Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après ses injures proférées contre les Ivoiriens lors de la CAN, la Congolaise Carla Kalala Mitonga, expulsée vers son pays d'origine
 

Côte d'Ivoire : Après ses injures proférées contre les Ivoiriens lors de la CAN, la Congolaise Carla Kalala Mitonga, expulsée vers son pays d'origine

 
 
 
 15183 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 16 février 2024 - 12:53

La Congolaise Carla Kalala Mitonga



Kalala Mitonga Carla, âgée de 34 ans avait lors de la coupe d'Afrique des nations (CAN 2023) proféré des injures contre le peuple ivoirien. La toile ivoirienne avait été ébranlée par cette sortie malheureuse de cette congolaise.


Une sortie qui avait suscité l'indignation. En effet, une vidéo virale mettant en vedette la Congolaise Kalala Mitonga Carla, a abouti à son expulsion de la Côte d'Ivoire. L'incident, survenu en marge de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations opposant la Côte d'Ivoire à la République démocratique du Congo (RDC), a entraîné une réaction en chaîne de critiques et de mesures disciplinaires.


Cette affaire a révélé les tensions exacerbées par les propos outrageants proférés par Carla à l'encontre de la Côte d'Ivoire et de son peuple. Dans la vidéo incriminée, Carla a proféré des insultes blessantes, qualifiant les Ivoiriens d'« illettrés » et déclarant son indifférence envers le pays hôte de la CAN 2023.


 

Face à une vague d'indignation nationale et internationale, Carla a tenté de réparer les dégâts en présentant des excuses dans une autre vidéo, mais ses efforts se sont avérés vains. Les autorités ivoiriennes ont rapidement pris des mesures décisives, arrêtant Carla et ordonnant son expulsion du territoire. Cette décision a été prise par le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, signant ainsi un arrêté d'expulsion immédiate.


Cette affaire soulève des questions sur les limites de la liberté d'expression et met en lumière l'importance de la responsabilité sociale dans un contexte mondial interconnecté. Elle met également en évidence les conséquences potentiellement graves de l'irrespect et de la provocation dans un environnement où les tensions ethniques et nationales sont déjà palpables.


L'expulsion de Carla n'est pas un cas isolé. Elle s'inscrit dans une série de mesures prises par les autorités ivoiriennes pour réprimer les comportements offensants pendant la CAN 2023. En effet, le mois précédent, une Franco-Algérienne, Sofia Benlemanne, avait également été expulsée pour avoir tenu des propos désobligeants envers les Ivoiriens.


Au-delà de cette affaire individuelle, cette expulsion soulève des questions plus larges sur le respect mutuel et la coexistence pacifique entre les nations et les cultures. Elle appelle à une réflexion profonde sur la manière dont les différences peuvent être célébrées et respectées, plutôt que d'être exploitées pour semer la discorde et la division.



 


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après ses injures proférées contre les Ivoiriens lors de la CAN, la Congolaise Carla Kalala Mitonga, expulsée vers son pays d'origine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Et qu'est-ce qu'on fait de Johnny Patcheco qui a insulté les mères, les pères, ... les villages de tous les joueurs ?? Quand l'insulteur public est proche du pouvoir,... là on ne fait l'autruche.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
Tu n'as jamais eu honte d'être toujours hors-sujet, de t'opposer à tout impertinemment ? Tu veux comparer l'expression de colère de Johnny Patcheco aux graves propos tenus par la Congolaise expulsée ? Voyons donc !!! Si tu es fâché contre Johnny, qu'attends-tu pour déposer ta plainte à la justice ivoirienne ? Tu n'as pas suivi la réplique d'au moins un joueur à Patcheco ? À part Johnny, il y en a qui ont exprimé autrement, de façon encore violente : incendier les bus de la SOTRA, bruler vivante une vieille dame, etc. Alors, tu vas déposer ta plainte ? Tu deviens davantage ridicule. Je comprends que toi et ta clique de la secte, vous n'aimiez pas Johnny, parce qu'il a mis à nu votre Gourou. Yako !
 
 il y a 4 mois
Ubiquismus
"Tu n'as jamais eu honte d'être toujours hors-sujet, de t'opposer à tout impertinemment ?" -Je fais exprès !! -Cette petite, peut-être pas "totalement finie", ne mérite peut-être pas d'attention. -On est prompt à attacher de l'importance à des choses insignifiantes. Il y a des choses beaucoup plus graves dans ce pays qui méritent attention et mesures urgentes de la part des "autorités", que ces défoulements entre supporters excités. -Pour sa sécurité ?? peut-être ! Mais il n'y a pas de quoi en faire un incident diplomatique. -Dramane a fait plus de tort à ce pays avec sa rébellion, ses multiples coups d'état ayant entrainé des milliers de morts, ses milliers de prisonniers politiques, son rattrapage ethnique, etc. Negro aime se fâcher pour moins grave, et il devient hystérique pour peu...
 
 il y a 4 mois
lasak
Un gouvernement qui se respecte n'accepte pas n'importe quoi. Il faut respecter le CI et les Ivoiriens. C'est parce que vous avez accepté n'importe quoi que les ivoiriens vous ont précipité à la retraite. Merci au gouvernement.
 
 il y a 4 mois
Joperfal
Lorsque tu vis dans un pays et tu profères des injures profonde et même des menaces contre les citoyens de ce pays … pour ta propre sécurité les autorités de ce pays n’auront d’autre choix que de t’expulser. Passons à autre chose.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
Merci, Joperfal. Vous avez dit exactement la même chose que je voulais écrire. Les propos offensants et dénigrants de cette femme à l'égard de tout un peuple, tout un pays sont tout simplement inacceptables. Il était temps qu'elle soit expulsée. Elle va rejoindre la grande misère que subit le peuple Congolais depuis plusieurs années déjà. Bravo aux autorités ivoiriennes.
 
 il y a 4 mois
Ubiquismus
Je connais des gens qui n'aiment pas ce pays par leurs actes...suivez mon regard !!
 
 il y a 4 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter