Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Douze partis politiques d'oppositions prennent l'engagement de faire la promotion de la paix et de se détourner du langage de violence
 

Côte d'Ivoire: Douze partis politiques d'oppositions prennent l'engagement de faire la promotion de la paix et de se détourner du langage de violence

 
 
 
 5395 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 mai 2019 - 05:13

Le GP-paix à  Cocody (Ph KOACI)

© koaci.com - Mercredi 8 Mai 2019 - Ils comptent faire la promotion de la paix et se détourner du langage de violence observé au sein de la classe politique depuis ces derniers temps.

Douze (12) partis politiques d’opposition ont devant la presse dans la soirée d’hier mardi 7 mai 2019 dans un hôtel à  Cocody (commune résidentielle) pris ensemble l’engagement de faire la promotion de la paix tout en se détournant de tout langage de violence et de discours guerriers.

Le groupement des partenaires politiques pour la paix (GP-Paix), voilà  la plateforme de douze partenaires politiques qui entend désormais faire des critiques constructives pour l’unité et la paix sociale en Côte d’Ivoire.

Ce groupement politique dont la coordonnatrice générale est Henriette Lagou, ancienne ministre de Laurent Gbagbo et présidente du Renouveau pour la Paix et la Concorde(RPC), face aux défis des temps modernes, à  la promotion de la paix sociale et à  la préservation d’un Etat de droit, s’est avec ses douze membres engagé dans un partenariat politique.

Selon Luc Marcel Kromel Akpa, secrétaire général de ce groupement, leurs objectifs demeurent la participation active aux activités et actions politiques de chacun des partis signataires, la participation à  l’élection présidentielle de 2020 et à  toutes les autres élections locales, constituer une force d’opposition alternative en vue de participer aux réformes institutionnelles et participer à  la vie de la nation.

Pour sa part, Henriette Lagou, coordonnatrice de ce groupement des partenaires politiques pour la paix a affirmé que ce mouvement est né dans le contexte de la recomposition de la classe politique.

« Refusant le statut quo, douze partis politiques ont décidé de faire chemin ensemble. Le groupement des partenaires politiques pour la paix s’est résolument engagé dans la recherche de la paix et la préservation de la stabilité en Côte d’Ivoire. Nous venons avec notre particularité et notre dynamisme participer à  la vie démocratique de notre pays. Nous ne sommes pas des sains, mais nous voulons faire la politique saine. Nous recherchons à  préserver le climat de paix quel que soit la gravité de la situation. Nous ne comptons pas engager la confrontation encore moins la brutale alternance», a affirmé Henriette Lagou.
Elle a fait remarquer que son groupement compte préserver un dialogue constructeur et une relation basée sur une véritable collaboration avec les gouvernants.

« Nous sommes une force de proposition et d’actions qui tend à  préserver la paix dans notre beau pays. La Côte d’Ivoire nous est chère et c’est chèrement que nous voulons la défendre », a-t-elle insisté.

Pour terminer, Henriette Lagou a précisé que le groupement va entamer dans les prochains jours les actions de terrain pour sensibiliser les populations sur la nécessité de la paix en Côte d’Ivoire.

Notons que ce groupement est composé des partis politiques tels que le SDI, RAVI, UPN, PRDD, ADCI, RPC-Paix, CNDCI, UNCI, PIDA, FSIL, MPCI légal et le PRCI



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement