Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Grève dans le secteur de l'éducation-formation, le Gouvernement déplore les incidents et annonce une reprise des cours
 

Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur de l'éducation-formation, le Gouvernement déplore les incidents et annonce une reprise des cours

 
 
 
 12534 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 mars 2019 - 21:34

Élèves réclamant la reprise des cours ce mercredi à  Gagnoa

© Koaci.com- Mercredi 20 Mars 2019 – Le gouvernement affirme que la situation de grève dans l’enseignement primaire, secondaire et universitaire a occasionné quelques incidents au plan national qu’il déplore.

Selon son porte-parole, Sidi Tiémoko Touré, le Conseil a été informé aujourd’hui par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la reforme scientifique de la tenue hier, d’une rencontre interministérielle instruite par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

35 syndicats ont pris part à  cette rencontre et il a été conclu entre les différentes parties d’un engagement spécifique qui viserait à  la levée de la grève des différents syndicats restants, afin que les enfants puissent aller normalement à  l’école.

Le ministre soutient que l’engagement pris par les syndicats rassure le Gouvernement sur le fait que l’année scolaire ne sera pas compromise.

Selon lui, son collège a précisé qu’environ deux ou trois syndicats bloquent le bon déroulement des cours.

«Nous sommes dans l’attente de ces différents mots d’ordre qui seront donnés par les acteurs qui ont pris cet engagement. Nous restons positifs quant à  l’issue de ces discussions. La démarche est bien engagée. Tout le monde est positif quant à  l’orientation qui est en train d’être prise relativement à  donner une issue favorable à  cette crise qui n’aurait pas dû avoir lieu. Il faut relever que l’intérêt commun que nous avons, c’est de laisser nos enfants aller à  l’école comme nous l’avons fait à  notre tour. Tout le monde est unanime sur ce point. Les points de divergence sont en train d’être traités. Que ce soit aujourd’hui ou demain, le plus important est que très vite, nos enfants aillent à  l’école, » a expliqué, M. Touré.

Le porte-parole du Gouvernement assure enfin que tout es en train d’être mis en œuvre pour que définitivement une solution soit trouvée pour que les plus «récalcitrants. » lèvent leur mot d’ordre de grève.

«Les syndicats ont pris l’engagement de réunir les différents syndiqués pour donner le mot d’ordre pour la levée de la grève. Les différentes revendications sont en analyse, » a conclu le porte-parole du Gouvernement.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Guinée Bissau: Présidentielle, 12 candidatures dont celle du Président...
 
 
Guinée Bissau: Présidentielle, 12 candidatures dont celle du Président validées , sept recalées
Politique
 
Côte d'Ivoire: Avant le meeting du PDCI samedi, les Akouè à Guikahué :...
 
 
Côte d'Ivoire: Avant le meeting du PDCI samedi, les Akouè à Guikahué : « Le totem du père, c'est ça qui est le tôtem de l'enfant »
Mozambique:  Jour de vote, les mozambicains aux urnes pour élire leur Président
Politique
Mozambique: Jour de vote, les mozambicains aux urnes pour élire...
Mozambique il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro prolonge son séjour en Espagne pour sa plainte
Politique
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro prolonge son séjour en Espagne pour...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Guinée: 3e mandat de Condé, cinq morts par balles dont un gendarme  après des heurts
Politique
Guinée: 3e mandat de Condé, cinq morts par balles dont un gendarm...
Guinée il y a 2 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur de l'éducation-formation, le Gouvernement déplore les incidents et annonce une reprise des cours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Vraiment rien que de vrais mabouls dans ce gouvernement de dictateurs. Chaque jour, il y a un zouave qui vient annoncer la reprise; et le lendemain, on constate le contraire dans les écoles. Vous ferez mieux de régler le problème posé par les enseignants. Vous avez bien de l'argent pour les mutins et pour acheter du papier hygiénique des USA, qui incidemment ne vous a jamais bien nettoyés, car vous ressemblez de plus en plus à  de la merde.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Tant mieux si l'on pense trouver des solutions qui arrangent tout le monde. C'est ce que nous demandons depuis deux mois, sauf les moutons de Panurge naturellement, une négociation raisonnée afin que nos enfants puissent reprendre le chemin de l'école. Il y va de leur avenir.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Dramani c'est vous les malheureux TSO, bor et et gor aigris et jaloux des performances de Ado qui insistez sur le durcissent de la grève par ces enseignants vauriens et malhonnêtes..on vous a dit que le gouv ne cèdera rien et que le mot d'ordre de grève doit être levé par tous et qu'ils reprennent effectivement les cours.. Leurs comptes sont en possession du gouv et les échéances de fin de mois et de la vie de tous les jours à  faire face sont pour la semaine prochaine..pas de travail pas d'argent et comptes toujours bloqués..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Le gouvernement ne se presse pas et a bien prépare son coup..il semble même qu'il ait envisagé et anticipé que les enseignants ne respecteraient pas les engagements signés l'an passé par leurs syndicats..en tous cas le gouv s'est prémuni d'au moins 2 leviers : 1°/ ponctions, non paiement de salaire, gel des comptes courant et d'épargne et 2°/ 2mois à  prendre sur les 3 mois de vacances scolaires pour rattraper les 2à  3mois de cours perdus.. Le gouv l'a dit après le conseil des Min.:il observe et attend les décisions des AG que les syndicats ont promis convoqué pour samedi afin de raisonner leurs membres..on observe..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Batuta les militaires ont exigé et reçu 12millions qui leur étaient dû parce que c'était prévu dans l'accord politique de Ouaga initié par gbagbo. Koudou a publiquement dit et refusé d'inscrire les FDS dans cette disposition de l'accord A.P.O parce qu'ils n'avaient pas gagné la guerre.. On paye pas des vauriens..et vous avez vu les militaires bronchés depuis qu'ils ont reçu leur argent?. donc que ces enseignants restent tranquilles puisqu'ils ont eu pour eux aussi l'an passé.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Au lieu de résoudre le problème le gouvernement à  bloqué les comptes bancaires pour passer en force. Est ce légal ? Ce qui est méprisant c’est ce RHDP qui est en campagne pendant ce temps et les MOR ( moro naba ou rien) applaudissent.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paro2
Si le ridicule tuait§ certains internautes et politiciens serait déjà  mort! qu'est que certains ont à  soutenir vaille que vaille un politicien fusse-il de la trempe de ADO! pfff, faire passer l'intérêt d'un individu au détriment d'une nation,des élèves et d'autrui....
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement