Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: 1 élève tué et 55 blessés dans l'explosion d'une bombe pendant la fête de la jeunesse
 

Cameroun: 1 élève tué et 55 blessés dans l'explosion d'une bombe pendant la fête de la jeunesse

 
 
 
 2526 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 février 2024 - 11:16

Des élèves pris de panique après l'explosion (Ph)


Au Cameroun, 1 élève a été tué et 55 autres blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale dimanche à Nkambe, département du Donga Mantung région du nord-ouest, selon un bilan dressé par les forces de sécurité.


Suite à l'explosion d'une bombe artisanale sur la place des fêtes de Nkambe, après le défilé de la 58ᵉ édition de la fête de la jeunesse, le 11 février, plusieurs victimes, majoritairement des élèves, sont à déplorer.


L'ambassade des États-Unis a déploré la mort d'un élève et des dizaines de blessés. 


 "Rien ne peut justifier une attaque contre des civils et des élèves en particulier", déplore la représentation américaine. L'Union européenne a condamné une attaque "innommable", contre des civils et des jeunes enfants.


Sur X, l'opposant Maurice Kamto a condamné, sans "réserve aucune", le recours à la violence, en particulier celle qui "vise les enfants innocents et sans défense."


Les images de la violente explosion d'une bombe artisanale à la place des fêtes de Nkambe, ont fait le tour des réseaux sociaux Camerounais présentant des jeunes élèves pris de panique et fuyant dans tous les sens.


 

Selon une source sécuritaire qui a fortement requis l'anonymat, l'explosion s'est produite après le défilé et a fait un mort et des dizaines de blessés, dont des cas graves.


"Le bilan pourrait s'alourdir", précise à koaci la source sécuritaire qui a fortement requis l'anonymat.


La liste des victimes a circulé sur les réseaux sociaux, confirmant la mort d'au moins un élève et comportant 55 blessés. 


Selon des médias locaux, le gouverneur du Nord-ouest a annoncé l'arrestation de trois suspects après l'explosion de la bombe.


Revendication


Des sécessionnistes anglophones ont revendiqué l'attentat de Nkambe.

 Jusqu'ici, les populations de la principale ville du département du Donga Mantung dans le nord-ouest, ne s'étaient pas ralliées à la cause séparatiste.


 

Pour rappel, l'installation du nouveau préfet du Donga Mantung s'est tenue le 7 février dernier devant une impressionnante foule, malgré les menaces des séparatistes. Ces derniers avaient demandé aux populations de boycotter l'installation du nouveau préfet du Donga Mantung, dont un collaborateur, notamment le sous-préfet de Bamenda 2, a été enlevé alors qu'il se rendait à l'installation du préfet.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: 1 élève tué et 55 blessés dans l'explosion d'une bombe pendant la fête de la jeunesse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter