Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Inscription physique des affectés de l'État dans les Établissements Secondaires Privés, des fondateurs exigeraient 40.000 à 200.000 FCFA, l'appel de la FESCI
 

Côte d'Ivoire : Inscription physique des affectés de l'État dans les Établissements Secondaires Privés, des fondateurs exigeraient 40.000 à 200.000 FCFA, l'appel de la FESCI

 
 
 
 8706 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 septembre 2023 - 12:20

Les inscriptions ou réinscriptions en ligne des lycées et collèges de l’enseignement secondaire général ont débuté le dimanche 27 Aout 2023, à 23 heures 59 minutes pour prendre fin le dimanche 24 Septembre, à 23 heures 59 minutes, délai de rigueur. 


Ces frais d’inscription ou de réinscription en ligne s’élèvent à 6.000 FCFA pour les élèves du public et à 3.000 FCFA pour les élèves affectés par l’État au privé (Établissements semi-privés). 


Après cette phase d’inscription en ligne, les élèves affectés ou orientés par l’État dans les établissements secondaires privés sont soumis à une autre phase dite d’inscription physique. 


Nous apprenons que, à l’occasion de cette phase d’inscription physique, certains établissements secondaires privés exigent des frais d’inscription exorbitants allant de 40.000 à 200.000 FCFA voire même plus.


 

 De plus, ils imposeraient souvent le paiement de la totalité de la scolarité aux parents d’élèves à travers les nombreux frais imposés, sans tenir compte de la subvention de l’État.


 L’on note que cette situation qui se généralise à chaque rentrée-scolaire est un véritable frein à la scolarisation de nombreux enfants et est aux antipodes de la politique de gratuité de l’école prônée par le Gouvernement Ivoirien. 


La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) en appelle donc au sens de la « responsabilité citoyenne des fondateurs d’établissements secondaires privés et demande au Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) de procéder au travail d’inspection qu’exige la situation afin de prendre des mesures nécessaires contre les contrevenants à la réglementation en vigueur en la matière notamment l’Arrêté 0059 MEN/CAB/SAPEP du 29 Avril 2008 portant harmonisation des frais d’inscription ou de réinscription, des frais annexes et des frais complémentaires dans les établissements scolaires secondaires privés laïcs et confessionnels de la République de Côte d’Ivoire. »



Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Inscription physique des affectés de l'État dans les Établissements Secondaires Privés, des fondateurs exigeraient 40.000 à 200.000 FCFA, l'appel de la FESCI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter