Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Abuja fustige les alertes terroristes émises par les USA et le Royaume-Uni
 

Nigeria : Abuja fustige les alertes terroristes émises par les USA et le Royaume-Uni

 
 
 
 2408 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 octobre 2022 - 12:05

Lai Mohammed, le ministre de l'Information et de la Culture (ph)


Le gouvernement fédéral du Nigeria a fustigé les ambassades des États-Unis d’Amérique (USA) et du Royaume-Uni dans le pays pour avoir émis des alertes terroristes et de sécurité « non vérifiées » à Abuja, la capitale fédérale.


Le ministre de l'Information et de la Culture, Lai Mohammed, a exprimé le mécontentement du gouvernement nigérian le mardi 25 octobre 2022 à Abuja lors d'une session ministérielle dans le cadre de la Semaine mondiale de l'éducation aux sur l'UNESCO. Il a déploré le fait que les alertes de sécurité non vérifiées ont semé la panique dans les lieux publics à Abuja


S'exprimant sur les alertes terroristes émises par les États-Unis et le Royaume-Uni, le ministre a déclaré que les avertissements de, c'est des pays étrangers ont semé la panique, ajoutant que ce n'est pas la véritable situation de la sécurité dans le pays.


Mécontent, le ministre Lai a déclaré que si une telle alerte de sécurité est effectivement nécessaire, elle le doit être à l'attention des citoyens des pays émetteurs au Nigeria et non le public nigérian. Partant de cette clarification, il a accusé à la fois les médias traditionnels et les réseaux sociaux d'être complices de la propagation d’informations non crédibles. Le ministre Lai a par conséquent relevé que la menace de la désinformation pour la paix et la stabilité nationales et mondiales est flagrante et qu’il faut la combattre.

Impacts des alertes


 

Sur les conséquences de ces alertes sécuritaires, le ministre Lai a relevé qu’elles ont créé de la panique sur le plan politique et obligé les écoles et commerces de fermer, il a ajouté que les plans de voyage ont été modifiés, des vies ont été bouleversées et personne ne se souciaient de connaître l'authenticité de ces alertes.


Tout en reconnaissant que le gouvernement ne néglige pas le fait que les terroristes, les bandits et leurs semblables voudraient toujours perturber la paix, la sécurité et la stabilité dans le pays, le ministre de l’Information a souligné que le Nigeria est « plus sûr aujourd'hui que ces derniers temps » en raison des sacrifices des agents de sécurité au Nigeria.


À l’origine de la sortie du gouvernement nigérian sur les alertes qu’il a qualifiées d’infondées, rappelons que les USA, par le biais de leur ambassade, ont averti le dimanche 23 octobre qu'il existe un risque élevé d'attaques terroristes au Nigeria, en particulier à Abuja, la capitale politique.


Après avoir mis en garde sur la fréquentation de certains lieux comme les bâtiments publics, les lieux de culte, les écoles, les marchés, les centres commerciaux, les hôtels, les bars, les USA ont conseillé à leurs ressortissants d'éviter tout voyage, de rester vigilant, d'éviter les foules, de revoir leurs plans de sécurité personnels et de garder leur téléphone portable chargé en cas d'urgence.


Pendant ce temps, le Haut-commissariat britannique (ambassadeur) a également émis un avertissement similaire, conseillant aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l'école.


 

Ajoutons qu’à la suite de leur alerte, les USA ont, dans une mise à jour

De leur avis de voyage publié le mardi soir, autorisé l'évacuation des employés « non essentiels » et des membres de leur famille au Nigeria.


Les Américains ont été avertis d'éventuelles attaques terroristes et d'enlèvements dans les États de Borno, Yobe, Adamawa, Bauchi, Gombe, Kaduna, Kano, Katsina et Zamfara. Les États d'Akwa Ibom, Bayelsa, Cross River, Delta et Rivers - à l'exception de Port Harcourt ont été classés au niveau 4 « en raison de crimes, d'enlèvements et de crimes maritimes ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Abuja fustige les alertes terroristes émises par les USA et le Royaume-Uni
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter