Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Revue sectorielle de 2018 du C2D, 27 conventions d'affectations signées pour un montant total de 1138,3 milliards de FCFA
 

Côte d'Ivoire : Revue sectorielle de 2018 du C2D, 27 conventions d'affectations signées pour un montant total de 1138,3 milliards de FCFA

 
 
 
 4824 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 mars 2019 - 21:51

Vue du lancement de la revue sectorielle lundi à  Abidjan (ph KOACI)


© Koaci.com - Lundi 04 Mars 2019 – Les travaux de la revue sectorielle 2018 du Contrat de désendettement et de développement (C2D) ont démarré aujourd’hui à  Abidjan pour prend fin jeudi prochain.


Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’exécution de la mission de coordination nationale du contrat de désendettement et de développement (C2D), le secrétariat technique du C2D, en lien avec l’Agence française de développement (AFD).

Durant quatre jours, cette revue sera marquée par des ateliers qui discuteront du contenu des rapports préliminaires produits par les ministères techniques qui en feront une présentation en plénière.

A l’ouverture des travaux, le Directeur de cabinet du Premier ministre, Emmanuel Ahoutou Koffi a relevé qu’à  ce jour, 27 conventions d’affectations ont été signées pour un montant total de 1138,3 milliards de FCFA sur les deux contrats C2D soit un taux d’engagement global de 98,88%.

Il a rappelé que le C2D connait des avancées dans sa réalisation depuis sa mise en place en 2012.

« Montant total éligible, 1900 milliards FCFA, deux contrats C2D ont été signés pour un montant cumulé de 1151,3 milliards de FCFA, montant total décaissé pour les réalisations effectives, 758,8 milliards FCFA sur un montant disponible à  ce effet de 856 milliards FCFA soit un taux de décaissement de 88,64%,» a expliqué le Directeur de cabinet.

En dépit des résultats encourageants réalisés, de nombreux défis doivent être relevés à  l’horizon 2020.

Emmanuel Ahoutou Koffi a exhorté l’ensemble des acteurs à  réfléchir aux meilleures approches d’accélération des projets, et de mettre tout en œuvre pour respecter le calendrier de lancement ou de livraison des derniers projets du 1er et du 2e C2D.

«Il nous faut œuvrer à  inscrire l’important portefeuille d’opération du C2D dans la dynamique de l’action sociale du gouvernement pour les années 2019-2020,», a-t-il ajouté.

Le Directeur de cabinet invite les acteurs à  faire un examen sans complaisance, constructif et très rigoureux des activités menées au cours de l’année 2018 en relevant les contraintes et les difficultés de mise en œuvre des projets et enfin à  proposer des solutions idoines.

Le Directeur de l’Agence française de développement (AFD), Emmanuel Debroise a rappelé les réalisations du C2D.

Selon lui, ce sont 116 nouvelles écoles, 39 collèges qui été ouverts et 50.000 jeunes ont été accompagnés vers l’emploi puis 400.000 femmes enceintes et près de 2 millions enfants ont bénéficié d’un meilleur accès aux soins.

Il a également que le C2D a permis un accès amélioré à  l’eau potable pour près d’un million d’ivoiriens, 100 producteurs agricoles conseillés et équipés.

Enfin, 3.500 professionnels de la justice ont bénéficié de formation et 100.000 personnes sensibilisées au droit de l’homme.

Emmanuel Debroise a déclaré que tous ces résultats ont été atteints en six ans et portent des impacts concrets au plan social de la mise en œuvre du programme national de développement.

Il a à  l’occasion donné la feuille de route de 2019 et au-delà . L’on retient que quatre points méritent une attention toute particulière.

Il s’agit du délai d’exécution des projets et l’accélération des décaissements, de la qualité des investissements, de la prise en compte des ressources humaines et des dotations financières pour assurer le fonctionnement adéquats des nouvelles structures financées par le C2D et de la redevabilité, la capitalisation de la communication sur le C2D.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008