Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Forte émotion après l'assassinat d'un célèbre producteur de musique
 

Cameroun : Forte émotion après l'assassinat d'un célèbre producteur de musique

 
 
 
 5366 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 01 avril 2019 - 12:28

Jean Pierre Saah (Ph)

© koaci.com- Lundi 1er Avril 2019- Jean Pierre Saah célèbre producteur de musique aurait été assassiné par des individus non identifiés dans la nuit de dimanche à  lundi à  son domicile de Bonaberi,-un quartier populaire du 4e arrondissement-, de Douala a-t-on appris de sources médiatiques concordantes.

La Cameroon Radio and Television (Crtv, organe de presse à  capitaux publics) a confirmé la mort du célèbre producteur musical plus connu sous le pseudonyme de JPS (nom de sa maison de production).

Selon de nombreux medias locaux, le corps du célèbre producteur de musique a été déposé à  la morgue de la garnison militaire de Douala.

La police judiciaire a ouvert une enquête.

Lady Ponce artiste musicienne camerounaise spécialisée dans le Bikutsi a exprimé son émotion, « j'ai eu la chance de travailler 3 de mes albums avec toi (Confession / Bombe Atomique / et la Loi du Talion). Pendant cette collaboration, j'ai vu un homme exceptionnel! Tu respectais tout le monde peu importe son rang social. Je retiens à  jamais cette qualité rare d'un homme au grand cœur, un cœur en or. Homme discret, malgré toutes les bonnes actions accomplies chez les artistes d'Afrique et d'ailleurs, tu as toujours voulu garder l'anonymat », écrit la lauréate de la chanson de l’année et meilleure artiste féminine 2008.
De nombreux artistes musiciens camerounais ont également exprimé leur « grande » tristesse.

Pour rappel, Jean Pierre Saah a produit de nombreux artistes musiciens camerounais et étrangers.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008