Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : François Boko révèle des difficultés pour embarquer à  destination de Lomé
 

Togo : François Boko révèle des difficultés pour embarquer à  destination de Lomé

 
 
 
 6572 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 mars 2019 - 12:09

François Boko (ph)

© koaci.com– Jeudi 28 Mars 2019 – Le vol de la compagnie Air France attendu ce jeudi en fin d’après-midi à  Lomé ne va pas ramener l’ancien ministre togolais de l’Intérieur, Me Akila Esso François Boko.

En effet, Boko n’a pas pu embarquer ce matin à  l’aéroport Charles De Gaulles de Roissy et par conséquent son retour ne tient pas du moins pour ce jeudi. Il a été signifié au passager un refus d’embarquer à  bord du vol pour Lomé.

En dévoilant la cause de l’impossibilité de son embarquement, Boko a publié que « Je déplore l'attitude des autorités de mon pays le Togo qui ont interdit à  Air France de m'embarquer ce matin à  Roissy Charles de Gaulle ».

Au regard de ce qui est advenu de son embarquement, l’ancien ministre a estimé que « Ce comportement d'un autre temps est indigne et contraire à  l'esprit de paix et de réconciliation. J'ai été empêché ce matin d'embarquer sur le vol Air France à  destination de Lomé. Il m'a été signifié ainsi qu'à  mes accompagnateurs que c'est sur ordre des autorités du Togo ».

Ce jeudi qui est annoncé pour le retour de l’ancien ministre Boko étant toujours en cours, on attendra jusqu’aux dernières heures de cette journée pour constater l’impossibilité du retour de Boko ce les rasions qu’avancera la compagnie Air France elle-même.

Enfin et au-delà  de la raison avancée par Boko pour justifier le refus de son embarquement pour le Togo, l’on peut avancer que les tractations entreprises n’ont pas certainement abouti et devront se poursuivre pour permettre à  l’ancien ministre de mettre un terme à  son exil en France.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement