Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Abidjan ouvrira le 1er centre régional d'excellence pour la lutte contre la faim et la malnutrition
 

Côte d'Ivoire: Abidjan ouvrira le 1er centre régional d'excellence pour la lutte contre la faim et la malnutrition

 
 
 
 6618 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 mars 2019 - 14:07

(Ph Koaci) Photo de famille des participants à  l'atelier du FIDA


© koaci.com -Mardi 5 Mars 2019 -En la faveur d'un programme structurel de lutte contre la faim et la malnutrition en Afrique de l'ouest et du centre, s'est ouvert mardi matin à  Grand-Bassam, banlieue au sud d'Abidjan, un atelier du fonds international de développement agricole (FIDA), portant sur le renforcement des capacités en matière d'agriculture sensible aux enjeux nutritionnels et de développement rural Afrique de l'ouest et du centre (AOC).

Comme constaté sur place par Koaci à  cette session, 3ème du genre pour le FIDA et qui prend fin le jeudi 07 mars, l'annonce de l'ouverture d'un premier centre africain d'excellence pour la lutte contre la faim et la malnutrition en Côte d'Ivoire a été rendue publique par Patricia N'Goran Theckly, coordinnatrice au conseil national de la nutrition.


 " Le gouvernement dans sa détermination d'atteindre les objectifs de l'ODD2, abritera ce premier centre régional et procédera à  son lancement le 25 mars prochain sous la présidence du vice-président Kablan Duncan" a t-elle livré en mot d'ouverture de l'atelier qui réunit 24 pays de la division AOC du FIDA.

Les pays de l'Afrique de l'ouest et du centre sont réellement confrontés au problème de la faim et la malnutrition. En effet, alors que ces derniers ne couvrent que 11% de la population infantine mondiale, ils supportent une charge disproportionnée du fardeau global des maladies. 30% des décès d'enfants de moins de 05ans dans le monde entier ont lieu en AOC, ainsi que 30% des cas de malnutrition infantile, et 42% des décès maternels. 


En Côte d'Ivoire, qui n'échappe pas non plus au double fardeau de la malnutrition, le retard de croissance est de 21,6% en matière de malnutrition chronique. La sous-alimentation est de 15,4%, et l'insécurité alimentaire modérée qui est la forme la plus répandue en milieu rural touche environ 10,8% des ménages.

Conformément donc au plan d'action (2019-2025) pour l'intégration de l'agriculture sensible aux enjeux nutritionnels au FIDA, et en ligne avec le plan de renforcement des capacités visant à  intégrer la nutrition dans ses investissements, la division AOC en collaboration avec la division ECG, ont convenu de tenir cet atelier régional portant sur le renforcement des capacités dans les domaines de l'agriculture, des systèmes alimentaires et de développement rural sensibles aux enjeux nutritionnels.

Au nombre de ses objectifs, on note: La sensibilisation à  l'approche et aux engagements du FIDA en matière d'intégration et de la nutrition; le développement d'une compréhension approfondie des différentes formes de malnutrition, des causes et des conséquences de la malnutrition et de ses liens avec l'agriculture et le développement rural; Le développement des messages clés sur la nutrition pour le plaidoyer et la sensibilisation.

Des panels, des débats et des échanges animeront l'atelier.


Adriel


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement