Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Face aux nombreuses grèves dans les universités, le CNDH veut  jouer sa partition pour  la restauration d'une année académique régulière
 

Côte d'Ivoire : Face aux nombreuses grèves dans les universités, le CNDH veut jouer sa partition pour la restauration d'une année académique régulière

 
 
 
 5084 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 février 2019 - 08:26

La cérémonie jeudi Abidjan-

© Koaci.com – Vendredi 1er Février 2019 –Face aux nombreuses grèves qui ternissent l’image du système éducatif de la Côte d’Ivoire, le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a décidé de jouer sa partition pour la restauration d’une année académique régulière en Côte d’Ivoire.

A cet effet, le CNDH a organisé une consultation des étudiants pour recueillir des avis, analyses, commentaires et critiques constructifs. Cette rencontre qui a eu lieu le jeudi 31 janvier, au siège du CNDH, a réuni une centaine d’étudiants issus de 30 organisations estudiantines des universités d’Abidjan, Bouaké, Daloa, Korhogo, Man, Yamoussoukro.

Cette activité s’est articulée autour de 4 ateliers avec 25 étudiants par ateliers.
A l’endroit des participants, la présidente du CNDH, Madame Namizata Sangaré, a indiqué qu’elle attend beaucoup des conclusions de ces travaux qui vont aider à  l’élaboration d’un mémorandum, avec des solutions concrètes pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur.

En sa qualité de partenaire technique, Sem Eli Ben-Tura, ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire, a invité les participants à  s’investir dans la réussite de cette rencontre dont les résultats contribueront à  l’amélioration de leurs conditions d’étude.

Représentant le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, GOURENE Germain, Inspecteur général, a salué cette rencontre qui, selon lui, vient conforter l’Etat de Côte d’Ivoire dans ses engagements pris.

Et d’ajouter : « Cette consultation et celle qui sera organisée le 6 février prochain avec les enseignants, permettront de partager les informations et d’affiner davantage les perspectives de l’enseignement supérieur ».

Non sans inviter les associations et syndicats d’étudiant à  privilégier la voie de la concertation et du dialogue dans le cadre de leurs revendications. Au terme, de cette rencontre, un plaidoyer sera adressé aux décideurs afin qu’ils fassent des choix stratégiques dans l’élaboration des politiques sur l’enseignement supérieur.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008