Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Vandalisme dans les ambassades, Yaoundé en colère contre Paris et Berlin
 

Cameroun : Vandalisme dans les ambassades, Yaoundé en colère contre Paris et Berlin

 
 
 
 7671 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 janvier 2019 - 06:45

Kamto


© koaci.com- Mercredi 30 Janvier 2019- Les ambassadeurs de France et d’Allemagne au Cameroun ont été convoqués au Ministère des Relations Extérieures (Minrex), où ils ont reçu les « vives » protestations du gouvernement camerounais après les actes de vandalisme dans les ambassades du Cameroun en France et en Allemagne le 26 et 27 janvier derniers lors des manifestations du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).


Le gouvernement camerounais souligne, « les actes de vandalisme et de violence ont été commis faute d’une protection adéquate autour de ses ambassades ».

Les protestations sont plus vives et Yaoundé déplore la non application de la Convention de vienne, « le gouvernement de la République le déplore d’autant plus que le Cameroun s’est toujours acquitté de son devoir de protection des locaux des missions diplomatiques présentes sur son territoire et s’attend en retour à  ce que conformément au principe de réciprocité les pays amis assurent un égal traitement à  ses missions diplomatiques qu’ils accueillent sur leurs sols », lit-on dans le communiqué du gouvernement.

Poursuites judiciaires

Au regard de la « gravité » des actes de vandalisme, le gouvernement camerounais, « entend engager toutes les actions nécessaires au Cameroun et à  l’étranger à  l’encontre des commanditaires et autres responsables de ces voies de fait afin qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes », précise René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication.

Dans un premier bilan, l’on déplore plus de 20 mille passeports et autres documents importants détruits et de l’argent emporté.

Les militants du Mrc avaient escaladé les murs de l’ambassade et détruit le portail.

Samedi à  Douala, 117 personnes ont été interpellées lors des manifestations du Mrc.
6 manifestants ont été blessés par balles. Les autorités camerounaises ont démenti les « tirs à  balles réelles.»

Lundi, Maurice Kamto et de nombreux leaders du Mrc ont été à  leur tour interpellés à  Douala et mis aux arrêts à  Yaoundé.

Après avoir été interrogés par les enquêteurs sur leurs différentes responsabilités, Maurice Kamto et d’autres cadres du Mrc ont été transférés au Secrétariat d’Etat à  la défense (SED, quartier général de la gendarmerie nationale) dans la nuit de mardi à  mercredi
Mardi, Amnesty international a demandé leur libération « immédiate » tout comme le syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) qui exige la libération de deux journalistes interpellés lundi soir.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-transferement-kamto-yaounde-denonce-larrestation-cadres-127400.html

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de  KOACI à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com -
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement