Mauritanie Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mauritanie  : Interdits d'employer des étrangers, des milliers  de pêcheurs artisanaux  en grève
 

Mauritanie : Interdits d'employer des étrangers, des milliers de pêcheurs artisanaux en grève

 
 
 
 6388 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 24 mars 2019 - 14:34

© Koaci.com- Dimanche 24 Mars 2019-Plusieurs milliers de pêcheurs artisanaux mauritaniens sont entrés en grève pour protester contre l'interdiction d'employer des étrangers sur leurs pirogues.

Depuis près de cinq jours , les pêcheurs mauritaniens artisanaux ont décidé d'observer une grève pour marque leur opposition à  une décision du gouvernement d' interdire l'emploi de travailleurs étrangers sur leurs embarcations au profit des nationaux .

" Nous gérons plus de 3.000 pirogues évoluant à  Nouakchott et ses environs, sur les 7.200 de la pêche artisanale que compte la Mauritanie", a affirmé un membre du Regroupement des producteurs et exportateurs de la pêche artisanale et côtière (RPEPAC), principale organisation du secteur en Mauritanie.

"Depuis lundi, aucune de nos embarcations n'a repris le large en réponse à  notre mot d'ordre de grève illimitée", a-t-il ajouté.

Plusieurs d'entre eux employaient des étrangers , la plupart des sénégalais , qui disent avoir été expulsés suite à  l'application stricte de cette interdiction, selon des sources locales .

Pour rappel , une loi entrée en vigueur en 2017, interdit d'embarquer des étrangers dans le but de favoriser l'embauche des nationaux , très peu nombreux dans le secteur ( 32.000 dans la pêche artisanale et 3.400 dans la pêche industrielle).

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
4
Oui
0%  
 
1382
Non
97%  
 
36
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008