Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Projet d'action militaire de la CEDEAO au Niger, Tinubu saisit le Sénat
 

Nigeria : Projet d'action militaire de la CEDEAO au Niger, Tinubu saisit le Sénat

 
 
 
 5938 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 août 2023 - 16:05

Bola Tinubu (ph)


Le Président nigérian, Bola Tinubu, a informé le Sénat ce vendredi du projet d'action militaire de la CEDEAO et d'autres sanctions contre les officiers militaires qui ont récemment renversé le Président élu Mohamed Bazoum et pris le pouvoir au Niger.


Dans la lettre, Tinubu, qui est également le Président en exercice de la CEDEAO, a déclaré que la décision de déployer la force militaire au Niger fait partie des conclusions du sommet tenu le dimanche dernier à Abuja. Les sanctions proposées ont été énumérées dans la lettre qui a été lue par le président du Sénat, le sénateur Godswill Akpabio, le vendredi 04 août.


En vue de se voir accorder le feu vert pour une mission de l’Armée hors du pays, le Président nigérian a demandé un soutien pour « le renforcement militaire et le déploiement de personnel en vue d’une intervention militaire pour faire plier la junte militaire au Niger si elle reste récalcitrante ».


La lettre du Président Tinubu sur la situation politique au Niger déclare en substance que « Suite à la situation politique malheureuse en République du Niger qui a abouti au renversement de son Président, la CEDEAO sous ma direction a condamné le coup d'État dans son intégralité et a décidé de demander le retour du gouvernement démocratiquement élu dans le but de rétablir la paix … ».


 

Objection d'un sénateur


La demande formulée par le Président Tinubu au Senat n’a pas totalement reçu l’assentiment d’un sénateur de l’opposition PDP qui a soulevé une clause constitutionnelle.


En effet pour le sénateur Abdul Ningi, il y a des dispositions du Sénat sur la manière dont les forces armées pourront être déployées en mission de combat hors du Nigeria.


Ningi a rappelé l'article 5 (5) de la Constitution nigériane qui stipule que « le Président, en consultation avec le Conseil de la défense nationale, peut déployer des membres des forces armées de la Fédération sur une durée limitée, devoir de combat à l'extérieur du Nigéria s'il est convaincu que la sécurité nationale est menacée ou en danger imminent ... ».


La CEDEAO avait donné au Niger une semaine à partir de dimanche 30 juillet 2023 pour restaurer le Président déchu Mohamed Bazoum sous peine de sanctions plus sévères.


 

Hier jeudi, une délégation de la CEDEAO conduite par le General nigérian à la retraite Abdulsalami Abubakar, ancien chef d'État militaire, est arrivée à Niamey, capitale du Niger, pour négocier avec les militaires du CNSP au Niger.


A mesure que l’ultimatum de la CEDEAO tire vers sa fin, des voix au Nigeria dont celle de l’ancien vice-président, Atiku Abubakar, se sont élevées pour déconseiller à la CEDEAO des « hostilités militaires » au Niger et misent sur le dialogue comme l'option la plus viable.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Au charbon depuis tant d'années, Guikahué mérite-t-il la présidence du PDCI ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Média, en perte de vitesse, Blé Goudé tente-t-il d'exister à travers...
 
2755
Oui
59%  
 
1765
Non
38%  
 
119
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Projet d'action militaire de la CEDEAO au Niger, Tinubu saisit le Sénat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter