Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : DGI, des syndicats affirment que 240 agents payés à  ne rien faire par le contribuable gonflent les effectifs et annoncent une grève en mars
 

Côte d'Ivoire : DGI, des syndicats affirment que 240 agents payés à  ne rien faire par le contribuable gonflent les effectifs et annoncent une grève en mars

 
 
 
 10270 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 17 janvier 2019 - 20:31

©koaci.com - Jeudi 17 janvier 2019 - Près de 240 agents de la Direction générale des Impôts (DGI) sur 1600 sans bureaux sont payés par le contribuable ivoirien à  ne rien faire depuis des mois, voire des années.


Le Président de la Fédération des syndicats de cette régie financière (FESYDGI), Thé Jasmin Roger a fait cette révélation à  la presse ce jour au cours d’une rencontre à  Cocody.


Selon lui, c’est suite à  des sources recoupées, que le chiffre de 240 agents de la DGI a été rendu public.


«Parmi ces 240 agents, nous en avons qui sont suspendus, nous avons ceux qui étaient anciennement à  des postes qui, compte tenu des propositions de nomination ont été remplacés sous réserve de leurs promotions», a précisé Thé Jasmin.


Il a affirmé que parmi ces 240 agents, d’autres assurent en dehors de leur fonction, des postes intérimaires depuis des années ou cumulent deux à  trois postes.


Thé Jasmin a par ailleurs interpellé la hiérarchie sur trois situations qui impactent le travail au sein de cette régie financière.


Il s’agit de l’affaire de prélèvement sur les salaires, pour un fonds de placement à  Bni Gestion, qui a mal tourné, du profil de carrière au sein de cette administration et de la suspension des agents pour des actes de prévarications.


 
Il a pris le cas de Bni Gaston en expliquant que cette affaire a occasionné une ambiance délétère à  la DGI et demande au ministre de tutelle de prendre ce problème à  bras le corps pour qu’il se règle, dans les plus brefs délais.


« Voilà  un problème qui perdure depuis un à  deux ans et qui impacte sur le travail que nous faisons» a-t-il déploré.


Le Président de la Confédération exige de la hiérarchie l’application du profil de carrière, car depuis 10 ans des postes n’ont pas été renouvelés.


Il a abordé le point relatif à  la suspension des agents pour des actes de prévarications.


Le Président condamne cet acte de prévarication et souhaite une enquête sur cette affaire.


 
La FESYDGI prévient qu’elle utilisera « toutes les voies légales pour se faire entendre si rien n’est fait d’ici mars prochain.


«On donne jusqu’en mars, si rien n’est fait, on va déposer un préavis de grève» a conclu M. Thé en présence des Secrétaires généraux des syndicats membres de la Fédération.


Il s’agit de l’Union nationale des agents des impôts de Côte d’Ivoire (UNAGICI), et du Syndicat libre des agents des impôts (SYLAI).



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008