le président évidemment, la Pologne est un grand pays avec une économie prospère et dynamique ce dont nous nous félicitons. Je déplore tout simplement que le niveau des échanges entre la Côte d'Ivoire et la Pologne soient faibles et nous sommes convenus de tout faire pour cela puisse être amélioré et l'idée du business forum sera une belle opportunité de relever, non seulement le niveau des échanges mais de promouvoir des échanges entre la communauté des affaires en Pologne et en Côte d'Ivoire. Nous avons évoqué qu'il y a des domaines de coopération possible notamment dans l'agro-industrie, la santé, la science, les mines, l'énergie, l'économie et les finances et aussi la sécurité et la défense. Donc je voudrais compter sur la délégation qui vous accompagne pour que nous puissions organiser dans les meilleurs délais, un tel tel forum et je me félicite de la signature de mémorandum d'entente sur les consultations politiques que nous avons décidé d'entreprendre entre la république de Pologne et la république de Côte d'Ivoire.


Je voudrais vraiment vous remercier pour cette visite historique et vous renouveler notre volonté d'œuvrer au raffermissement de notre coopération, à sa diversification et aussi vous remercier pour la solidarité du peuple polonais à l'égard bien sûre du peuple ukrainien mais également des africains qui ont pu aller en Pologne et dans les autres pays européens à l'occasion de cette crise merci encore d'avoir pris le temps de venir en Côte d'Ivoire merci Monsieur le président ».


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Visite du Président polonais, Ouattara comprend l'Ukraine, mais demande qu'on s'intéresse aussi aux conflits africains
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Ça y est ado est en orbiitre voilà le président panafricain vraiment dieu merci de nous avoir laissé vivre assez longtemps pour voir ça.... Loi' de la médiocrité si on était mort sur poy la joie vraiment merci dieu
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter