Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Face à  la mévente de la noix de cajou dans le pays, une structure vole au secours des producteurs de la région du Béré
 

Côte d'Ivoire : Face à  la mévente de la noix de cajou dans le pays, une structure vole au secours des producteurs de la région du Béré

 
 
 
 5343 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 05 mai 2019 - 09:55

© koaci.com -Dimanche 5 Mai 2019 - Le gouvernement ivoirien qui a fixé le prix bord champ à  375 fcfa/kilogramme pour permettre aux paysans d'avoir un meilleur revenu, est contraint de constater que certains acheteurs s'adonnent au non respect de ce prix comme à  Tieningboué et autres localités du pays où les acheteurs vont jusqu'à  acheter le Kilogramme de noix de cajou à  50 fcfa.

C'est ainsi qu'un arrêté a été pris par le gouvernement ivoirien pour stopper toute exportation jusqu'au 10 Mai 2019 pour stabiliser le prix fixé. Le gouvernement dans sa dynamique de valoriser la filière, en vue d'améliorer les conditions de vie des producteurs et l'accroissement de leur revenu, a pris le Taureau par les cornes en décidant d'apporter un financement aux coopératives certifiées comme l'a indiqué le premier ministre Amadou Gon dans son adresse du 1er Mai lors de la fête du travail. Ceci, afin d'encourager les acteurs au respect du prix indiqué par le gouvernement ivoirien.

Dans cette optique, l'État ivoirien a initié l'opération T&T, une structure Vietnamienne et le GIE ( Groupement d'Intérêt Economique ) qui est une association des exportateurs pour un contrat de triparti avec le gouvernement, en charge de l'achat de la noix de cajou de près de 200 000 tonnes, pour évacuer les produits en possession des producteurs. Ce mode opératoire consiste à  rappeler aux producteurs d'avoir un produit de qualité à  savoir bien sécher et bien trier leur produit.

C'est dans cette vision du gouvernement que la Coopérative avec Conseil d'Administration du Vivrier et du Cajou ( COOP-CA-VICA ), une coopérative certifiée et agréée, dirigée par Traoré Amadou, Président du Conseil d'Administration ( PCA ), a obtenu un financement de la part l'État ivoirien. En effet, une mission de la direction de la Coop-ca-vica a été initiée pour la sensibilisation des producteurs sur la prévention, l'amélioration de la qualité de la noix de cajou et surtout, la stabilité du prix bord champ dans sa zone d'activité qui est la région du Béré par ailleurs, première zone productrice de noix de cajou de Côte d'ivoire.

La région du Béré pour l'année 2018, a fait une production de 140 000 tonnes soit 38â„… de la production nationale. Le Jeudi 03 Mai dernier à  Dianra village, localité située dans le département de Mankono dans la région du Béré, une cérémonie de sensibilisation, en présence du sous-préfet de Dianra, le commandant Pokou Guillaume a été ouverte pour la sensibilisation en donnant aux paysans le message du président Alassane Ouattara qui est d'évacuer les produits en possession des producteurs et veiller à  la stabilité du prix fixé mais surtout d'avoir un produit de qualité. Les producteurs venus nombreux, ont accueilli ce projet avec anthousiasme.

« Je suis venu vous apporté le message du président de la république. Il vous demande de faire en sorte de fournir un produit de bonne qualité, c'est à  dire bien sécher et bien trier. Ne cédez surtout pas au chantage des acheteurs véreux qui veulent vous appauvrir. Ne soyez pas complice de ceux qui cherchent à  vous tuer.» a exhorté, le commandant Pokou Guillaume.


Suite à  la mévente de la noix de cajou, les producteurs de cette zone qui est le bassin de la production d'anacarde de Côte d'Ivoire, ont carrément abandonné les champs pour confier leur sort au bon Dieu pour un probable retour de la vente normale au prix fixé de la noix de cajou sur le marché par le gouvernement ivoirien et comme Dieu aidant, la bonne nouvelle est tombée.

« Nous ne produisons que la noix de cajou. Nous avons été surpris du non respect du prix fixé par le gouvernement et nous avons abandonné nos champs pour attendre la décision de l'État. Dieu merci la nouvelle est bonne. Nous nous remettons à  la décision du président Ouattara et son gouvernement.» a indiqué Koné Siguimin, producteur à  Dianra.

Pour joindre l'acte à  la parole, les responsables de la coop-ca-vica ont procédé à  l'achat de produits séance tenant du producteur Soro Péfoungo, en présence du commandant, Pokou Guillaume. Pour Soro Péfoungo, les producteur font le lit à  ces acheteurs véreux qui ne font que les voler. « Aujourd'hui je dis merci au président Alassane et son gouvernement pour avoir pensé aux producteurs.» a-t-il indiqué.

L'étape de la sensibilisation a commencé dans la matinée du Jeudi dans le village de Dianra pour finir à  Konanhiri en passant par la ville de Mankono. Lors de l'étape de Makono et Konanhiri, les responsables de la Coop-ca-vica ont effectué des achats de noix de cajou pour faire barrage aux acheteurs véreux et rassurer les paysans.

Selon Bakayoko Hamed, superviseur de la Coop-ca-vica, le gouvernement vient de donner un ouf de soulagement aux producteurs. « le président vient de libérer les producteurs. Je suis très heureux pour ce projet qui vient mettre la confiance entre les producteurs et notre coopérative. Les gens nous taxaient de fraudeurs mais aujourd'hui, la vérité est sue.» a clamé Bakayoko Hamed.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: Crédits budgétaires 2020, le Ministère de l'éducation...
 
 
Côte d'Ivoire: Crédits budgétaires 2020,  le  Ministère de l'éducation nationale se taille  la part du lion  avec  plus de 900 milliards de FCFA
Economie
 
Côte d'Ivoire: Affaire BHCI, une dette non réglée de plus de 4 milliar...
 
 
Côte d'Ivoire: Affaire BHCI, une dette non réglée de plus de 4 milliards de Westridge à l'origine du scandale?
Côte d'Ivoire: Conseil Café-Cacao, la grève des agents suspendue après discussions avec la Direction
Economie
Côte d'Ivoire: Conseil Café-Cacao, la grève des agents suspendue...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Affaire BHCI, KOACI se procure le fameux courrier adressé à Gon, Westridge demande l'annulation de l'opération de cession des parts de l'Etat !
Abonnés
Côte d'Ivoire: Affaire BHCI, KOACI se procure le fameux courrier...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire: À Abidjan au salon de l'épargne, Lassina Fofana du CDC «il faut réveiller l'épargne qui dort »
Economie
Côte d'Ivoire: À Abidjan au salon de l'épargne, Lassina Fofana du...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Face à  la mévente de la noix de cajou dans le pays, une structure vole au secours des producteurs de la région du Béré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Je n'en fini pas de rire, donc le petit gros avait raison... Gouvernemant incapable nul "naba" nul. Il a fallu que le petit gros vous allume pour vous vous reveillez. Evidemment qu'il n'ont pas le temps a consacré à  la souffrance des paysans mais à  ce concentrer sur quoi vendre, comment prendre crédit et qui doit-on renvoyer encore...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Les objectifs sont atteints d'un côté, on peut arrêter de traire de l'autre... Tant que vous n'aurez pas des coopératives fortes, vous serez esclaves, c'est la règle, tout le monde se cherche, et personne ne cherche le bonheur de l'autre... Asseyez vous et dites que vous avez des défenseurs, ce sont vos fossoyeurs...c'est la règle sur cette terre...Si tu ne connais il faut demander...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement