Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Plus de 6,3 millions de personnes dans un besoin d'assistance humanitaire, selon l'ONU
 

Burkina Faso : Plus de 6,3 millions de personnes dans un besoin d'assistance humanitaire, selon l'ONU

 
 
 
 2051 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 mars 2024 - 19:22

 Volker Türk jeudi à Ouaga


Au Burkina Faso, plus de 6,3 millions de personnes sont dans un besoin d’assistance humanitaire, a déploré ce jeudi le Haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l’Homme, Volker Türk


Lors d'une courte visite de solidarité au peuple burkinabè, le patron du haut commissariat des Nations-Unies aux droits de l’Homme, a animé un point de presse après une audience avec le président de la transition au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré. 


« Je suis venu ici exprimer ma solidarité avec le peuple burkinabè en ces temps difficiles et pour m'engager au plus haut niveau sur la situation des droits humains », a déclaré M. Türk. 


« La souffrance de millions de Burkinabè est déchirante. Il y a 2,3 millions de personnes qui sont en insécurité alimentaire, plus de deux millions de personnes déplacées internes, ainsi que 800 000 enfants non scolarisés », a-t-il déploré. 

Et de préciser qu' « au total, 6,3 millions de personnes sur une population de 20 millions sont dans le besoin d’assistance humanitaire ». 

Pourtant, a regretté M. Türk, « cette question a disparu de l’agenda international et les ressources mises à disposition sont totalement insuffisantes pour répondre a l’ampleur des besoins des populations ». 


 

« La situation sécuritaire est plus qu'alarmante. Une grande partie du pays est terrorisée par des groupes armés. En 2023, mon Bureau a documenté 1335 violations et abus des droits humains et du droit humanitaire, avec au moins 3 800 victimes civiles », selon Volker Türk

« Les groupes armés sont responsables de la grande majorité des violations commises contre les civils – il s’agit d'incidents impliquant plus de 86 % des victimes. La protection des civils est primordiale. Une telle violence gratuite doit cesser et les auteurs doivent répondre de leurs actes », a-t-il souligné. 


 « Je comprends parfaitement les graves défis auxquels sont confrontés les forces de défense et de sécurité au Burkina Faso, et je suis encouragé par les déclarations selon lesquelles des mesures sont prises pour veiller à ce que leur comportement soit pleinement conforme au droit international humanitaire et au droit international des droits de l’homme », a-t-il indiqué. 


 « Je suis reconnaissant de ces assurances qui arrivent en même temps que des rapports faisant état de violations graves commises par les forces de sécurité et les Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP), qui doivent faire l'objet d'enquêtes approfondies et de mesures correctives. Cela est essentiel pour instaurer un climat de droit et d'ordre, pour bâtir la confiance entre les civils et les autorités et pour éviter l'impunité », a-t-il déclaré. 


M. Türk a par ailleurs déploré les cas d'enlèvements ou d'enrôlement forcé de civils pour la lutte contre les groupes armés. 


Dans le contexte de la transition au Burkina Faso, il est essentiel de garantir la participation significative et inclusive, y compris des femmes, des jeunes et de

toutes les communautés, même les plus marginalisées, a-t-il dit. 


 

 « Il est également essentiel de créer un environnement favorable aux acteurs de la société civile et d'écouter les points de vue divergents, afin que chacun puisse exercer ses droits humains sans crainte de représailles ». 


 « J’appelle la communauté internationale à ne pas perdre de vue la grave situation à laquelle sont confrontés les gens ici. », a conclu Volker Türk.


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Plus de 6,3 millions de personnes dans un besoin d'assistance humanitaire, selon l'ONU
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter