Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grève des enseignants, à  Man, des enseignants mis aux arrêts, leurs collègues gazés
 

Côte d'Ivoire : Grève des enseignants, à  Man, des enseignants mis aux arrêts, leurs collègues gazés

 
 
 
 29238 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 mars 2019 - 12:54

Les grévistes interpellés au commissariat du 4è arrondissement de Man


© koaci.com –Mardi 5 Mars 2019 – La reprise des cours ne semble pas concerner certains professeurs de collèges et lycée.

Si l’on a assisté ce mardi à  une timide reprise des cours dans certains établissements privés, dans d’autres surtout ceux du publics, les enseignants sont restés sur leur position, pas de reprise tant que les revendications n’ont pas été satisfaites.

A Man (Ouest), ce mardi 5 mars 2019, cinq (5) enseignants ont été interpellés par la police, comme rapporté à  KOACI par des sources sur place. Leurs collègues venus les soutenir en voulant se constituer prisonniers ont été gazés par les forces de l’ordre et de sécurité.

Selon nos informations, Lucien Goudalé, professeur de français au lycée municipal de Man et secrétaire général de la section La Coalition secteur éducation/formation (COSEFCI) chargé du Tonpki a été arrêté avec quatre (4) de ses collègues pour fait de grève.

N'Gouan (Professeur de Mathématiques), Loukou (Professeur de Mathématiques), Gueu (professeur de Philosophie), Goly (Professeur d'arts plastiques) sont aux côtés de leur premier responsable détenus au commissariat du 4ème arrondissement de Man, apprend-on auprès des membres de la famille du secrétaire général de la Cosefci, Lucien Goudalé.

Joint, Paul Goudalé, frère du responsable de la Cosefci confirme l’arrestation des cinq professeurs et affirme que des collègues professeurs voulant se constituer prisonniers ont été gazés par la police.

« Ils sont cinq à  avoir été arrêté ce matin. Donc leurs collègues des autres villes sont venus pour réclamer leur libération ont voulu se constituer prisonniers. Ces derniers ont été gazés à  lacrymogène par la police », explique Paul Goudalé.

Notons que les revendications des enseignants tournent autour de la suppression des cours de mercredi, la réforme de l’emploi de conseiller pédagogique, la revalorisation des indemnités de logement, le reversement de 500 000 FCFA aux ex-enseignants contractuels, la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint et la réinstauration de l’examen de cap intégration.

Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso : Trois militaires tués lors de l'attaque contre un détac...
 
 
Burkina Faso : Trois militaires tués lors de l'attaque contre un détachement à Kelbo
Société
 
Ghana-Cameroun : Pour le sud Cameroun, Rawlings s'interroge et interpe...
 
 
Ghana-Cameroun : Pour le sud Cameroun, Rawlings s'interroge et interpelle
Nigeria : Des soldats incendient des maisons de pirates en représailles à une attaque dans le sud
Société
Nigeria : Des soldats incendient des maisons de pirates en représ...
Nigeria il y a 8 heures
 
Kenya : Coronavirus, un chinois en provenance de son pays placé en quarantaine
Société
Kenya : Coronavirus, un chinois en provenance de son pays placé e...
Kenya il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire : Trois individus braquent une remorque contenant 40,105 tonnes de produits agricoles estimées à 28 millions de FCFA
Société
Côte d'Ivoire : Trois individus braquent une remorque contenant 4...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève des enseignants, à  Man, des enseignants mis aux arrêts, leurs collègues gazés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
franchement ces enseignants exagèrent eux aussi, j'ai voté "oui" au sondage de koaci, ils sont irresponsables, nous autres parents on est pris en otage de leurs caprices. Eux qui sont tout le temps en vacance et qui vivent en partie grace aux impots et taxes qu'on paie durement. Qu'ils arretent !
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
McClain
La grève, c'est un droit constitutionnel. Réglez nos préoccupations et tout sera fini.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Yassouha Sran
k, au lieu de traiter les enseignants d'irresponsables, il serait mieux de demander aux "autorités" de se pencher sur leurs revendications. On a encore en mémoire le soulèvement des mercenaires qui ont encaissé plus de 10 millions en moins d'une semaine revendication. ça aussi ce sont impôts et taxes qu'on paie durement
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A-FREE-CA
Ado.. On attend les solutions à  nos problèmes
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
ces syndicats exagèrent . l'état ne peut il pas donner l'opportunité à  d'autres ivoiriens en quête d'un emploi de remplacer ces grévistes politiciens?
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Chassez Alassane Ouattara par les armes", condamnez vous les propos tenus par des opposants en France?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam, un colistier possible du PDCI pour la présidentielle d...
 
2162
Oui
61%  
 
1241
Non
35%  
 
128
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement