Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire malade décédé au CHR de Gagnoa, mouvement de protestation des agents de la santé, ils dénoncent un abus
 

Côte d'Ivoire : Affaire malade décédé au CHR de Gagnoa, mouvement de protestation des agents de la santé, ils dénoncent un abus

 
 
 
 8532 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 mai 2019 - 16:42

Mouvement de protestation des agents de santé à  Gagnoa (Ph KOACI)

© koaci.com-- Mercredi 8 Mai 2019-- Les agents de santé du centre hospitalier régional (CHR) de Gagnoa ne sont pas contents.

Ils dénoncent l’incarcération à  la Maison d’Arrêt et de Correction de Gagnoa des infirmiers Koné Bangaly, A. Marie et l’éducateur spécialisé, Paul Douyou qu’ils qualifient d’abus.

Ce mercredi 8 mai 2019 au CHR de Gagnoa, les agents de santé avec des bandeaux rouges attachés sur la tête ont procédé à  un arrêt de travail tout en assurant le service minimum.

Se confiant à  KOACI, Narcisse Koffi, secrétaire général du syndicat national des agents administratif de la santé (Synaas-CI) et membre de la plateforme des syndicats de la santé, précise que ce mouvement de protestation et d’humeur intervient pour dénoncer un abus.

Il a indiqué que si le travail avec service minimum conformément à  la réglementation en vigueur a été observé ce jour, le mouvement d’humeur s'étend petit à  petit à  toutes les structures sanitaires de Gagnoa et que demain jeudi, il risque l'entrée en action de tous les petits centres de santé publique.

Ce mouvement de protestation précise-t-il intervient pour marquer leur solidarité à  des collègues injustement incarcérés.

« Aujourd'hui nous sommes tous exposés, et on a l'impression que les agents des structures sanitaires ont pour lieu de pèlerinage la prison. En réalité la responsabilité ici n'incombe pas au personnel. Que devrait-il faire qu’ils n’ont pas fait », fait remarquer Narcisse Koffi.

Pour lui, cette responsabilité devrait être imputée aux responsables du CHR et non à  des agents.

« Le CHR a un service de chirurgie sans bloc opératoire, sinon pas fonctionnel nous dit-on, car le malade souffrait d'une hernie inguinale étranglée qui nous le savons tous est une urgence chirurgicale, c'est à  dire qui exige un acte opératoire d'urgence. Lorsqu'il s'agit pour administration d'assumer ses responsabilités et qu'elle les décline sur le personnel faisant fi de la responsabilité administrative telle que stipulée dans le Droit Administratif de la fonction publique, où la faute dans ce cas de figure ne peut être dissocié du service, et être imputée à  titre personnel à  l'individu (l'agent) qui exerce au compte de l'Administration, il est de notre devoir d’agir », a-t-il précisé.

Pour rappel, un malade qui souffrait d’une hernie  abandonné au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Gagnoa a trouvé la mort vendredi dernier. Deux infirmiers et un éducateur spécialisé ont été écroués à  la Maison d’Arrêt et de Correction de Gagnoa dans l’affaire.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire malade décédé au CHR de Gagnoa, mouvement de protestation des agents de la santé, ils dénoncent un abus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Cerveau
Allez vous en prendre à  vous-même, vos pseudo collègues de service ne sont pas plus mieux que la perte du patient ignorer comme de la merde, aller fermez là  vous aurez rien !
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Aucun équipement dans les hôpitaux et on demande des miracles !...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter