Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après un soulèvement d'élèves à  Botro, trois policiers blessés et plusieurs dégà¢ts occasionnés
 

Côte d'Ivoire : Après un soulèvement d'élèves à  Botro, trois policiers blessés et plusieurs dégà¢ts occasionnés

 
 
 
 16095 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 février 2019 - 17:10

Incidents à  Botro (ph KOACI)


© koaci.com -Mardi 12 Février 2019 - Le commissaire Ben Tehora du commissariat de Botro, fraîchement inauguré le Vendredi 20 Juillet 2018 et deux de ses agents, ont été pris à  parti par des manifestants en colère, suite à  une folle rumeur qui s'est emparée de la ville dans la nuit d'hier Lundi 11 Février. 


Selon les témoignages, des élèves du Lycée Moderne de Botro, dans la ferveur de la grève des enseignants, auraient décidé de déloger leurs camarades des écoles privées de la localité, afin que tous subissent les effets collatéraux de la décision des enseignants du public. 


Une interposition des éléments de la police devant certains établissements privés, à  en croire les mêmes sources, a engendré un affrontement entre la police et des élèves qui par la suite, ont fait savoir que certains élèves auraient été enlevés par les policiers


 

En représailles, le commissariat de police à  été saccagé et pillé par des manifestants en colères. Si aucune perte en vie humaine n'est à  déplorer, trois policiers dont le commissaire, malgré ses tentatives de négociation, garderont les traces de cette insurrection. 


Le célèbre maquis appelé Plein Air, a été incendié suite aux échauffourées entre les protagonistes. 


Arrivé sur le lieu dans la matinée de ce Mardi 12 Février comme constaté sur place par KOACI, le procureur près le tribunal de première instance de Bouaké, Koné Braman, après avoir constaté les dégà¢ts, a fait savoir qu'une enquête sera ouverte pour situer les responsabilités.


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Seulement un seul établissement a fermé à Ouragahio o...
 
 
Côte d'Ivoire : Seulement un seul établissement a  fermé à Ouragahio où un cas du Covid 19  a été détecté
Société
 
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
 
 
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame la lumière sur l'affaire
Société
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame...
Niger il y a 5 heures
 
Togo-Cameroun :  Cambriolage, un groupe de 5 camerounais arrêté à Lomé
Société
Togo-Cameroun : Cambriolage, un groupe de 5 camerounais arrêté à...
Togo il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Abobo-gare, un pompiste tente de taillader sa sœur
Société
Côte d'Ivoire : Abobo-gare, un pompiste tente de taillader sa sœu...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après un soulèvement d'élèves à  Botro, trois policiers blessés et plusieurs dégà¢ts occasionnés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
OULAI DE BEOUE zea
Tout se joue dans cette partie d'analyse cohérente d'un frère @SRIKA BLAH "Saches que beaucoup d'ivoiriens dorment comme des volcans éteints partiellement. Je suis dans le milieu et je sais de quoi je parle. " Il faut vivre a la source pour mieux appréhendé la réalité, celui qui est bouché d'oreille aura certainement des difficulté a entendre cela .MERCI @SRIKA.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
il faut mettre la facture sur le compte de Mme Kandia, alias (arrestation des cours). cette dame qui voit tt en LG...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Présidentielle d'octobre, avez vous l'impression que le RHDP a un train d'avance sur ses concurrents?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de poste pour Mabri avant la clarification des candidatures de la...
 
2176
Oui
84%  
 
372
Non
14%  
 
32
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement