Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : E-learning, l'université camerounaise mise-t-elle sur les «Mooc» pour résoudre ses dysfonctionnements ?
 

Cameroun : E-learning, l'université camerounaise mise-t-elle sur les «Mooc» pour résoudre ses dysfonctionnements ?

 
 
 
 6102 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 février 2019 - 17:53

Université camerounaise (Ph)


© koaci.com- Mardi 26 Février 2019- Au Cameroun, les Mooc (Massive Open Online Courses -en anglais- offre pédagogique massive via internet -en français-) font partie des solutions qu’explorent les Universités pour faire face aux problèmes de massification des étudiants, de saturation, de vétusté des infrastructures et même de carence de formation.

« Tous les camerounais, qu’ils soient étudiants camerounais ou non, peuvent s’inscrire pour suivre les cours qui les intéressent. Ces cours sont en ligne. Ils sont disponibles gratuitement », a déclaré ce mardi Arnaud Termonia responsable du service formation continue département enseignement université libre de Bruxelles en Belgique.

Cet avis est largement partagé par les experts de toutes les universités camerounaises qui participent aux assises du 2e colloque ouvert ce mardi à  l'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de Yaoundé.

« Notre challenge est de penser que si on propose des portefeuilles de formation à  distance ça va permettre de jouer un rôle dans le développement socioéconomique et culturel de l’Afrique subsaharienne par ce que ça va rendre un certain nombre de programmes de formation plus efficaces sur le terrain en lien avec les stratégies économiques de la région », ajoute Termonia.

Si pour certains experts, le taux de pénétration d’internet au Cameroun (25 %) est un frein à  ce projet (Reamooc – Réseau africain de développement de MOOC pour l’innovation pédagogique), pour d’autres, les Mooc proposent des dispositifs qui ne nécessitent pas toujours un accès à  internet.

Dans le contexte camerounais marqué par une démographie galopante et une densification de l’université, les Mooc sont une sérieuse alternative, « les Mooc qui sont accessibles non seulement aux étudiants qui font de l’enseignement supérieur mais aussi à  un public cible plus vulnérable, permet à  ceux qui n’ont pas fait de formation d’accéder à  des formations qui ouvrent les portes à  un emploi », conclut Termonia.

Participent aux Mooc ouverts ce mardi à  Yaoundé, de nombreux experts camerounais et enseignants du supérieur. Ils se déroulent dans un contexte où l’enseignement universitaire au Cameroun connait des difficultés liées à  la démographie galopante et à  la massification des étudiants.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avez vous un doute sur le fait que la présidentielle ne puisse se tenir le 31 octobre 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour préten...
 
2553
Oui
53%  
 
2101
Non
44%  
 
172
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement