Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cote d'Ivoire : Affaire 263 handicapés non avérés recalés du recrutement dérogatoire, l'APCI dénonce l'exclusion et promet de prendre les rues
 

Cote d'Ivoire : Affaire 263 handicapés non avérés recalés du recrutement dérogatoire, l'APCI dénonce l'exclusion et promet de prendre les rues

 
 
 
 7904 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 mars 2019 - 08:59

Josué Loukou président de l'APCI (Ph KOACI)

Pour la session 2018 de recrutement dérogatoire des personnes en situation de handicap à  la Fonction Publique, sur les 1098 candidats, un collège médical commis par l’Etat avait recalé 263 pour handicap non avéré.

Josué Loukou, président de l’association des paralysées de Côte d’Ivoire (APCI) face à  la presse hier samedi 30 mars 2019 au plateau a dénoncé la mise à  l’écart de 263 personnes handicapées dans le cadre de ce recrutement dérogatoire initié par l’Etat, comme constaté sur place par KOACI.

Le premier responsable de l’APCI menace d’inviter ses membres la rue si rien n’est fait pour permettre à  les 263 personnes handicapées recalées à  postuler au prochain recrutement initié par le gouvernement.

Il s’est insurgé contre ce qu’il qualifie « d’exclusion » de 263 personnes handicapées de la liste des postulants au concours de recrutement dérogatoire à  la fonction publique dans le cadre de la politique sociale instaurée par le gouvernement.

« Dites au président de la république et au premier ministre que dans le communiqué du conseil des ministres du 09 janvier 2019, le chapitre concernant les personnes handicapés parlant de recrutement de 158 personnes handicapées dans le cadre du projet social, les 263 personnes handicapées déclarées non avérées, est un rapport d’erreur que le collège des médecins et la direction de la promotion des personnes handicapées ( DPPA) ont transmis au gouvernement », a-t-il dénoncé.

Soutenant que l’exclusion de ces 263 personnes s’est fait sans toutefois informer les concernés, le premier responsable de l’APCI a rétorqué qu’il n’est pas juste de dire que ces 263 personnes ne présentent pas de déficience physique.

« Comment comprendre qu’on dise que ces 263 personnes ne présentent pas de déficiences physiques, sans toutefois les voir physiquement et leur délivrer un rapport médical », a-t-il- déploré

Soulignant que lui-même en tant que responsable de l’association d’handicapés n’a pas été informé ni associé à  la confection de cette liste de 263 personnes, Josué Loukou, s’est dit « surpris de voir cette liste de 263 personnes handicapées ne pouvant plus postuler à  aucun concours de la fonction publique ».

A en croire Josué Loukou, cette liste des 263 personnes a été faite sans fondement, uniquement sur la base des noms des concernés et ces personnes exclues présentent bel et bien des déficiences physiques.

« Nous demandons au gouvernement d’inviter le collège des médecins à  reconsidérer ce communiqué de sorte que ces 263 personnes ne soient pas fichées, et que qu’ils aient l’opportunité de postuler au prochain recrutement que l’état ivoirien entend ouvrir cette année 2019 « , a ajouté le président de l’APCI.

« Aujourd’hui ce rapport est en train d’endeuiller, d’anéantir voire de tuer à  petit feu beaucoup d’handicapés parmi nous », a-t-il décrié.

Il a ensuite remercié le gouvernement ivoirien qui fait selon lui des efforts considérables pour améliorer l’employabilité des personnes handicapées.

Le président de l’APCI a souhaité voir un accroissement du nombre de personnes handicapées à  recruter « de 158 à  300 ou 350 personnes », car il estime que les diplômés handicapés sont désormais plus nombreux.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Afrique : Covid-19,le CDC Afrique appelle les pays à tripler leurs tes...
 
 
Afrique : Covid-19,le CDC Afrique appelle les pays à tripler leurs tests dans les 3 mois à venir
Société
 
Côte d'Ivoire : Bruno Koné annonce la délivrance des ACD entre trois e...
 
 
Côte d'Ivoire : Bruno Koné annonce la délivrance des ACD entre trois et six mois maximum pour les cas les plus complexes
Sénégal-France : Accusé de corruption, le fils de Lamine Diack demande le report de son procès prévu la semaine prochaine
Société
Sénégal-France : Accusé de corruption, le fils de Lamine Diack de...
Sénégal il y a 7 heures
 
Cameroun : Au moins 8 morts dont un enfant de 5 ans dans un tragique accident de la route
Société
Cameroun : Au moins 8 morts dont un enfant de 5 ans dans un tragi...
Cameroun il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire : Annulation  du CEPE, voici comment se fera le passage en classe de sixième, les droits d'examens seront remboursés
Société
Côte d'Ivoire : Annulation du CEPE, voici comment se fera le pas...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cote d'Ivoire : Affaire 263 handicapés non avérés recalés du recrutement dérogatoire, l'APCI dénonce l'exclusion et promet de prendre les rues
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
lagoallahdinmin
Cette affaire d handicapés en ci est devenu un fond de commerce . Les ayants droit sont écarté s au profit des non handicapés.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
J'invite en tant qu'observateur le gouvernement a se plancher sur ce cas. Il nous faut créer un environnement de "Equal opprtunity for all" comme le diraient nos amis anglo-saxons. C'est juste et humain. (Il est vrai que les bétés et assimilés frontistes sauvages si pouvoir s'en foutaient mais nous sommes civilisés pas eux).
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement