Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Depuis Yamoussoukro, la Direction générale du Budget et des Finances fait son auto-évaluation pour basculer au budget programme
 

Côte d'Ivoire : Depuis Yamoussoukro, la Direction générale du Budget et des Finances fait son auto-évaluation pour basculer au budget programme

 
 
 
 5222 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 février 2019 - 15:09


© koaci.com - Jeudi 21 Février 2019 -La Côte d’Ivoire à  l’instar des autres pays membres de l’UEMOA se prépare au basculement progressif au budget programmes dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme budgétaire entamée depuis la transposition des activités de l’EUEMOA relatives au cadre harmonisé des finances publiques. 


Depuis Yamoussoukro, la Direction générale du Budget et des Finances fait le point de mise en œuvre de la réforme budgétaire afin de mieux aborder les défis futurs en vue d’une meilleure conduite de cette importante activité figurant en bonne place dans le PAS du Gouvernement. 


Elle organise son séminaire-bilan 2018 et perspectives 2019 qui va lancer les jalons de la grande réforme budgétaire.


Ce séminaire a pour thème : «la Direction générale du Budget et des Finances face au défi du basculement en mode budget programme ».


Le représentant du Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Adama Sall a déclaré au cours de la cérémonie d’ouverture que cette rencontre reste avant tout un cadre approprié d’une auto-évaluation guidée par la recherche de la performance dans la réalisation de ses activités en vue de participer pleinement à  la réalisation de la vision du Plan d'actions stratégiques du ministère en charge du Budget


Il a indiqué que pour l’année 2019, les efforts déjà  entrepris devront être poursuivis pour mieux faire face aux défis actuels afin de contribuer à  la création significative de richesse nationale aussi bien qu’au bien être de la population.


 

Selon le Directeur général de la Direction du Budget et des Finances, Seydou Traoré, ce séminaire constitue également le cadre privilégié pour définir les grandes orientations pour la nouvelle année, dans un soucis permanent de recherche de la performance dans la conduite des activités en vue de participer pleinement à  la réalisation du Plan d’actions stratégiques du Secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat. 


Il permettra de faire le point de la mise en œuvre du Plan d’Action stratégiques (PAS) et du programme d’activités 2018 de la DGBF, identifier les difficultés rencontrées au cours de la gestion 2018 et proposer des mesures correctrices.


Seydou Traoré a annoncé que ce séminaire va décliner toute la stratégie de basculement en mode budget programme en faisant l’état des lieux et en présentant le chronogramme détaillé des principales actions à  mener.


«Définir les orientations stratégiques de l’exercice 2019 et finaliser le PAS et le programme d’activités 2019 de la DGBF, » a précisé Seydou Traoré. 


En ce qui concerne le basculement en mode budget programme, il convient de rappeler que le budget de l’Etat pour l’année 2019 a été préparé sous la forme budget de moyens et présenté, à  titre expérimental sous forme de budget programme, pour l’ensemble des institutions et ministères, conformément au calendrier de basculement progressif au budget programme

« Quant au budget de l’Etat pour l’année 2020, il sera préparé et exécuté en mode budget programme à  travers le Système d’information budgétaire (SIB) dont le développement du module « élaboration des actes de budgétaires »est achevé et le module « exécution du budget de l’Etat »est en phase de tests fonctionnels depuis le 14 janvier 2019, »a ajouté le DG.


En vue de contribuer à  l’atteinte de cet objectif, les travaux du présent séminaire-bilan s’articuleront autour des thématiques portant sur le passage en mode budget programme, les fonctionnalités des modules « élaboration » et « exécution » du Système d’information budgétaire et les innovations dans la préparation du budget de l’Etat et la gestion du Patrimoine de l’Etat en mode budget programme


 

M. Traoré a reconnu que la Direction du budget et des Finances avec le soutien constant du Secrétaire d’Etat a réalisé au titre de l’année 2018, la quasi-totalité des objectifs qu’elle s’était assignées avec un taux de réalisation satisfaisant de plus de 96% des activités du PAS.

Selon lui, la mise en œuvre de mesures cohérentes pour encadrer l’exécution du budget 2018, notamment le renforcement de la discipline et le bon suivi de l’exécution budgétaires, ont permis de contenir le déficit budgétaire dans la limite de 4% du PIB, tel que conclu dans le cadre du Programme économique et financier. 


Il exhorte ses collaborateurs à  davantage de cohésion, d’abnégation et d’esprit d’équipe pour permettre à  la Direction générale du Budget et des Finances d’être plus performante.


Et les invite enfin à  dresser un bilan à  la fois objectif et exhaustif des activités de la gestion 2018, en identifiant les éventuelles insuffisances durant ces deux jours de travaux, afin de formuler les recommandations idoines pour la gestion 2019.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement