Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour l'assainissement de la ville, la mairie de Bouaké bénéficie d'importants matériels
 

Côte d'Ivoire : Pour l'assainissement de la ville, la mairie de Bouaké bénéficie d'importants matériels

 
 
 
 6746 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 février 2019 - 12:42



© koaci.com -Mardi 5 Férier 2019 -Hier Lundi après-midi, le maire Djibo Youssouf Nicolas a réceptionné des mains de Brou Boka, responsable régional PRICI, des équipements motorisés d’une valeur 32 millions de fcfa comme constaté sur place par KOACI.


 « C’est un maire heureux de voir que les capacités de ses services techniques viennent d’être renforcées pour prendre à  bras le corps le problème de l’insalubrité. Pour leur bon usage, en vue de permettre aux populations d’en tirer meilleure partie, nous y veillerons. C’est au lieu, le lieu de saluer cette collaboration gagnante avec le banque mondiale et le PRICI », a déclaré le maire Djibo. 


 

Dans le cadre du PEC (Programme d’Entretien Communal), cofinancé par la mairie de Bouaké et la banque mondiale, l'imporant matériel dont bénéficie la municipalité est composé de 10 tricycles, 5 motos Safari, 2 tondeuses à  Gazon, 2 motos-pompes et 2 tronçonneuses. Le Budget PEC de Bouaké étant de 348 millions fcfa chaque année, la maire de Bouaké a contribué à  hauteur de 20% en 2017, 50% en 2018 et 80% pour cette année 2019. 


Sur un total cumulé triennal de 1,140 milliards, la part de financement de la mairie de Bouaké est de 69 millions fcfa en 2017, 190 millions en 2018 et 278 millions en 2019. Pour Brou Boka, responsable régional du PRICI, « les travaux éligibles au niveau du PEC sont entre autres les réparations des bà¢timents administratifs et socio-collectifs, le reprofilage, les traitements des points à  temps, les opérations de salubrité à  savoir le balayage des voies, le curage des caniveaux, le désherbage, le désensablement...» 


Notons que pour les mêmes opérations de salubrité urbaine, la commune de Bouaké a déjà  bénéficié d’importantes contributions à  savoir la remise de petit matériel de salubrité en 2017 et 2018 d’un montant cumulé de près de 60 millions fcfa, le recrutement en 2017 et en 2018 de 170 agents contractuels de salubrité pour une prime mensuelle cumulée de près de 130 millions fcfa. 


Le PEC a également permis l’exécution des travaux de réparations de l’abattoir municipal, de profiler 20 km de route en 2017 puis 23 km en 2018 et programmer dans un futur proche, les réparations d’école primaires, le traitement des points à  temps (nid de poule) ainsi que l’aménagement d’espace vert dans la ville.

T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008