Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ouverture de l'atelier sur la gestion des infrastructures  sportives après la CAN 2023, les réponses probatoires attendues
 

Côte d'Ivoire : Ouverture de l'atelier sur la gestion des infrastructures sportives après la CAN 2023, les réponses probatoires attendues

 
 
 
 3038 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 mars 2024 - 14:44

Ouverture de l’atelier ce mercredi à Abidjan (DR) 


Comme nous l’annoncions dans un précédent article, un atelier à l’initiative de l’Office National des Sports (ONS) et sous l’égide du Ministère des Sports et du Cadre de Vie,  sur la gestion des infrastructures sportives acquises à la faveur de la 34è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 s’est ouvert ce mercredi 06 Mars 2024 à Abidjan-Cocody.


Dans le discours d’ouverture de la rencontre le Directeur Général, de l’ONS, Ousmane Gbané, a réitéré son infinie gratitude au Président de la République, Alassane Ouattara, pour la confiance qu’il a bien voulu lui placer en le nommant à la tête de la Structure sportive d’Etat.


Il a rappelé que, pour la CAN 2023, ont été construits et réhabilités à Abidjan, San Pedro, Yamoussoukro, Bouaké et Korhogo, six (6) stades de compétitions, vingt-quatre (24) terrains d’entraînements, trois (3) cités CAN et un (1) hôtel CAN, tout en notifiant que, sont en cours de réalisation les Agoras, le Programme de Réhabilitation et de Construction d’Infrastructures Sportives (PRECIS NOUVEAU), le projet d’Aisance Aquatique, etc.


« Mais au-delà, c’est un peu plus d’une trentaine d’infrastructures civiles de l’Etat, toutes disciplines confondues dont l’ONS assure la gestion, l’entretien et la maintenance, au quotidien. La gestion de toutes ces infrastructures sportives, y compris celles configurées aux normes de la CAF et de la FIFA, arrimée à la conduite des projets en cours nécessitent une expertise analytique à l’effet d’opérer des choix judicieux en faveur de nouveaux paradigmes et des défis actuels de notre société. Ces paradigmes et défis se déclinent en termes de cadre organique, de gouvernance, de leviers de financement, d’entretien et de maintenance », a relevé M. Gbané.



Il a souligné que des réflexions antérieures, portant notamment sur l’héritage de la CAN 2023, ont été menées avant la compétition. 


 

C’est dans cette dynamique, que l’ONS a jugé impérieux de thésauriser et de mutualiser le partage d’idées, la mise en commun des expériences, surtout dans le contexte mouvant de sa restructuration aux fins de performativité efficiente.


« C’est tout le sens du présent « atelier de réflexion sur la stratégie de gestion des infrastructures et de gouvernance de l’ONS face aux nouveaux défis » », a souligné le DG de l’ONS. « Dès lors, quels sont les ressorts organisationnels et structurels de l’ONS face aux nouveaux enjeux ? Quelles stratégies de mobilisation des ressources et financements des infrastructures sportives civiles de l’Etat ? Quelle politique d’entretien, de maintenance et de sécurisation des infrastructures sportives et d’hébergement faut-il adopter pour une viabilité pérenne des infrastructures ? »


M. Ousmane Gbané attend des participants au conclave des réponses probatoires aux différentes questions posées qui selon lui, sauront se nourrir des précieuses contributions de tous, et offriront une assiette de services optimale de l’ONS pour le bien de la pratique sportive et le rayonnement de la Côte d’Ivoire.



Donatien Kautcha, Abidjan 



 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ouverture de l'atelier sur la gestion des infrastructures sportives après la CAN 2023, les réponses probatoires attendues
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
« Dans le discours d’ouverture de la rencontre le directeur général, de l’ONS, Ousmane Gbané… » -ça m'aurait surpris que le DG portât un autre nom, que nordique : le rattrapage ethnique est passé par là. -Les impérialistes qui ont coopté Dramane pour semer la zizanie en Afrique ont vraiment été efficaces : d'abord en côte d'ivoire avec l'aide de ceux qui ont cru que c'était un des leurs, ensuite dans toute la sous-région (Burkina, Mali, Niger, etc.). -Il va même jusqu'à saboter la construction monétaire de tous les pays de la CEDEAO (pays francophones et anglophones confondus)...oufff !!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
"Ouverture de l'atelier sur la gestion des infrastructures sportives après la CAN 2023, les réponses probatoires attendues" : Mdrrr !! bienvenue au pays des improvisations !! -Voilà des gens qui sont payés tous les mois à coups de millions, ...,qui réagissent tjrs à postériori et qui sont souvent SURPRIS par les conséquences de leurs propres actes (déguerpissements par exemple). -Quand négro devient : directeur, ministre, président, etc. c'est l'aspect enrichissement personnel et PROTOCOLAIRE du titre ou de la fonction qui le préoccupe. La réflexion approfondie, le travail bien fait, la rationalité, etc. sont le cadet de ses soucis. -Le pays a décidé d'organiser la CAN en privilégiant seulement l'aspect émotionnel et l'égo surdimensionné de DRAMANE 1er . Et pourtant, les cas équato-guinéens, camerounais et autres, devraient nous servir de leçons avant de postuler et construire des choses démesurées. -Et les dettes de 500 milliards pour construire tout cela,..., c'est la rentabilité des structures sportives qui va aider à rembourser ??
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter