Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abidjan, Aka Aouélé aux vendeuses de médicaments à  Roxy qu'elles sont « exposées à  la rigueur de la loi »
 

Côte d'Ivoire : Abidjan, Aka Aouélé aux vendeuses de médicaments à  Roxy qu'elles sont « exposées à  la rigueur de la loi »

 
 
 
 3923 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 03 mai 2019 - 01:05


© koaci.com -- Jeudi 02 Mai 2019 --Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé a réaffirmé sa ferme volonté à  intensifier la lutte contre les faux médicaments et les médicaments de moindre qualité au cours d’une visite surprise du marché Roxy d’Adjamé. 


Accompagné de la Directrice de la Pharmacie et du Médicament(DPLM), Rachel Duncan, il s’est rendu ce matin dans ce Haut lieu de vente des médicaments de la rue dans le district d’Abidjan.


Le ministre a affirmé que la lutte contre les médicaments de la rue est résolument ‘’ engagée et cette fois-ci, ne sera pas une action d’éclat, mais des actions quotidiennes qui s’inscriront dans la durée et dans une stratégie globale de lutte contre ce commerce.


Le ministre Aka Aouélé, s’est offusqué de l’important volume de médicaments de la rue commercialisé sur cette place à  ciel ouvert.


 
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique menace de traduire devant les tribunaux les contrevenants.


«Si ces femmes hors la loi continuent à  s’adonner à  ce trafic de la mort, elles s’exposent à  la rigueur de la loi. Les seuls habilités à  commercialiser les médicaments en Côte d’Ivoire, sont les pharmaciens, conformément à  la formation reçue.


Il a rassuré toutes les populations ivoiriennes, de la poursuite des femmes auteurs des actvités illicites et annonce la présence des contrôleurs.


 
«Les contrôles seront quotidiennes jusqu’à  qu’à  mettre hors d’état de nuire ces commerçants de la mort, » a conclu Aka Aouélé.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Santé
 
Côte d'Ivoire: Campagne contre la bilharziose, psychose à N'douci apr...
 
 
Côte d'Ivoire: Campagne contre la bilharziose, psychose à  N'douci après le décès d'un élève qui a avalé un comprimé contre la maladie
Santé
 
Côte d'Ivoire: Un mois après sa généralisation, premiers couacs de la...
 
 
Côte d'Ivoire:  Un mois après sa généralisation, premiers couacs de la CMU
Côte d'Ivoire: Grève dans le secteur de la santé, 26 syndicats affiliés à la CORDISANTE se désolidarisent du mouvement de la plateforme qui démarre lundi
Santé
Côte d'Ivoire: Grève dans le secteur de la santé, 26 syndicats af...
Côte d'Ivoire il y a 6 jours
 
Côte d'Ivoire: Paralysie totale des hôpitaux lundi  avec la grève annoncée ?
Santé
Côte d'Ivoire: Paralysie totale des hôpitaux lundi avec la grève...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire: A Bin-Houyé, le centre de santé urbain dans un état comateux, véritable inquiétude des populations pour leurs patients
Santé
Côte d'Ivoire: A Bin-Houyé, le centre de santé urbain dans un éta...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abidjan, Aka Aouélé aux vendeuses de médicaments à  Roxy qu'elles sont « exposées à  la rigueur de la loi »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
CD
Arrêtez de nous fatiguer si vous ne pouvez pas ou voulez pas mettre fin à  ce phénomène. C'est la même chose pour les gnambros et microbes.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Du n'importe quoi... un tel ministre doit démissionner. Il est impossible de lutter dans notre pays contre un fléau mis en place et protégé par les nordistes au pouvoir
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avez vous un doute sur le fait que la présidentielle ne puisse se tenir le 31 octobre 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour préten...
 
2553
Oui
53%  
 
2101
Non
44%  
 
172
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement