Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Gazoduc ouest africain, 4 pays se penchent sur le déficit en électricité, ses enjeux et solutions
 

Togo : Gazoduc ouest africain, 4 pays se penchent sur le déficit en électricité, ses enjeux et solutions

 
 
 
 3703 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 avril 2024 - 15:36

Les officiels à la réunion (ph)


Les ministres de l’Energie du Bénin, du Ghana, du Nigéria et du Togo se penchent à Lomé au Togo sur les problèmes d’électricité dans leur pays respectif afin de rechercher des approches de solutions durables.


La rencontre qui s’est tenue le mardi 02 avril à Lomé se situe dans le cadre de la première réunion du Comité des Ministres du projet du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (GAO). Elle a pour but d’évaluer les progrès du projet, d’identifier les défis et de concevoir de nouvelles stratégies pour améliorer l’approvisionnement en gaz naturel et fournir une solution durable à la crise énergétique actuelle en Afrique de l’Ouest.


Les quatre pays membres du projet GAO feront le point sur la mise en œuvre de leur initiative, de relever les défis et définir de nouvelles stratégies en vue de dynamiser l’approvisionnement en gaz naturel et apporter une solution durable à la crise énergétique qu’ils vivent.


Les enjeux


Selon le directeur de l’environnement de la sécurité et des relations extérieures de l’AGAO, Yao Omakitou Iroko, les enjeux les plus importants sont de savoir comment les chargeurs de gaz dans le pipeline vont approvisionner le système pour que les centrales puissent fonctionner dans les différents pays.


Dans cette perspective et pour aller vers une meilleure fourniture de l’électricité dans les pays de la sous-région, Iroko a souligné qu’il faut trouver des approches de solutions pour que le gaz soit disponible en quantité suffisante afin que le déficit en énergie électriques soit comblé.


 

Constat et approche de solutions par le Togo et le Ghana


Pour les perturbations de la fourniture de l’énergie électrique, la ministre de l’Energie et des mines du Togo, présidente du comité des ministres du GAO, Mme Mawunyo Mila Aziable, a admis que la crise énergétique que connaît actuellement la sous-région pèse les pays.


Après ce constat, la ministre Aziable a évalué les conséquences et a déclaré que « ce déficit énergétique a un impact significatif sur nos économies et le bien-être de nos concitoyens. Les perturbations de l’approvisionnement en gaz pénalisent nos activités quotidiennes ».


La présidente du comité des Ministres a émis la rencontre puisse permettre d’identifier les problèmes, que ce soit du côté de l’offre ou de la demande de gaz, et de proposer des solutions à court terme pour une mise en œuvre immédiate.


Pour sa part, le ministre ghanéen de l’Energie, Matthew Opoku Prempeh, a fait savoir que les discussions ont été axées sur les questions techniques, commerciales et réglementaires relatives aux opérations du Gazoduc ouest-africain (WAGP).


 

Pour relever le défi de l’électricité, le ministre ghanéen de l’Energie a mis l’accent sur le fait que la question clé est « l'approvisionnement en gaz sans entrave pour la production d'électricité … et de l’efficacité opérationnelle du WAPCO dans le contexte global de l’approvisionnement en gaz dans la sous-région et au-delà ».


A ce sujet, il a souligné que le Ghana, le Nigeria, le Bénin et le Togo « sont d’accord sur la nécessité d’une approche globale en termes d’approvisionnement en gaz continu pour soutenir la croissance économique de nos pays respectifs ».


Rappelons que le projet de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest, qui comprend 678 km de pipeline, a facilité depuis 2012 le transport du gaz naturel du Nigéria vers les centrales thermiques de production d’énergie électrique du Bénin, du Togo et du Ghana.



Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Gazoduc ouest africain, 4 pays se penchent sur le déficit en électricité, ses enjeux et solutions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter