Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : «Attaque» de l'amnistie par trois ONG, Sidi Touré «Nous attendrons si procédure judiciaire il y a, nous saurons comment réagir à  ces différents sujets»
 

Côte d'Ivoire : «Attaque» de l'amnistie par trois ONG, Sidi Touré «Nous attendrons si procédure judiciaire il y a, nous saurons comment réagir à  ces différents sujets»

 
 
 
 8467 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 avril 2019 - 10:43

Simone Gbagbo


© koaci.com - Jeudi 11 Avril 2019 - Trois Organisations non gouvernementales ivoiriennes de défense des droits de l’homme, ont déposé un recours devant la Cour suprême contre l’amnistie présidentielle du 6 août 2018 de Ouattara qui avait gracié 800 personnes impliquées dans les violences de la crise post-électorale de 2010-2011, dont l’ex-Première dame, Simone Gbagbo.


Une dépôt devant la cour suprême malgré le fait que l'ordonnance, présentée et ratifiée par le parlement, devenue loi, est, de fait, contestable non devant la cour suprême mais à  devant la cour constitutionnelle. Une donne qui a le don d'agacer nombre d'observateurs.


 

Ces ONG, suspectées par certains de ces dernier de vouloir faire de la communication pour s'attirer voire justifier leurs financements, contestent la légalité de l’ordonnance d’amnistie du Président de la République Alassane Ouattara et espèrent qu’avec la pression, ce dernier va changer de décision.


Interrogé sur ce sujet, le Porte-parole du Gouvernement a indiqué à  la presse qu’il n’avait pas d’observation à  faire sur le recours des trois ONG.


«Nous n’avons pas d’observation, mais juste constaté avec plaisir que les uns et les autres exigent leur droit de recours. C’est vraiment la liberté d’expression donc nous n’avons pas d’observation particulière en ce moment sur le sujet, »


 
Néanmoins, il prévient que si, une procédure judiciaire est engagée, le Gouvernement saura réagir.


«Nous attendrons si procédure judiciaire il y a, nous saurons comment réagir à  ces différents sujets,» a-t-il conclu. 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : «Attaque» de l'amnistie par trois ONG, Sidi Touré «Nous attendrons si procédure judiciaire il y a, nous saurons comment réagir à  ces différents sujets»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
chacun a droit de donner sa version je vois pas pourquoi y'a des observateurs que ca defrise !!on est en democratie pour tout le monde, simone fait ses meeting et les gens ont droit de penser ce qu'ils veulent personne la toucher ! a bonne entendeur !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
On veut brandir la menace judiciaire pour faire peur a l'opposition vue l'échéance de 2020/qui s'annonce a leur profit. Ça échouera, d'ailleurs une justice partielle ne dure jamais longtemps. Les ivoirien sont déterminer a tout type de stratégie pour se maintenir au pouvoir.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Regardez son visage de guenon...Ça fait pitié... Pourtant cette ancienne premier dame pissait et chiait la haine, l'aigreur et se croyait éternelle et intouchable...Eh le temps, c'est vraiment... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Regardez son visage de guenon...Ça fait pitié... Pourtant cette ancienne premier dame pissait et chiait la haine, l'aigreur et se croyait éternelle et intouchable...Eh le temps, c'est vraiment... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement