Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Pour éviter de constituer des passifs, le ministère du Budget conseille aux opérateurs économiques d'être vigilants face à un bon de commande
 

Côte d'Ivoire : Pour éviter de constituer des passifs, le ministère du Budget conseille aux opérateurs économiques d'être vigilants face à un bon de commande

 
 
 
 2137 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 octobre 2022 - 09:59

Dimanche à la préfecture de Yamoussoukro




Pour la cinquième étape de la campagne de vulgarisation des activités de la Cellule d'Information des Opérateurs Economiques (CELIOPE) et de sensibilisation des opérateurs économiques sur les mesures relatives à l'interdiction de constituer des passifs, la Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF) a choisi Yamoussoukro.


Hier, l'enceinte de la Préfecture de la capitale politique a enregistré la présence de plusieurs opérateurs économiques venus de la commune et d'Attiegouakro.


Opérationnelle depuis le mois de mai 2015, après sa création en décembre 2014, la CELIOPE assiste gracieusement le secteur privé et informe les opérateurs économiques principalement sur les préoccupations d'ordre budgétaire, notamment les procédures de passation des marchés publics et procédures d'exécution budgétaire, le statut des lignes budgétaires qui oriente sur le mode de passation de contrat, la consultation des dotations budgétaires disponibles des structures en temps réel ou encore la vérification et l'intégration du numéro du compte contribuable dans la base de données du système des applicatifs budgétaires.


Au regard de l'importance de cette cellule, Coulibaly Yaya, Secrétaire Général 1 de Préfecture a encouragé les responsables de la cellule à faire en sorte que cet instrument soit une source de satisfaction pour l'administration et le secteur privé.


Il a ensuite invité les opérateurs économiques à se rendre massivement à la CELIOPE pour s'approprier cet outil d'information qui est le leur.


 

Brou Aubin, Directeur régional du Budget et des Finances, représentant le Directeur général du Budget et des Finances a rappelé que la campagne de vulgarisation des activités de la CELIOPE et de sensibilisation des opérateurs économiques de la région de Yamoussoukro s'inscrit dans le cadre de la poursuite des actions d'amélioration de la transparence dans la gestion des finances publiques.


Selon lui, cette Cellule est un instrument à la disposition de l'économie ivoirienne et son mode opératoire lui permet de mobiliser les informations relatives au budget et de les mettre à la disposition du grand public et des opérateurs économiques en particulier.


« Cette vision futuriste de monsieur le ministre du Budget et du Portefeuille de l'État mise en œuvre par monsieur le Directeur général du Budget et des Finances, s'enracine dans la vision du chef de l'État qui vise à insuffler une dynamique économique tournée résolument vers l'émergence de la Côte d'Ivoire » a précisé, Brou Aubin.


La présente campagne est une opportunité pour les opérateurs économiques pour qu'ils comprennent mieux les règles budgétaires et s'approprier les bons réflexes lors de la contractualisation avec l'État.


Il a conseillé aux opérateurs économiques la vigilance lorsqu'ils sont face à un bon de commande.


 

« Face à un bon de commande proposé par un gestionnaire de crédits vis-à-vis duquel vous avez des doutes, ayez le réflexe d'aller faire vérifier ce bon de commande par la CELIOPE qui doit vous rassurer. Ce qui vous permettra d'éviter la constitution de passifs, situation par ailleurs interdite dans les finances publiques et formalisée par note circulaire de monsieur le Premier ministre pour amener les acteurs de la dépense à plus de responsabilité » a-t-il ajouté.


Yao Florent, Chef de la CELIOPE a présenté sa structure en mettant l'accent sur son importance, le contexte de sa création, ses missions et objectifs, ses modes de saisine ainsi que les statistiques sur les requêtes. Quant aux outils de saisine en ligne, les applicatifs « e-requête » et « e-fournisseur », ils ont été présentés à l'assistance par Kamagaté née Sow Mariam de la CELIOPE.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour éviter de constituer des passifs, le ministère du Budget conseille aux opérateurs économiques d'être vigilants face à un bon de commande
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter