Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Sa réélection confirmée par le Conseil constitutionnel, Macky Sall appelle à  un dialogue «ouvert et constructif»
 

Sénégal : Sa réélection confirmée par le Conseil constitutionnel, Macky Sall appelle à  un dialogue «ouvert et constructif»

 
 
 
 3572 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 mars 2019 - 12:35

Macky Sall, prenant la parole pour la première fois depuis sa réélection mardi (Ph KOACI)

©koaci.com-Mercredi 06 Mars 2019 – Au Sénégal, le Conseil constitutionnel du Sénégal a proclamé, hier, les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 24 février dernier. La juridiction a, sans surprise, confirmé la réélection de Macky Sall . Juste après le chef de l’État a fait une déclaration pour appeler à  un dialogue , a constaté KOACI.COM.

Les sept sages du Conseil constitutionnel ont confirmé les résultats provisoires publiés par la commission nationale de recensement des votes la semaine dernière. En effet selon la juridiction, Macky Sall est le vainqueur avec 58,26% suivi de Idrissa Seck avec 20,51% et Ousmane Sonko 15,67%, El Hadj Issa Sall 4,07% et Madické Niang 1,48%.

Juste après la proclamation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel , Macky Sall a pris la parole, pour la première fois, depuis sa réélection à  la tête du Sénégal.

Pour commencer, Macky Sall a salué la «mobilisation exceptionnelle» des Sénégalais matérialisée par un taux de participation de 66,23%.

« Au demeurant, chaque voix qui s’est exprimée le 24 février, qu’elle soit de la majorité présidentielle ou de l’opposition, mérite d’être entendue et respectée, parce qu’elle porte le souffle de la liberté qui fait vivre la démocratie», a déclaré Macky Sall, allant même jusqu’à  saluer, sans les citer, tous les autres candidats à  l’élection présidentielle.   
  
S’il en est ainsi, c’est que, pour lui, le scrutin du 24 février a consacré le triomphe du peuple sénégalais.

«À mes yeux, il n’y a eu ni vainqueur ni vaincu. Et à  présent que la campagne électorale est définitivement terminée, je considère qu’il n’y a plus d’électeurs ou de camps marqués par des couleurs et démarquées par des lignes partisanes. Je vois un seul camp : celui du Sénégal. Je vois des Sénégalaises et des Sénégalais qui, ayant librement exercé leur devoir citoyen, nourrissent le désir ardent de rester unis par un destin commun, au sein d’une seule nation. Je vois un seul peuple, animé par un seul but et une seule foi», magnifie le chef de l’État qui, par conséquent, indique qu’il serait le président de toutes les Sénégalaises et de tous les Sénégalais.  
  
Moment choisi par le chef de l’État pour tendre la main à  toutes et à  tous, pour engager un dialogue ouvert et constructif, dans l’intérêt supérieur de la Nation.

«Je ferai des propositions dans ce sens, après ma prestation de serment le 2 avril 2019… Je convie à  ce dialogue républicain toutes les forces vives de la Nation, sans exclusive ; dialogue auquel mes prédécesseurs, les Présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade pourraient apporter leur contribution», dit-il, estimant que c’est ainsi que nous continuerons à  bà¢tir ensemble le Sénégal de nos rêves à  savoir un pays paisible et stable ; un pays uni et convivial pour tous ses enfants ; un pays prospère et solidaire : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous ! », termine-t-il.  


Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contactez KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008