Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, les douanes lancent une application pour contrôler le transport de l'argent physique aux frontières
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, les douanes lancent une application pour contrôler le transport de l'argent physique aux frontières

 
 
 
 931 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 juin 2024 - 16:10



Le blanchiment des capitaux consiste à traiter des actifs provenant d'activités criminelles de manière à en dissimuler l'origine illicite. Le Groupe Intergouvernemental d'Action Contre le Blanchiment d'Argent en Afrique de l'Ouest (GIABA), Institution Spécialisée de la CEDEAO exige des juridictions qu'elles prennent des mesures pour détecter et empêcher le transport physique transfrontalier des espèces et des effets aux porteurs négociables qui constituent l'une des principales méthodes employées pour effectuer des mouvements de fonds illicites, blanchir des capitaux et financer le terrorisme.


Les Douanes Ivoiriennes sont chargées de mettre en œuvre et de faire respecter les dispositions législatives et réglementaires auxquelles sont soumis les mouvements des personnes, des marchandises, des moyens de transport et des capitaux à l'entrée et à la sortie du territoire ivoirien.


Aussi, ont-elles développé une application dénommée Système de Déclaration des Espèces aux Frontières (SYDEF), une plateforme numérique qui permet de participer à la lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive en mettant en place un système de gestion automatisé des déclarations des espèces et instruments aux porteurs, de communiquer systématiquement les informations à la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF).


Cette application permettra de mieux gérer le transport physique transfrontalier des fonds et de produire les statistiques sur les fonds transportés.


La 23ème session des « Rendez-vous des Douanes », dédiée au lancement du Système de Déclaration des Espèces aux Frontières (SYDEF) a eu lieu jeudi 13 juin 2024, à l'Ecole des douanes. Le Directeur général des Douanes, le Général Da Pierre Alphonse, empêché s'est fait représenter à la cérémonie d'ouverture par son conseiller technique, le Colonel Aké Léopold.


 

A l'instar des précédentes sessions, celle de ce jeudi 13 juin 2024 a été consacrée au dévoilement du dispositif novateur, fruit du vaste programme de modernisation engagé par l'administration depuis quelques années, en matière de simplification de ses procédures, en l'occurrence la procédure digitalisée de déclaration des espèces aux frontières ou SYDEF.


Quelle est l'opportunité du Système de Déclaration des Espèces aux Frontières (SYDEF) ? Quelles perspectives ouvre-t-il aussi bien pour les partenaires du Secteur Privé que pour l'Administration des Douanes ?


Ce sont les thèmes des panels qui ont été développés au cours de cette 23ème session. Avant que les panelistes ne s'entretiennent largement autour de ces problématiques, le Colonel Aké Léopold a rappelé les raisons de la mise en place de cette procédure digitalisée de déclaration des espèces aux frontières.


« Je voudrais juste vous dire que l'Administration des Douanes a jugé bon de développer ce nouvel applicatif parce qu'elle s'est rendue compte de certaines insuffisances dans les procédures douanières en matière de déclaration des espèces aux frontières qu'il fallait bien sûr corriger, tout autant pour renforcer sa lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Je peux vous dire avec fierté que le SYDEF est un succès franc, il est à la pointe de la technologie et est prêt pour vous servir, d'où la cérémonie de lancement de ce jour », a déclaré le Conseiller technique, responsable du comité de réforme et de modernisation.


Le thème de cette 23ème session est : « Lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive : lancement du Système de déclaration des espèces aux frontières (SYDEF) ».


Au nom du Directeur général des Douanes, le Conseiller technique a souhaité des échanges interactifs qui permettront aux panélistes d'éclairer le thème en question et aux parties intéressées de maitriser toutes les subtilités que renferme le SYDEF. Et les a invités à prendre la parole, à participer, et à faire part de leurs expériences, de leurs appréhensions éventuelles.



 

« La Direction Générale des Douanes est impatiente d'utiliser les résultats de cette session, fruits d'une approche commune, pour optimiser cet outil novateur et en faire l'usage qui convient le mieux dans l'intérêt bien compris de nos deux parties », a déclaré, le Colonel appelant à un partenariat fructueux entre l'administration des Douanes et le secteur privé.


 


Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, les douanes lancent une application pour contrôler le transport de l'argent physique aux frontières
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter