Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le nouveau chef d'état-major général des armées s'imprègne des conditions de travail du personnel et l'état du HMA
 

Côte d'Ivoire : Le nouveau chef d'état-major général des armées s'imprègne des conditions de travail du personnel et l'état du HMA

 
 
 
 7533 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 février 2019 - 09:07

Le général Doumbia lundi à  HMA-

© Koaci.com – Mardi 12 Février 2019 –Six semaines après sa prise de commandement, le nouveau chef d’état-major général des armées initie une tournée des structures composant les Forces Armées de Côte d’Ivoire.

Ce lundi 11 février, il était à  l’Hôpital Militaire d’Abidjan (HMA). Objectif de cette visite : s’enquérir des conditions de travail du personnel et l’état dudit hôpital. Au menu une visite guidée des nouvelles infrastructures au nombre desquelles le tout nouveau service des urgences.

Maniement d’armes au sein d’un établissement sanitaire, cela n’est pas courant. Nous sommes à  l’Hôpital Militaire d’Abidjan et l’hôte du jour n’est autre que le chef d’état-major général des armées. Pour l’occasion un détachement venu spécialement d’Akouédo lui a rendu les honneurs militaires. Là  l’attendaient le Directeur de la Santé et de l’Action Sociale des Armées ainsi que la hiérarchie du corps médical des FACI.

Dans son propos de bienvenue, le Médecin Colonel-major Kouamé Messou, a relevé tout le symbole pour sa structure de recevoir en premier la visite d’immersion du général de division Lassina Doumbia. Le directeur de l’HMA y voit les prémisses d’une mutation profonde qui va impacter positivement l’institution qu’il dirige.

«Votre passage ici est en effet, le prélude à  un changement majeur qui va voir l’Hôpital Militaire sortir de ses baraques quarantenaires, pour s’installer dorénavant dans les bà¢timents modernes acquis il y a bientôt quatre ans, grà¢ce au chef suprême des armées, par le truchement du programme à  l’hôpital d’améliorer l’accueil des militaires et d’optimiser les recettes à  travers le relèvement du plateau technique.

Le Médecin Général de Brigade Yao N’Dri, directeur de la santé et de l’action sociale des armées a, quant à  lui, relevé l’engagement du chef d’état-major aux côtés de la grande famille médicale militaire. Il a énuméré les projets de sa Direction en vue d’une meilleure prise en charge médicale des hommes.

Au cours de la visite guidée de la salle des urgences flambant neuve, le Chef d’Etat-major a pu apprécier les nombreux efforts consentis par la Direction de l’Hôpital pour le hisser au rang d’hôpital de référence : des bà¢timents modernes équipés qui vont améliorer les conditions de travail du personnel pour le bonheur des patients dans les jours à  venir.
Au terme de la visite le général DOUMBIA a réitéré son engagement de placer l’homme au cœur de son action.

« J’ai voulu venir ici pour me rendre compte de la réalité, parce que j’ai fait de la santé un axe important. Remettre l’homme au centre de toutes nos actions. Et cela ne peut se faire sans la santé. La prise en charge médicale du militaire reste le moyen indiqué et je ferai en sorte qu’à  ce niveau les choses puissent s’améliorer ».

Créé au lendemain des indépendances, l’Ancien Hôpital de Garnison devenu HMA est situé a Abobo Zoo. Il offre toutes les prestations de médecine générale et de spécialités aux militaires, à  leurs familles et reçoit également les civils. 60 médecins militaires y exercent au nombre desquels une vingtaine d’agrégés. Jusqu’en 2002, la Côte d’Ivoire comptait deux établissements sanitaires militaires de ce niveau. L’hôpital Militaire de Bouaké n’est plus fonctionnel depuis lors.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008