Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Incompréhension et indignation après le ralliement d'Aïssata Tall Sall à  Macky Sall
 

Sénégal : Incompréhension et indignation après le ralliement d'Aïssata Tall Sall à  Macky Sall

 
 
 
 8312 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 janvier 2019 - 12:51

Aïssata Tall Sall

©koaci.com-Mercredi 30 Janvier 2019 – Au Sénégal, les ralliements au camp présidentielle se poursuivent à  quelques jours du scrutin du 24 février prochain. Mais celle qui, pour le moment, a le plus suscité incompréhension et indignation c’est sans doute celui Aïssata Tall Sall , comme constaté par KOACI.

La députée et maire de Podor a provoqué une vague d’amertume sur les réseaux sociaux en annonçant face aux caméras qu’elle et son mouvement (“Osez l’avenir”) soutiendraient la réélection du candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY), le président sortant Macky Sall .

“Notre coalition est en phase avec elle-même, avec ce qu’elle croit être l’intérêt du Sénégal […]. Voilà  pourquoi nous avons décidé, de façon consciencieuse, méticuleuse, studieuse, de soutenir le candidat Macky Sall ”, a-t-elle annoncé en conférence de presse, le 28 janvier, après en avoir référé à  sa base.

Depuis, sur les réseaux sociaux, les Sénégalais se sont déchaînés suite à  cette volte-face, sans toutefois manquer de respect à  cette socialiste historique, devenue frondeuse avant d’être purement et simplement exclue du parti d’ Ousmane Tanor Dieng .

Mais s’il en est ainsi, c’est qu’autrefois proche de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall , Aïssata Tall Sall incarnait, pour beaucoup de Sénégalais, une figure de la conviction et de l’éthique en politique.

La désillusion semble d’autant plus forte, pour certains internautes qui l’ont soutenue ou parrainée, que celle-ci avait fustigé “l’apologie de la transhumance” et s’était régulièrement érigée en défenseur de la fidélité à  ses idéaux en politique.

Pour rappel, l’ancienne porte-parole du Parti socialiste avait été exclue de la formation en décembre 2017, en même temps que 64 militants – dont Khalifa Sall, Bamba Fall (maire de la Médina) ou Barthélémy Dias (maire de Mermoz-Sacré-Coeur), pour s’être montrée hostile à  l’alliance nouée par son parti avec Macky Sall.

“La lionne du Fouta” avait par la suite exhorté Khalifa Sall à  “prendre ses responsabilités” pour se lancer à  l’assaut du pouvoir.

Candidate déclarée à  l’élection à  la présidentielle du 24 février Aïssata Tall Sall a été recalée par le filtre parrainage. C’est après cela qu’elle a décidé d’apporter son soutien au président sortant Macky Sall .



Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008