Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les infirmiers et infirmières demandent  l'installation d'un ordre professionnel
 

Côte d'Ivoire : Les infirmiers et infirmières demandent l'installation d'un ordre professionnel

 
 
 
 8411 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 13 janvier 2019 - 11:39

© koaci.com - Dimanche 13 Janvier 2019 -L' Asssociation des Infirmiers et Infirmières de Côte d'Ivoire ( A.I.CI) a initié une séance de formation le samedi 12 janvier 2019 dans la salle de réunion de l'Union Générale des Travailleurs de Côte de Côte d'Ivoire de Bouaké à  l'endroit de leurs membres sur l'ordre professionnel et le code de déontologie qui régissent cette profession.

Le président de l'A.I.CI, Ballo Ousmane a profité de la formation pour plaider auprès des autorités compétentes pour l'installation d'un ordre des infirmiers et infirmières de Côte d'Ivoire, à  l'instar des sages femmes, des médecins, des pharmaciens, qui pour certains existent depuis 1960 .

"Nous profitons de cette formation pour lancer un appel aux autorités parce que vous savez que l'ordre est un organe de régulation, alors s'il n'y a pas d'ordre professionnel pour encadrer la profession infirmière c'est comme s' il y a un laisser-aller.

C'est donc important que la profession aie son ordre professionnel. Aujourd'hui,certains mouvements de la sous-régional comme la CEDEAO , Il a été instauré un code de déontologie harmonisé de la profession infirmière et sage-femme. C'est vraiment une occasion pour demander aux autorités compétentes,au ministère de la Santé d'emboîter le pas à  la CEDEAO pour tenir compte de ses exigences pour qu'on puisse les appliquer chez nous", a souhaité le président Ballo Ousmane.

La formation a été assurée par docteur Dosso Fanta, la représentante de la directrice des établissements et des professions sanitaires.Elle a salué l'A.I.CI d'avoir initié cette formation qui permet aux infirmiers et infirmières de revisiter les textes qui régulent leur profession.

" Les infirmiers et infirmières constituent un maillon important dans la chaîne de la santé . C'est donc une profession qui est très importante dans le système des acteurs de santé. Elle représente la majorité de ces acteurs avec plus de 7000 dans les établissements sanitaires.Ont peut donc dire que quand la profession infirmière va bien, tout va bien", a-t-elle affirmé.

Ce sont plus d'une centaine d'infirmiers et infirmières de Côte d'Ivoire, venus des villes de Bouaké ,Duékoué,Daloa,Tiassalé, Botro, Abidjan, etc, qui ont pris part à  cet atelier de formation.

L'A.I.CI a vu le jour le samedi 8 juillet 2017 à  Bouaké. Elle a pour mission de veiller au maintien des principes éthiques, de qualification et de compétences indispensables à  l'exercice de la profession d'infirmier et infirmière et au respect par tous ses membres , des lois, des règlements et des usages qui regissent l'exercice de la profession, d'oeuvrer pour le développement d'une culture professionnelle,défendre les intérêts moraux et matériels de la profession.

Donatien kautcha
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008