Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: À l'approche de Pà¢ques, disparition des servantes
 

Côte d'Ivoire: À l'approche de Pà¢ques, disparition des servantes

 
 
 
 8416 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 avril 2019 - 09:20

Vendeuse d'eau au Plateau ce vendredi (Ph KOACI)


© Koaci.com - Vendredi 19 Avril 2019 - Inévitablement comme fallait s'y attendre, l'épidémie de la fuite des filles de ménages est réapparue. Dans la plupart des foyers, les servantes en partie des jeunes filles baoulé, ont pris la fuite pour se mêler à  la vague de migration vers le centre du pays, observée en temps de Pà¢ques. 


"C'est Paquinou obligé !" Voilà  balancé à  notre curiosité sur ce phénomène, où les jeunes filles baoulé sont en première ligne. De fait, dans cette transhumance des villes vers les campagnes, Abidjan la capitale économique est au centre d'une stratégie bien planifiée, pour que ses foyers en soient régulièrement victimes, comme constaté depuis peu dans les communes. 

" La plupart des filles viennent travailler comme servante à  Abidjan, pour préparer la prochaine fête de Pà¢ques. Donc au mois de la fête, quelque soit une augmentation de salaire, impossible de les retenir." tentent d'expliquer certains employeurs de filles de ménage à  Yopougon. 


 

Véritablement la fête de Pà¢ques, cérémonie religieuse réinventée par le peuple Baoulé au centre du pays; du fait d'une coincidence d'habitudes et de pratiques culturelles, revêt d'un grand intérêt en plus d'être un investissement. "C'est le moment de retourner au village, pour montrer aux parents qu'on va bien et qu'on a aussi trouvé du travail en ville malgré les préjugés, loin des travaux champêtres épuisants" expliquent des servantes pour se justifier. 


La fuite des servantes serait aussi donc motivée par le concept du "m'as tu vu", dans l'espoir de s'essuyer les frustrations et trouver un mari. "Bien souvent les jeunes filles qui reviennent de la ville en temps de Pà¢ques, apparaissent complètement transformées, le style, le look avec. Elles jouissent donc d'une vogue extraordinaire auprès des hommes qui leur courent après." selon bon nombre d'avis glanés. 


Hélas dans ce phénomène heureux, le lot de désagréments est pour les foyers et les petites entreprises dans les villes. Les servantes reviennent bien souvent enceintes." C'est difficile pour nous. Quand on s'habitue à  ces filles, et elles nous font des mauvais coups" nous livrent quelques femmes exposées à  cette même rengaine chaque année. 


Adriel
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Nigeria: Déporté de Dubaï, il met fin à ses jours
 
 
Nigeria: Déporté de Dubaï, il met fin à ses jours
Société
 
Côte d'Ivoire: Les journées portes ouvertes de la Gendarmerie National...
 
 
Côte d'Ivoire: Les journées portes ouvertes de la Gendarmerie Nationale reportées
Côte d'Ivoire: Un inspecteur par intérim « vend » le stagiaire à 50 mille FCFA et majore les frais d'examen
Abonnés
Côte d'Ivoire: Un inspecteur par intérim « vend » le stagiaire à...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Yopougon, après les démolitions place à la reconstruction du cadre de vie
Société
Côte d'Ivoire: Yopougon, après les démolitions place à la reconst...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Kenya: Choc après la diffusion d'une vidéo d'un étudiant molesté par des policiers
Société
Kenya: Choc après la diffusion d'une vidéo d'un étudiant molesté...
Kenya il y a 5 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: À l'approche de Pà¢ques, disparition des servantes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Kbibi
Au "journaliste" ignorant : "Pà¢ques" s'orthographie avec un S à  la fin ! Pénible...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Au ''sachant ignorant en plus d'être aveugle'' @Kbibi, le journaliste a bel et bien écrit ''Pà¢ques'' avec un ''s'' à  la fin. D'ailleurs qu'il ait écrit ''Paque'' sans ''s'', en quoi est-ce une faute pour que le ''sachant plus qu'ignorant'' traite le journaliste de ''journaliste ignorant'' ? Vraiment très ''pénible'' de voir des ''ignorants'' vouloir donner aux autres des leçons de syntaxte, voire lexicales
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Laisse professeur la ça retrouve il est assis au quartier il n a jamais prit le bus pour aller au plateau c est lui qui corrige.professeur de l arbre du quartier feneant la, les gens comme ça il y a plein dans les quartiers d Abidjan en plus si il n a rien c est au.moins 50ans
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
@Kbibi.... C'est TOUT ce que tu as compris dans cet article. il peut avoir des erreurs de frappe.... Même le soi-disant Dieu fait des erreurs, voilá pourquoi il(Dieu) a commis une très GRAVE ERREUR en envoyant sur la même planète terre , nous les noirs et les autres qui nous maltraitent.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
DIEU a eu un jour pour se reposer.A cause des miettes,des enfants d'autrui doivent vous servir sans avoir deux semaines,voire un mois de repos sur 12 mois.Mais prenez des djoulas comme servantes.Elles ne font pas pà¢ques. Des prejugés inutiles.Cette fête est un moment de retrouvailles.Des planteurs,des fonctionnaires et même des PDG et DG s'y retrouvent tous.C'est du"m'as-tu vu?"
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kbibi
Dramani, vous êtes un crétin magnifique... Il ne vous viendrait même pas à  l'esprit (encore faut il que vous en ayez un), qu'une correction ait été opérée par Koaci ? Quant à  la forme, un journaliste doit savoir orthographier Pà¢ques correctement c'est un minimum de sérieux.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement