Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur éducation formation, la comédie s'installe dans les établissements publics de Bouaké
 

Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur éducation formation, la comédie s'installe dans les établissements publics de Bouaké

 
 
 
 21509 Vues
 
  14 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 mars 2019 - 14:56

Vue d'une salle de classe à  Bouaké (ph KOACI)


© koaci.com - Lundi 11 Mars 2019 - Voici près de deux mois que le système éducatif du pays, est paralysé par une situation de grève, orchestrée par plusieurs syndicats d'enseignants du public qui réclament de meilleurs conditions de travail. À Bouaké, comme dans plusieurs villes du pays, la grève, malgré certains appels à  la reprise des cours diffusés sur les antennes de la télévision nationale, reste largement suivie par des enseignants qui veulent coûte que coûte une issue favorable à  leurs revendications, comme constaté sur place par KOACI.


Le débrayage des enseignants grévistes des écoles publiques, a fait place depuis peu, à  une mise en scène orchestrée par certains responsables d'établissements publics de Bouaké. Dans des groupes scolaires, voyant la longue absence de plusieurs de leurs enseignants, des responsables de Comité de Gestion des Établissements Scolaires (COGES), farouches adeptes à  la cause du RHDP unifié et voulant faire savoir à  "En Haut" qu'ils font le tout pour une reprise effective des cours dans leur établissement, font appel à  des vacataires, moyennant une rémunération, pour inculquer le savoir aux apprenants.


 

« J'ai été plusieurs fois contacté par C.A, responsable du COGES du Groupe Scolaire de mon quartier pour que j'aille donner des cours aux enfants. Il m'a aussi dit que je serai payé 1000 fcfa par heure. Je lui ai dit que je vais réfléchir mais la vérité est que je ne suis pas prêt pour accepter cela. Il ne fait que m'appeler chaque fois pour ça. Moi je donne des cours de renforcement à  des élèves en classe d'examen dans une classe de cette école. Il y a quelques jours de cela, les gens du MIDD, en tournée de vérification m'ont trouvé ici donnant des cours à  des élèves de 3ème, et ont cru que j'étais un maître qui ne respectait pas le mot d'ordre de grève. N'eût été l'intervention de deux des leurs qui m'ont reconnu, j'allais être copieusement tabassé. Moi je ne suis pas dans cette histoire de bénévoles.» confie à  KOACI, un étudiant approché par un président de COGES pour être instituteur bénévole.


Des séquences de films sont parfois tournées en pleine école. Voyant des médias présents pour un constat de reprise des cours, des chefs d'établissements, comme de célèbres metteurs en scène, s'adonnent à  un simulacre de cours, avec des élèves se pavanant dans l'enceinte de l'école, pris comme figurines, afin de faire croire, non à  l'opinion, mais à  leur hiérarchie que dans leur établissement, la reprise est effective.


Certains enseignants, se disant soucieux de l'avenir des élèves, décident de faire cours, se retrouvant du coup avec un nombre pléthoriques d'élèves dans la salle de classe, vu que la plupart de leurs collègues, suivent le mot d'ordre de grève.

 


Le constat est que les élèves les plus chanceux de différentes classes auparavant, se retrouvent regroupés dans une seule classe pour pouvoir faire cours, étant donné le nombre insuffisant d'enseignants. Pour ceux n'ayant pas d'enseignants, la promenade et oisiveté restent une solution, laissant des salles de classes vides, toujours en attente de professeurs.


T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Le bilan partiel de l'« Opération Vacances sécurisées...
 
 
Côte d'Ivoire : Le bilan partiel de  l'« Opération Vacances sécurisées 4  » fait état de 355 fumoirs visités et détruits  et 14403 personnes raflées de nuit
Société
 
Côte d'Ivoire : Une fillette de 13 ans fouettée à mort après une fugue...
 
 
Côte d'Ivoire : Une fillette de 13 ans fouettée à mort après une fugue au nord du pays
Côte d'Ivoire: A Boundiali, à peine inauguré, le guichet emploi de la Bagoué vidé de tout son matériel informatique par des individus non identifiés
Société
Côte d'Ivoire: A Boundiali, à peine inauguré, le guichet emploi d...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Gambie: L'activiste Killa Ace et 11 autres personnes en liberté sous caution
Société
Gambie: L'activiste Killa Ace et 11 autres personnes en liberté s...
Gambie il y a 17 heures
 
RDC:   Décès d'un deuxième malade d' Ebola dans le sud –Kivu
Société
RDC: Décès d'un deuxième malade d' Ebola dans le sud –Kivu
Congo (RDC) il y a 18 heures
 
 
 
 
  14 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur éducation formation, la comédie s'installe dans les établissements publics de Bouaké
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mesmin Konin
Voici les revendications des enseignants a chacun de se faire une idée mais certains points sont discutables. 1. "la suppression des cours du mercredi", que faites vous des 40 heures de travail? 2. l’organisation des concours exceptionnels de promotion des emplois des enseignants du préscolaire et du primaire de grades C3 au grade A4. A quoi correspond le grade A4, un salaire débutant de 274852 Fcfa donc niveau Bac + 4 minimum quand le concours des instituteurs demande le niveau Bac. le grade A4 c est le sommet de l administration, que vous parliez de A2 ou A3 a la limite ce serait comprehensible. 3. la finalisation du Profil de carrière avec l’occupation de l’emploi d’inspecteur pédagogique du préscolaire et du primaire et celui de l’inspecteur à  l’extrascolaire de grades A4 créés depuis 2009; La réforme de l’emploi de conseiller pédagogique du préscolaire et du primaire; La création de l’emploi de conseiller à  l’administration scolaire de grade A3. Et pourquoi directement au grade A3? 4. la promotion des instituteurs adjoints et des instituteurs ordinaires par la suppression du concours des instituteurs adjoints et la réinstallation de l’examen du CAP intégration; la réouverture du concours des IEPP (inspecteurs de l’enseignement primaire public) aux instituteurs ayant 10 ans d’ancienneté et 7 ans d’ancienneté et titulaires d’une licence. D accord avec. 5. la revalorisation de l’indemnité de logement. Tout en espérant que les chiffres de 150 à  200 milles avances ne soient pas vrai, c'est quand même pas réaliste. Faudra pas forcer les gens à  adhérer à  votre grève.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Alexandre Dumas
Le gouvernement ne fait que se leurrer de jour en jour. payez les dûs que vous devez aux enseignants quitte à  radicaliser encore plus le mouvement de grève qui visiblement semble ne pas s'estomper de si tôt. Ayez pitié des enfants dont le spectre d'une année blanche pèse sur leur tête et qui ne demandent qu'une seule chose: Regagner au plus vite le chemin de l'école en toute quiétude.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
2 mois ds la région d'Agboville... nos enfts st ts ds les champs des parents. sincèrement Mme kandia a échouée... Ns prions ADO de rémettre l'école aux main d'un technocrate du rdr, kandia peut être ds un autre ministère. qd c'est pas ça il faut avoir le courage de dire c'est pas bon.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Il faut PONCTIONNER....PONCTIONNER et PONCTIONNER...La tragi-comédie a assez duré. Ces enseignants vachement bien rémunérés dont payés à  ne rien faire slors que le fonctionnaire moyen travaille dur pour son salaire......Assez...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Cet individu qu' on appelle communément Kandia n a pas honte .Sinon quand ça va pas il faut démissionner . Depuis 2mois deux mois nos enfants ont perdu le chemin de l'école ,tu va au bureau pour y faire ou bien c est pour compter l argent d inscription en ligne . Quand on laisse ces enfants a la maison pour aller parler de politique a la rue lepic c est de l idiotie sans pareil Deux mois que l école est pris en otage par kandia .Sinon un nouveau ministre pouvait faire changer les ardeurs
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Deux mois de fermeture des établissements et écoles publiques !!!??? Aucune alarme chez le piètre PhD économiste !!! Vous pensez à  nos enfants et à  leur avenir ?! Avouons-le, ce gouvernement d'incompétents n'a aucune SOLUTION, pire la SOLUTION est devenue le réel PROBLÈME. Des incapables qui ont comme unique solution la violence, la violence, la violence pour ne pas dire de façon sauvage et tel le cafard de service ''ponctionner, ponctionner et ponctionner''. Il y a bien longtemps que l'on ponctionne sans résultat. Alors, au lieu de réfléchir par le cul pourri de ta pute de mère, le cancre, propose à  ton dieu sanguinaire de sindou, de satisfaire leurs revendications pour le bien des enfants de ce pays. Vous aviez bien donné 18 millions à  chaque rebelle pour avoir violé, égorgé et massacré chaque ivoirien et ivoirienne, non? 😥😥😥 Les enseignants, eux, ne font que demander l'amélioration de leurs conditions de vie. Hélas !!! @101-puces-de-chien, avec ton niveau non éducable, je suis pour payer les enseignants cher pour te donner un niveau d'intelligence moyen pour que tu saches que la violence ne résout pas tout. La preuve, la grève continue de plus belle. Sale petit 🐕
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
Que font les enseignants rhdp,les djoulas enseignants pour sauver l'école sous leur régime?Chacun a droit au bien-être.Sinon que dit-on des deputés analphabètes,genre "ibièkissê"qui empocheront chaque mois 1000 000 une fois qu'ils ne sont plus deputés?Sont-ils mieux que les enseignants?
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
Les salaires coupés=les cours coupés.Vous pouvez décreter une année blanche.De toutes les manières vos enfants sont à  l'étranger.Celle de kandia lui envoie des papiers toilette des usa pour s'essuyer.Où est son problème?
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Vraiment je ne sais pas pourquoi watara s'en tête à  dégager Kandia du ministère de l'Education.on peut la parachuter à  la tête du ministère de la ville où Ministre auprès du président de la République.elle est vraiment nul...pfffff
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
NKOFA
M. MESMIN, Je suis avec intérêt vos différentes contributions et commentaire sur la plateforme KOACI qui nous semble plus sérieuse et relativement neutre dans ses informations. Permettez-moi de vous faire remarquer que vos analyses sur la situation actuelle de débrayage des enseignants manque d’objectivité et laisse apparaître une prise de position et beaucoup de subjectivités dans vos commentaires. Pour orienter les opinions et les prises de positions sur cette situation que nous déplorons tous, il faut d’abord se mettre dans une posture prospective, c’est-à -dire se projeter sur une période de plus d’une vingtaine d’années dans le futur. A quoi cela sert de chaque fois, faire croire que les enseignants en demandent trop pour le travail qu’ils font ? Qu’est-ce que les fonctionnaires des régies financières et douanières ont de plus en guise d’offres de charges publiques que les enseignants n’ont pas ? Ne sont-ils pas les mêmes fonctionnaires ? Pourquoi ne se plaignent-ils plus depuis une vingtaine d’années ? Répartissez, en tenant compte de la réalité socio-économique actuelle du pays, les émoluments du corps enseignant afin de vous faire une idée de la fausseté ou de la pertinence de leurs revendications. En tant que citoyens, j’ai toujours eu mal quand j’entends les autres fonctionnaires et/ou citoyens parler des enseignants et leur parler. Avez-vous mesuré les conséquences négatives des différentes politiques nationales en lien avec le secteur de l’enseignement dans notre pays ? Je voudrais vous inviter à  élever le niveau des débats en réfléchissant le système qu’en vous en prenant aux individus. Depuis nos indépendances, les enseignants posent toujours les mêmes problèmes. Il semble que les indemnités de logement sont de 50 000 FCFA. Si cela était avéré pensez-vous que cela soit réaliste comme vous le leur recommandez ?
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
bernn
Beaucoup de courage les frères même si vous n'avez pas des armes parce que c'est le seul langage que ce régime comprend
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Ça pénalise qui?rires c'est pas grève qui va fragiliser Ado ou son régime..C'est parce qu'ils ont signé cet engagement de n'orchestrer aucune grève jusqu'en 2022 que le gouvernement leur a donné ce qu'ils ont eu l'an passé. Le gouvernement a activé des leviers qui vont les faire souffrir et au demeurant ça sera malheureusement l'année blanche et les profs sans salaire tout ce temps..cest tout..
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Merci cher ami de me lire et j apprécies tout aussi bien ta contribution. Cependant note que j’ai demandé à  chacun de se faire une opinion avant d’énoncer la mienne. La mienne étant personnelle, vu son caractère personnelle elle ne peut être objective et je te l'accordes. Si répondre a tes questions permettra de m’ouvrir à  l’objectivité que tu souhaites, alors allons pour. A quoi cela sert de chaque fois, faire croire que les enseignants en demandent trop pour le travail qu’ils font ? Qu’est-ce que les fonctionnaires des régies financières et douanières ont de plus en guise d’offres de charges publiques que les enseignants n’ont pas ? Ne sont-ils pas les mêmes fonctionnaires ? Pourquoi ne se plaignent-ils plus depuis une vingtaine d’années ? En passant le concours pour entrer dans l’enseignement de la fonction publique, ils sont conscients du profil de carrière qui s’offre à  eux, tout comme le préposé de douane avec son niveau BEPC sait quel profil de carrière s’offre à  lui jusqu’ au niveau de l’administrateur BAC + 4. Nul n’aura empêché tout enseignant de changer de profession, il y a des enseignants du préscolaire devenus éducateur, inspecteur des impôts ou encore enseignant d’université, certains ont même ouvert leurs propres établissements. Les gens savent ce pour quoi ils ont signé dès le départ. Parce que les tà¢ches affectées à  chacun sont différentes dans l’administration les émoluments des différents fonctionnaires ne peuvent être les mêmes. Répartissez, en tenant compte de la réalité socio-économique actuelle du pays, les émoluments du corps enseignant afin de vous faire une idée de la fausseté ou de la pertinence de leurs revendications. Y a-t-il que les enseignants seuls qui souffrent des réalités socioéconomiques du pays ? Non. Depuis nos indépendances, les enseignants posent toujours les mêmes problèmes. Il semble que les indemnités de logement sont de 50 000 FCFA. Si cela était avéré pensez-vous que cela soit réaliste comme vous le leur recommandez ? Par rapport au grade C3 as-tu demandé de combien sont les indemnités de logement de ceux qui sont à  des postes de décisions de la catégorie A4 ? De cette comparaison découle la pertinence ou la fausseté dont tu fais mention. Les salaires des enseignants du primaire sont passés de 264000 Fcfa à  390000 Fcfa, le secondaire de 419000 à  511000 Fcfa. En 2007-2008 ils auront bénéficié d’une avancée en grade sans passer par un concours professionnel, A titre d'exemple, là  où un enseignant de collège de grade A3 (Bac + 4) touche un salaire net en début de carrière de quelque 380.000 francs, un inspecteur archiviste du même grade dans l'administration générale se retrouve avec un salaire net de 210.000 Fcfa. Idem pour un administrateur civil (sans nomination) ou administrateur des lois sociales de grade A4 (BAC+4 + 2 ans à  l’ENA) aura à  ses débuts un net à  toucher d’environ 222.000 FCFA quand un professeur de lycée du même grade frôle les 450.000 FCFA.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Yassouha Sran
Mesmin Konin quels sont alors les points non discutables des revendications des enseignants?
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008