Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Après la condamnation de Lobognon, Sekongo  «ce procès traduit une volonté déterminée de violer les droits de l'homme»
 

Côte d'Ivoire: Après la condamnation de Lobognon, Sekongo «ce procès traduit une volonté déterminée de violer les droits de l'homme»

 
 
 
 16146 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 janvier 2019 - 20:27

Sékongo mercredi à  Abidjan (ph KOACI)

© Koaci.com – Mercredi 30 Janvier 2019 – Au lendemain de la condamnation à  un an d'emprisonnement ferme et de 300 milles d'amende, la réaction du mouvement de la promotion des valeurs nouvelles en Côte d'Ivoire (MVCI) de Félicien Sekongo ne s'est pas faite attendre.

Devant la presse ce mercredi 30 janvier 2019 dans l'après-midi, au Plateau-Dokoui, au siège du parti proche de Guillaume Soro dont Lobognon est l'un des vice-présidents, Félicien Sekongo, premier responsable du MVCI n'a pas manqué de dire que le procès intenté contre son vice-président traduit un déni de justice. Pour Sekongo, le régime d'Abidjan continue de démontrer à  la face du monde qu'il n'est pas une alternative crédible à  l'avènement de la démocratie et de l'État de droit.

"Pour le MVCI, le procès intenté au député Lobognon Alain Michel traduit un déni de justice, une volonté déterminée de violer les droits de l'homme. Ce procès atteste de l'anéantissement totale des libertés individuelles et collectives et traduit une intime volonté du régime de bà¢illonner le peuple de Côte d'Ivoire, renforçant ainsi, un autoritarisme qui rappelle les périodes sombres de notre pays. À cet égard, l'attitude des tenants du pouvoir d'Abidjan face aux nombreux défis du moment, pose la question des libertés publiques et de l'État de droit. En s'obstinant à  refuser le plein exercice de la justice en Côte d'Ivoire, le régime continue de démontrer à  la face du monde qu'il n'est pas une alternative crédible à  l'avènement de la démocratie et de l'État de droit", a martelé Félicien Sekongo.

Le parti proche de Guillaume Soro a appelé à  l'union des forces démocratiques et à  l'unité d'actions pour vaincre " les ennemis de la paix"

"Le MVCI appelle à  l'union des forces démocratiques et à  l'unité d'actions pour vaincre les ennemis de la paix en agissant afin d'éviter à  notre pays cet État de non droit. Car comme l'avais présagé le député Lobognon Agnima Alain Michel illégalement incarcéré dans une de ses déclarations nous sommes tous des prisonniers en sursis. Le MVCI appelle à  l'action des démocrates pour faire barrage à  la dictature que le pouvoir ambitionne imposer aux ivoiriens", a déclaré Félicien Sekongo.

Pour le premier responsable du MVCI "2020 est plié, bouclé, géré et calé" est un parfait aveu de la destinée désolante que les tenants du pouvoir programment pour la Côte d'Ivoire.

En ce qui concerne le dialogue politique initié par le gouvernement sur la réforme de la commission électorale indépendance (Cei), Félicien Sekongo soutient que l'ouverture du débat sur cette réformes est un leurre.

Terminant, le président du MVCI a pris à  témoin les guides religieux, les Rois et chefs traditionnels de ce que le pouvoir conduit inexorablement la Côte d'Ivoire vers l'abîme.


Jean Chresus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Après la condamnation de Lobognon, Sekongo «ce procès traduit une volonté déterminée de violer les droits de l'homme»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Deku
Il mérite d'aller en prison. La violation des droits de l'homme vient du deux poids deux mesures.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Oui si tu veux tu fais appel ....ton arrogance tu vas voir tchrrrr suffit pas de sortir de ta brousse avec ton chapeau pour débiter des conneries la liberté de lobognon s arrêté ou celle de adou commence ...vous insultez a longueur de time si tu es garçon faut insulter
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tiesso
Mon cher Sekongo vous faites honte. Dite nous combien d'adhérents votre parti de salon a et qui vous donne le droit de faire révolter des jeunes Ebries à  bloquer l'économie du pays en dressant des barrages suite aux mensonges d'un élu de la république. Franchement. Il va réfléchir mieux là  où il est et d'autres vont se mettre a carreau.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter