Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Jugé dans une affaire de faux billet, le célèbre chanteur Thione Seck fond en larmes et dit être marabouté
 

Sénégal : Jugé dans une affaire de faux billet, le célèbre chanteur Thione Seck fond en larmes et dit être marabouté

 
 
 
 8940 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 mai 2019 - 13:15

Thione Seck

©koaci.com- Vendredi 10 Mai 2019 – Au Sénégal, le célèbre chanteur Thione Seck a comparu jeudi, dans le cadre du procès des faux billets, n'a pu retenir ses larmes. À la barre du tribunal, au moment de s’exprimer, l’artiste a fondu en larmes, comme constaté par KOACI.COM.

Au Sénégal, le tribunal correctionnel de Dakar a ouvert ce jeudi le procès de Thione Seck et son co-accusé Alay Djité . Ils sont jugés pour association de malfaiteurs, tentative d'escroquerie, blanchiment de capitaux et de falsification ou altération de signes monétaires. Les faits remontent au 27 mai 2015.

À la barre, le leader du Raam Daan s'est présenté en victime : "Ça fait plus de 45 ans que je compose de la musique pour sensibiliser. Je ne comprends pas et je ne comprendrai jamais, même dans ma tombe, pourquoi on m'a amené là . On m'a bluffé, on m'a marabouté. On a failli gà¢cher la carrière de mon fils (Wally Seck) puis on a emporté mes 85 millions. Et là  ou je vous parle, je prends 14 médicaments par jour à  cause de mon emprisonnement."

Thione Seck rembobine : "On m'a proposé une tournée européenne de 105 dates. Et c'est un monsieur qui se nomme Joachim Cissé qui m'a apporté ce sac d'argent. Et c'est moins de 24 heures avant de voir mon avocat pour la signature du contrat qu'on m'a pris les 85 millions."

Le chanteur ajoute : "Je n'avais jamais pensé qu'un jour je serai devant un juge. Je respecte les gendarmes mais ils n'ont pas dit la vérité. Ils sont venus avec Alay Djité pour me demander si je le connais ou pas. Et je le répète, si je savais que c'était des faux billets la gendarmerie ne m'attraperait jamais. Et quand ils sont venus, dama tiite ba tokk si sac bi (j'avais si peur que je me suis assis sur le sac, en wolof)."

Lors du procès, l’auteur du célèbre tube Mathiou s’est mis à  pleurer comme un bébé.
En effet, quand son avocat lui a posé une question sur l'origine des faux billets trouvés chez lui, le leader du "Raam daam" n'a pu contenir ses émotions. Il a versé de chaudes larmes à  la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Ce qui a poussé le président Maguette Diop à  suspendre la séance pour quelques minutes.

Thione Seck s'est dit aujourd'hui victime d'une « cabale » et d'un « complot hors du commun » pour avoir « peut être dérangé certains », alors qu'il est mis en cause dans une rocambolesque affaire de faux billets.

Le chanteur était gagné par l'émotion, quand il a essayé de convaincre le président du tribunal de son innocence dans l'affaire de faux billets.

Cet incident mineur a poussé le juge Maguette Diop à  suspendre l’audience pour quelques minutes.


Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avez vous un doute sur le fait que la présidentielle ne puisse se tenir le 31 octobre 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour préten...
 
2553
Oui
53%  
 
2101
Non
44%  
 
172
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement