Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Cocody, marche de protestation des enseignants, à  l'université FHB
 

Côte d'Ivoire: Cocody, marche de protestation des enseignants, à  l'université FHB

 
 
 
 24829 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 février 2019 - 12:52

(Ph Koaci) Ce jeudi à  l'université Félix Houphouet Boigny à  Cocody



© Koaci.com- Jeudi 21 Février 2019 – Une marche pacifique de protestation contre les récentes décisions musclées du gouvernement vis à  vis des enseignants du supérieur, se tient en ce moment à  la plus grande université de Côte d'Ivoire dans la commune de Cocody, comme constaté sur place par Koaci.

Cette marche pacifique des enseignants du supérieur, en direction de la présidence de l'université Félix Houphouet Boigny (FHB) à  Cocody ce jeudi, est pour réclamer la libération dans les plus brefs délais de leurs camarades.

En effet se sont-ils prononcés ce jour en tenue de cérémonie officielle pour marquer leur attachement à  la profession " C'est avec stupeur et colère que nous avons pris connaissance des arrestations et de l'emprisonnement de deux enseignants de la Coordination nationale des enseignants et chercheurs que sont le sg. Johnson Zamina Kouassi et son chargé de communication Dadé Joel, tous écroués à  la préfecture de police. À de tels abus nous disons non et non !!! ".

À noter qu'une grève s'est imposée à  l'université FHB depuis des mois, privant donc les étudiants des cours. Au nombre des revendications des syndicats de l'enseignement supérieur, réunis au sein d'une coalition, figure essentiellement le départ du Pr. Abou Karamoko pointé du doigt pour son "autoritarisme". 


Une pareille situation qui ne fait que geler les discussions avec le gouvernement ivoirien. Ce clivage est également observé sur un autre front avec les titulaires de l'enseignement primaire et secondaire.


Adriel


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Béoumi, pour la consolidation de la paix, un pacte de n...
 
 
Côte d'Ivoire: Béoumi, pour la consolidation de la paix, un pacte de non agression signé par deux communautés
Société
 
Burkina Faso : Une dizaine de militaires tués dans une attaque à Kouto...
 
 
Burkina Faso : Une dizaine de militaires tués dans une attaque à Koutougou
Kenya: Deux internationaux de rugby condamnés à 15 ans de prison pour viol collectif sur une chanteuse
Société
Kenya: Deux internationaux de rugby condamnés à 15 ans de prison...
Kenya il y a 2 heures
 
Ghana : 40 ghanéens déportés des USA
Société
Ghana : 40 ghanéens déportés des USA
Ghana il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire : Djébonoua, voulant faire un dépassement, un car tue deux personnes à moto
Société
Côte d'Ivoire : Djébonoua, voulant faire un dépassement, un car t...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Cocody, marche de protestation des enseignants, à  l'université FHB
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
voici ce qui leurs est reproché """"« Les deux enseignants sont accusés de trouble politique, trouble à  l’ordre publique, séquestration, menace et injure », selon la justice. Sous le coup d’une procédure en flagrant délit, ils doivent être jugés sous 15 jours.""" vous semblez l'oublier on a droit de faire greve mais pas empecher ceux qui veulent avancer faut savoir assumer sa greve mais les non grévistes on aussi des DROITS!!!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
ibièkèssè est deja a la maca?
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Ce qui leur est reproché n est pas la question mais quelle est leur revendication?C est ça et puis une grève c est fait pour se faire entendre écoutez les et vous trouverez le juste milieu jordanchoco tu sera mécontent un jour et tu aimerais bien qu' on écoute c est simple même si tu n'as pas Guain de cause c est ça diriger un pays écouter ses concitoyens,
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Lorsque des rebelles sanguinaires tirent partout dans le pays et paralisent tout pour reclamer des millions, ce n'est pas trouble a l'ordre publique hein. Eux on les sert rapidement sans interpellation. Sciatiquement parlant, il vous reste quelques mois pour quitter notre pays.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Olidecoq j ai dit quoi j ai dit il peuvent et ont droit de manifester mais mon cher ami j ai aussi dit que d autre on droit de pas manifester et qu on les laisse en paix vaquer a leur occupation ou a tu vu que j ai dit le contraire tu cherches palabres cadeau mon cher va manifester je t empêche de rien va
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ELLOCO
Des gens ont pris des armes dans ce pays pour lutter contre soit disant l'injustice. Eh il y a eu adomoutons pour acclamer cela. Subitement ces mêmes adomoutons trouvent qu'il faut emprisonner des enseignants qui ont soit disant troubler l'ordre public. Le monde à  l'envers.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008