Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Contrairement aux informations rapportées sur le terrain,  le recensement des producteurs  n'a nullement l'objectif de faire payer des impôts
 

Côte d'Ivoire : Contrairement aux informations rapportées sur le terrain, le recensement des producteurs n'a nullement l'objectif de faire payer des impôts

 
 
 
 5563 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 06 mai 2019 - 16:23

© koaci.com-- Lundi 6 Mai 2019-Lancé le 15 avril dernier, l’opération de recensement des producteurs du café-cacao est diversement interprétée dans le milieu des paysans.

Certaines personnes font croire aux concernées que ladite opération viserait à  faire payer l’impôt foncier.

Face à  cette désinformation, le Directeur du Conseil Café-cacao Monsieur KONE Brahima Yves a décidé de clarifier les choses, au cours d’une rencontre avec les producteurs.
Il a rassuré les uns et les autres que l’opération de recensement n’a nullement l’objectif de faire payer des impôts aux producteurs.

« Elle permettra d’avoir une base de données fiables sur les producteurs de café-cacao, la production et les parcelles cultivées », a-t-il relevé comme rapporté.

Aussi, a-t-il insisté sur le fait que cette opération permettra de régler définitivement les problèmes liés à  la traçabilité du cacao, à  l’effet de changer l’image du cacao ivoirien sur l’échiquier international. A ce sujet, il s’est voulu clair en ces termes : ”³ les producteurs qui ne se feront pas recenser, ne pourront pas vendre à  terme leurs produits.

Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: À Abidjan au salon de l'épargne, Lassina Fofana du CDC...
 
 
Côte d'Ivoire: À Abidjan au salon de l'épargne, Lassina Fofana du CDC «il faut réveiller l'épargne qui dort »
Economie
 
Côte d'Ivoire: Assemblée nationale, les députés inquiets de la gestio...
 
 
Côte d'Ivoire:  Assemblée nationale, les députés inquiets de la gestion des fonds du COGES, Brice Kouassi assure : «ce n'est pas le ministère de l'Education qui gère ces moyens »
Nigeria: Au Forum de Dakar, Tony Elumelu: « L'agenda du développement de l'Afrique doit donner la priorité à la création d'emplois »
Economie
Nigeria: Au Forum de Dakar, Tony Elumelu: « L'agenda du développe...
Afrique il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Budget 2020, voici les crédits budgétaires alloués à plus de 10 Ministères
Economie
Côte d'Ivoire: Budget 2020, voici les crédits budgétaires alloués...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Ghana: Accord avec Boeing pour relancer une nouvelle compagnie aérienne
Economie
Ghana: Accord avec Boeing pour relancer une nouvelle compagnie aé...
Ghana il y a 1 jour
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Contrairement aux informations rapportées sur le terrain, le recensement des producteurs n'a nullement l'objectif de faire payer des impôts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joelastar
tous les grands pays de ce monde ont ce statut le civisme fiscale est comme un chrétien qui s'en presse pour payer sa dîme. alors pourquoi ne pas voir les impôts sous ce angle.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Payer des impots oui c’est normal. Mais actuel c’est Non tant que le controle des compte de l’état n’est pas fait par un organe indépendant. Pas tant que le RHDP ne confonde ses poches et celle de l’Etat pour faire ses campagnes.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
XIX
L'état prélève suffisamment d’impôts sur les produits agricoles. Les nombreux prélèvements effectués par l’État entrent dans le cadre des impôts indirects, quelque soient les termes utilisés. On aurait tant souhaité que l’exemple de ce « civisme fiscal » fusse donné par les dirigeants et leurs protégés hommes d’affaires plutôt que de continuer à  piller les pauvres paysans qui ne peuvent même pas « joindre les 2 bouts » .
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement