Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Akufo-Addo compatit avec des inondés au pays après des critiques pour ses condoléances à  la France
 

Ghana : Akufo-Addo compatit avec des inondés au pays après des critiques pour ses condoléances à  la France

 
 
 
 6750 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 avril 2019 - 14:09

Nana Akufo-Addo (ph)

© koaci.com– Mercredi 17 Avril 2019 – Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, s’est prononcé sur les inondations des deux dernières semaines dans son pays après les critiques de ses compatriotes sur les réseaux sociaux.

Akufo-Addo est critiqué pour avoir fait part de sa sympathie à  la France suite à  l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame alors qu’au moment il est resté silencieux après les inondations qui ont fait des victimes à  Accra.

Suite à  ces critiques, le Président ghanéen s’est intéressé aux récentes inondations dans son pays mais aux familles endeuilles et a tweeté à  ce propos.

L’une des publications du Président ghanéen concernant l’inondation fait lire que « L’annonce de la mort de 12 personnes lors des récentes inondations qui ont frappé la capitale de notre pays est très triste. Mes sincères condoléances aux familles du défunt ».
Le Président a poursuivi dans sa publication que la nouvelle du décès de 12 personnes lors des récentes inondations l’ont affecté et qu’il présente ses sincères condoléances aux familles du défunt.

En vue de faire aux problèmes d’inondations dans le pays, Akufo-Addo a annoncé que « 197 millions de GH¢ ont été alloués au ministère des Travaux publics et du Logement pour décongestionner les canaux obstrués, les contrats ont été attribués et les travaux sont en cours ».

En guise de mesures préventives contre ces intempéries, le Président ghanéen a indiqué que « notre attitude vis-à -vis de l’assainissement doit également changer, afin de contribuer à  résoudre le problème des inondations persistantes d’Accra. Les pouvoirs publics ne ménagent aucun effort pour résoudre ce problème ».

A l’origine du mécontentement des internautes ghanéens, le Président Akufo-Addo avait adressé ses condoléances à  la France sur sa page Facebook quelques heures après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame.

Avant que le Président ghanéen ne réagisse pour corriger le tir, plusieurs internautes ont critiqué son message de compassion adressé à  la France au même moment où certains de ses concitoyens ont perdu la vie dans les inondations.

Du lot des critiques, un internaute du nom de Paq (@PapaQuasy) a écrit que « Pourquoi la présidence ghanéenne envoie-t-elle si rapidement des messages compatissants aux étrangers lorsque des catastrophes naturelles les frappent mais ne peut en faire autant pour ses citoyens ? La semaine dernière, une dizaine de ghanéens ont perdu la vie sous la pluie et aucun message de la part de la présidence… ».

Pour sa part, Ayigbe Borla Bird a publié que « je suis triste pour ce pays... Les gens sont morts dans une inondation au Ghana, pas de tweet de notre président... Un vieux bà¢timent brûle à  Paris, notre président a envoyé ses condoléances... Nous sommes perdus dans ce pays ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : La riposte au COVID 19 : une approche par le dépistag...
 
 
Côte d'Ivoire :  La riposte au COVID 19 : une approche par le dépistage sélectif et le confinement participatif et inclusif ?
Politique
 
RDC : Vital Kamerhe en prison, ses élus exigent sa libération « imméd...
 
 
RDC : Vital Kamerhe en prison, ses élus exigent sa libération  « immédiate »
Côte d'Ivoire : La ville de Sinfra a un nouveau maire, M. Gooré Bi Vouébou Clément
Politique
Côte d'Ivoire : La ville de Sinfra a un nouveau maire, M. Gooré B...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire : Adoption du code électorale, EDS dénonce un passage en force
Politique
Côte d'Ivoire : Adoption du code électorale, EDS dénonce un passa...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Togo :  Jusqu'où ira l'affaire « invitation » du SCRIC à Agbéyomé ?
Politique
Togo : Jusqu'où ira l'affaire « invitation » du SCRIC à Agbéyomé...
Togo il y a 9 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ghana : Akufo-Addo compatit avec des inondés au pays après des critiques pour ses condoléances à  la France
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Pleurez, mes nègres ! Lamentez-vous, mes petits Nègres ! Un monument brûle par accident en France, et vous vous lamentez ! La France, elle au moins, a la chance de ne subir que des accidents ! Mais nous, lorsque la France nous jette des bombes qui détruisent nos vies et nos monuments, est-ce par accident ou à  dessein ? Lorsque l’Egypte (berceau de l’humanité) est détruite et que ses reliques historiques sont pillées, est-ce par accident ou à  dessein ? Lorsque la Libye est réduite en un champ de misères indescriptibles et que ses richesses lui sont spoliées, est-ce par accident ou à  dessein ? Lorsque la Côte d’Ivoire est pilonnée, que ses monuments sont détruits par la France, que ses enfants sont troués de balles par l’armée française, est-ce par accident ou à  dessein ? Pleurez donc petits Nègres ! Pleurez les misères de la France. Moi, je réserve mes larmes pour mes sœurs et frères qui continuent d’être violés sous les bombes françaises, pour mes monuments qui fondent sous les bombes françaises !
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
Le présidient Ghanéen s'est trop rabaissé enadressant des condoléances èa la France pour un simple vieux bà¢timent brûlé, alors qu'il est indifférents pour les graves problèmes que vivent les Ghanéens... Et il n'est pas seul. Il y a d'autres présidents africains qui ont déjà  envoyé des millions d'euro à  la France pour aider à  la reconsruction du vieux bà¢timent, alors que leurs populations sont dans la misère totale. Les pays africains gouvernés par les débiles. Cela explique pourquoi nos pays africains n'évoluent jamais...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Obligation du port du masque à Abidjan, pour que tout le monde en ait, l'Etat doit-il encourager la fabrication de masques alternatifs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La pollution de l'air avec les gaz d'echappement et les normes des pr...
 
2104
Oui
80%  
 
528
Non
20%  
 
12
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement