Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: À Danané, les jeunes de taxis motos brûlent trois corridors dans la ville
 

Côte d'Ivoire: À Danané, les jeunes de taxis motos brûlent trois corridors dans la ville

 
 
 
 18289 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 05 janvier 2019 - 13:17


© koaci.com -Samedi 5 Janvier 2019 -Des mouvements d'humeur des propriétaires de taxis motos se font fréquents ces derniers jours à  l'intérieur du pays.

Après Korhogo hier où des propriétaires de taxis motos ont frappé et chassé les forces de l'ordre des artères, KOACI apprend ce samedi 5 janvier 2019 de sources sécuritaires de Danané qu'un groupe de jeunes a manifesté ce jour dans la ville.

Comme rapporté à  KOACI, tôt ce matin, des jeunes propriétaires de taxis motos ont barricadé des artères de la ville.

En colère et surexcités, ces jeunes ont mis le feu aux trois corridors de la ville. Forces de l'ordre chassées des barrages. La tension reste vive dans la ville malgré l'appel au calme du préfet.

Selon notre source, ces jeunes propriétaires de taxis motos reprochent aux forces de l'ordre le nombre pléthorique des barrages et le racket incessant de ces derniers.

Une autre source révèle qu'en plus des griefs contre les agents des forces de l'ordre, les jeunes des taxis motos soutiennent qu'un des leurs a été bastionné parce que qu'il a refusé de stationné à  un corridor.

"Actuellement il y a des mouvements d'humeur dans la ville depuis ce matin. Les jeunes des motos manifestent contre les forces de l'ordre. Ils dénoncent le comportement humiliant et le racket de ces derniers dans la ville de Danané. Donc depuis ce matin la ville est sous tension", fait remarquer Jack Baeur, un jeune de la ville.

Ces derniers jours, dans certaines localités du pays, les propriétaires de taxis motos se font entendre violemment.



Jean Chresus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: À Danané, les jeunes de taxis motos brûlent trois corridors dans la ville
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
OULAI DE BEOUE zea
Par un manque de travail c'est dans ce tissus économique que les jeunes ivoirien essaye de d'insérer, mais nos force de l'ordre entrave le gagne pain par des racket incessants. Les étrangers pille nos forêts personnes pour les racketter. Regarder dans la réserve forestière de la haute DODO frontière a la forêt de TAI,le représentant eau et forêt instale les burkinabé sur un hectare pour 50mille l'année.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Voilà  des comportements de négre et après des gens toujours aigris viendront blamer le concept économique noble d'émergence. On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
5390
En côte d'Ivoire seuls les djoulas ont le droit de manifester violemment leur colère et s'en prendre sauvagement aux forces de l'ordre. Ils peuvent brûler et tuer impunément.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
La vie est trop facile...passer concours pour s'arrêter sur la route et fatiguer les gens qui se débrouillent...c'est un réveil...j'apprécie...Vos chefs vont faire payer patente, et sur la route vous êtes là ...c'est parce que Taxi man est bête depuis ça dure...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dioula
Over ta haine vis à  vis des Dioula va te tuer. Nul part il n'est mentionné dans cet article Dioula. Nous sommes un peuple battant , voilà  pourquoi nous sommes dans tous les secteurs d'activité. Espèce de fainéant. Un fainéant ne peut jamais manifester pour ses droits. Ses jeunes luttes pour nourrir des familles. Quoi de plus normal de manifester s'ils sont persécutés.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
Nous somme condamné a vivre ensemble, @@dioula GRAND PARDON,@over maîtrise toi frère ne stigmatise pas ,il y'a des millions de Dioula favorable a la vision de GBAGBO,Le noyaux de nos division c'est Ouattara, on vivaient en paix avant sont arrivée. Passons a l'essentiel.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Les taxi moto sont des battants...c'est dure, tu ne peux pas prendre pour lui, jamais de la vie...tout le monde doit travailler,...raqueter pour donner aux maitresses, c'est fini...d'autres dorment encore, pour vous qui s'en va dans studio de maitresse...ah...c'est ton choix chaque matin on prend pour toi...bête là ...c'est l'eau tu va mettre dans réservoir...chef chef...tu es un chef aussi...ou bien...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Il faut une véritable reflexion sur le comportement des ivoiriens. L’ivoirien est devenu trop violent, trop sanguinaire depuis 1999. Il faut se ressaissir. L’état fait quoi contre ces rackettes
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Vraiment on en sort pas hein!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
@OVER laisse les Dioula tranquilles. D'ailleurs il n'y a pas de Dioula Ivoiriens, mais des malinkés, koyaka, senoufo, etc. Dioula veut dire commerçant. @ Dioula tu dit: "Nous sommes un peuple battant , voilà  pourquoi nous sommes dans tous les secteurs d'activité" C'est vrai, mais récemment le rattrapage est très présent aussi, ça joue sur ce qu'on voit ces derniers temps.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement