Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : La CENI et la police traduites en justice pour restriction de mouvement
 

Nigeria : La CENI et la police traduites en justice pour restriction de mouvement

 
 
 
 8848 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 février 2019 - 15:36

Abubakar Adamu, l’IGP et Mahmood Yakubu, le président de la CENI (ph)

© koaci.com– mardi Février 2019 – Un nigérian du nom de Malcolm Omirhobo a assigné ce mardi la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et Abubakar Adamu l'Inspecteur Général de la Police (IGP) devant un tribunal à  Lagos pour restriction de mouvement pendant les élections générales du samedi 23 février.

En se remettant à  la justice pour sa plainte, Omirhobo a prié le tribunal de déclarer illégale la restriction des mouvements de véhicules et de personnes lors des élections. Aucune date n'a été fixée pour l'examen de la requête.

Omirhobo a prié le tribunal de dire que la restriction de mouvement pendant les élections n'est pas une loi et qu'aucune loi en vigueur n'est raisonnablement justifiable dans une société démocratique permettant de justifier une dérogation des droits des citoyens. Pour le plaignant, la décision de restriction de mouvement est une violation des droits fondamentaux du public nigérian, à  la liberté de circulation, à  la liberté d'association et à  la liberté d'expression, tels que garantis par les articles 39, 40, 41 et 46 de la constitution nigériane.

L’avocat du plaignant a demandé au tribunal d’imposer une ordonnance aux défendeurs de faire respecter ou de restreindre la circulation des véhicules du public nigérian dans l’ensemble du pays pendant la tenue des élections.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : La CENI et la police traduites en justice pour restriction de mouvement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement