Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Sortie de crise à  Béoumi, le chef canton et les chefs de villages exigent du ministre Sidi Touré que le sang versé soit lavé
 

Côte d'Ivoire: Sortie de crise à  Béoumi, le chef canton et les chefs de villages exigent du ministre Sidi Touré que le sang versé soit lavé

 
 
 
 15806 Vues
 
  19 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 mai 2019 - 06:41

Sidy Touré jeudi soir à  Béoumi (ph KOACI)


© koaci.com - Vendredi 17 Mai 2019 - Comme annoncé dans un précédent article, l'émissaire du gouvernement Sidi Touré, ministre de la Communication et des Médias par ailleurs fils de Béoumi, a procédé à  la rencontre des communautés Malinké et Baoulé en vue de trouver un terrain d'entente et mettre fin à  cette tragédie qui secoue la localité ce Jeudi 16 Mai, juste après son arrivée dans la ville dans la résidence du préfet Djed Mel comme constaté sur place par KOACI.


Le chef de canton, nanan Ago Yao et les chefs de villages, après avoir promis de ramener les jeunes à  la raison, ont exigé que le sang versé durant ces affrontements, soit lavé pour conjurer le mauvais sort. Pour cet fait, ils ont demandé pour les sacrifices, un cabri et un mouton pour la ville de Béoumi et pour les villages de la ville, un bœuf et de la boisson.

L'envoyé du gouvernement quant à  lui, a souhaité ne pas revenir sur les causes de cet affrontement mais entreprendre des mesures pour une sortie de crise.

Les représentants de la communauté Malinké ont, à  leur tour, promis de rappeler "leurs enfants" sur le droit chemin en annonçant également l’immolation d'un bœuf et l'organisation d'une prière coranique pour « demander à  Dieu d’éloigner Béoumi des mauvais esprits.»

Après avoir offert la somme de 730 000 fcfa pour les sacrifices à  faire, le ministre Sidi Touré a au nom du gouvernement, promis prendre en charge les soins des blessés et soutenir les familles endeuillées, tout en invitant Brou Kalmar, président de la jeunesse communale, à  faire en sorte que les jeunes quittent les rues et mettent fin à  cette situation.

Le porte-parole des jeunes Malinké a demandé aux forces de l'ordre, de sécuriser les commerces, et prié les jeunes de quitter les rues.

Notons que la crise qui secoue Béoumi depuis la matinée du Mercredi 15 Mai dernier entre Baoulé et Malinké, fait état d'un bilan d'au moins 3 morts et plus de 40 blessés.

Le couvre feu instauré dans la localité de 18 heures à  6 heures du matin, est maintenu jusqu'à  nouvel ordre.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso: Une quinzaine de terroristes abattus et un gendarme tué...
 
 
Burkina Faso:  Une quinzaine de terroristes abattus et un gendarme tué dans une attaque à Arbinda
Société
 
Côte d'Ivoire: Se plaignant de douleur, une dame retrouvée morte pendu...
 
 
Côte d'Ivoire: Se plaignant de douleur, une dame retrouvée morte pendue non loin de son  domicile
Côte d'Ivoire: À Man, alors que les populations s'impatientaient après le passage de Gon, début effectif des travaux de bitumage
Société
Côte d'Ivoire: À Man, alors que les populations s'impatientaient...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Mali: Peine de mort pour l'assassin présumé d'un imam à Bamako
Société
Mali: Peine de mort pour l'assassin présumé d'un imam à Bamako
Mali il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Des agents de CI-logistique veulent paralyser le  guichet unique automobile le vendredi prochain
Société
Côte d'Ivoire: Des agents de CI-logistique veulent paralyser le...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
 
 
 
  19 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Sortie de crise à  Béoumi, le chef canton et les chefs de villages exigent du ministre Sidi Touré que le sang versé soit lavé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tttt
Je cite : <> Je n'arrive pas à  comprendre l'africain. Au lieu de suivre les lois et les règles fixées par les hommes, on préfère suivre les sales lois et les sales règles fixées par les génies. C'est bien, continuez comme ça, rabaissez-vous devant ces génies et leurs traditions à  la conne.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Tenter de résoudre un conflit intercommunautaire sans s'intersser aux causes (!?) mais, en ayant recours aux forces occultes et à  la religion des talibés pourtant en plein Kareem, sensé être une période de partage, de pardon et de tolérance . Voilà  comment ce ministre prône la réconciliation entre dioula et baoulé en ignorant les causes. Waiiii! Gouvernement de "toclos" vraiment!!! J'imagine sidi touré, dans son rapport de mission, affirmer que ce conflit intercommunautaire à  béoumi, est définitivement résolu. Je propose donc qu'on applique cette approche "des forces occultes" de la gestion de conflits intercommunautaires à  beoumi, aux autres conflits intercommunautaires, d'ailleurs, recurrents.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Il a"souhaité ne pas revenir sur les causes de cet affrontement mais entreprendre des mesures pour une sortie de crise."Rien d'étonnant car les djoula sont autorisés à  tuer, violer et faire du tort aux autres sans en être inquietés.D'ailleurs c'est un ministre djoula qui dit ça,de quoi encourager ces frères djoula sur cette voie.Mais restez au pouvoir jusqu'à  l'éternité sinon ce pays sera votre totem et restera votre totem.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Vivement que fpi+pdci s'unissent pour sauver le pays.Après le genocide wê,c'est au baoulé de subir des meutres et destructions de biens des mêmes.Unissez-vous pour nous sauver.Les ivoiriens n'ont qu'un seul pays.Le plan commun des nordistes de tuer tous les ivoiriens et prendre leur place est toujours en marche.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tttt
Je cite : "" Pour ce fait, ils ont demandé pour les sacrifices, un cabri et un mouton pour la ville de Béoumi et pour les villages de la ville, un bœuf et de la boisson. "" Je n'arrive pas à  comprendre cet humain qu'on appelle africain. Comment sa conscience est faite. Au lieu de suivre les lois et les règles fixées par les hommes, on préfère suivre les sales lois et les sales règles fixées par les génies. C'est bien, continuez comme ça, rabaissez-vous devant ces génies et leurs traditions à  la conne.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KOF A
faire des sacrifices pour laver les sang ok, et c'est tout il n'y aura donc par de poursuites et sanctions sévères contre les auteurs de ce conflit?. il ne faut pas seulement donner de l'argent pour les sacrifices, ou prendre soin des blessés, il y'a eu des morts et des atteintes à  la vie, des magasins et domiciles incendiés il faut donc punir les coupables. il y'a eu aussi échange de tirs, il faut rapidement fouiller coin par coin et récupérer ces armes puisqu'elles sont détenues de façon illégale.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SAKIINE
zometmil pas possible, tu veux vraiment un affrontement tu veux vraiment tuer les dioula alors commence par celui qui est juste a cote et après rend toi a beoumi pour te rallier . on vous connait .vous incitez les gens a la violence et quand ca commence on vous retrouve de l'autre cote de la frontière .si tu ne peut pas apporter un message de paix et de compassion tais toi donc. espèce d'inconscient!!!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sieben
Zometmil, Dramani, ttt...J'ai l'impression que pour vous, que se cacher derrière un clavier suffit pour écrire n'importe quoi. Diantre, qu'est-ce que ce ministre a entrepris qui n'est louable, vous pensez que c'est le moment de chercher les causes, il faut d'abord calmer, apaiser, soigner les blessures..., ensuite si possible après enquête poursuivre et enfin chercher a apporter des solutions aux causes afin d'y remédier. Les crises communautaires, la Côte d'Ivoire les vit depuis son indépendance et les exemples sont légion. Ce n'est pas l’apanage d'un seul régime. Donc arrêtez de raconter n'importe quoi, et puis de religion, tu as un complexe de ta culture africaine, sache que toute religion est d'abord culturelle et pour ta gouverne tttt les revenants sont encore en route, d'ailleurs ils ne sont jamais revenus.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@sakine @sieben c'est des gens qui ont la bouche apres ils viendront hurler au genocide faut les laisser la situation s'ameliore ca rougit leurs yeux
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
On lave le sang dans cette vie moderne avec de l'eau additionnée de produits ...et NON avec des billets de banques et des boeufs, cabris, poulet , moutons et chats..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
faisons la paix
#zometmill apparement out vos commentair ces toujour de baniir les Dioulas de ci en les exterminants.c es n est pas la solution car sans les dioulas la Ci n existerait pas, sans les baoule la ci n esxitera pas sans les betes la ci n existera et une seul de ses ethnies ne peut vivre sans l autre. celui qui souhaite la guerre sera toujour le premier perdant. cultivons la paix
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
faisons la paix
Monsieur le ministre vraiment il faut punir apres
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
faisons la paix
seul les Dioulas peuvent reagir ainsi et non un musulman qui es dans un mois de pardon . voila pourquoi Dioula est different de musulman meme si la plus part des musulman sont des dioulas. Mai quelle que soit la raison on aurait pu eviter cela
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
v1keur
LA PAIX LA PAIX LA PAIX LA PAIX LA PAIX, Premier chantier du Président élu de 2020. Yako à  toutes les victimes. J'ai fréquenté à  Béoumi étant baoulé avec un tuteur malinké jusqu' à  ce que j'ai mon BAC. Il y'a un tel brassage entre les deux peuples en conflit aujourd'hui (et je suis triste). S'il vous plait, arrêtez de vous battre avec des armes blanches et les armes à  feu. Vous qui les avez cachées pour de telles éventualités dans vos maisons, sachez que vous êtes les vrais ennemis de la cohésion sociale. Pour des faits pareils, une bagarre avec des coups de poings (condamnable d'ailleurs) aurait dû être réglée par les autorités. Regardez les conséquences inimaginables de vos légèretés. Que Dieu apaise nos cœurs franchement.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
@sieben, merci pour ta contribution. Mais, avant de faire des remarques aux autres, évite la cancrocratie à  l'image de @jordi-mouton. Car, c'est aussi facile se s'asseoir derrière son clavier et de raconter des anêries. On te parle de solutions sur le moyen et le long termes et non sur le court terme. Résoudre les effets des crises intercommunautaires, jamais les causes, pire, leur recurrence montre l'échec de la reconciliation entre les ivoiriens. Ce n'est pas des solutions ponctuelles ou "louables" qui solutionnent definitivement ce type de problème, une vraie bombe à  retardement. D'ailleurs, dis moi, de l'independance jusqu'à  nos jours, quelle est la periode où le taux des conflits intercommunautaires (que tu appelles benoitement, et pourtant, des conflis communautaires) est aussi élevé ? Être assis derrière ton clavier ne t'évite pas de raisonner sur la base de ton intuition.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
FerDeLance
"L'envoyé du gouvernement quant à  lui, a souhaité ne pas revenir sur les causes de cet affrontement mais entreprendre des mesures pour une sortie de crise" je suis desole mais c'est idiot. comment souhaitez vous traiter le probleme sans vous soucier de la cause? vous traitez symptomes apres symptomes a l'image d'un pays d'indice de securite 1.1. c'est mediocre comme initiative. Aux chefs traditionnels je veux tout simlement dire d'arreter ces betises de moutons et cabris. ils faut poser les vrai problemes pour que le sang arrete de couler.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Sauvage sak,vous les djoula vous êtes autorisés à  tuer impunement sous votre pouvoir rdr.Mais sache que vous serez tués autant quand le pouvoir changera.Il vous sera fait 10 fois la même chose.Nos morts seront vengés.Et toi sieben toi tu n'es pas caché derrière un clavier,dis moi où tu es, j'irai te croiser,sale con,chien,maudit.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16506
On prend un malin plaisir à  se dire "africains...." mais quand arrivent des moments du genre on oublie tout de la capacité de l'AFRIQUE à  pouvoir régler elle même ses propres problèmes. Venir demander, voir exiger de connaître les causes de cette crise de Béoumi avant quoique ce soit, c'est vouloir mettre du feu sur l'huile et minimiser les siècles d'observations sociétales qui ont fait que les chefs demandent par exemple à  "laver le sang versé". Ou bien, les soit disant intellectuels que nous sommes avons oublié que ce sont avant tout leur propres enfants, frères et sœurs qui sont les victimes dans cette crise! Comme dit le proverbe 'on ne reste pas dans les fourmis "magnans" pour les enlever". C'est aussi ça, la sagesse du savoir vivre ensemble.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
Le gouvernement wataRat est le premier responsable de la fracture sociale en Côte d'Ivoire. Depuis qu'il (wataRat) a mis les pieds dans ce pays, plus rien ne va. Des premiers vrais troubles de l’histoire de la Cote d’Ivoire dans les années 90 sous wataRat premier ministre, qui ont conduits Gbagbo et sa famille en prison, à  l'attaque rebelle sans précédent de 2002, jusqu’à  l’avènement du génocide Wê en 2011, les ivoiriens n’ont vécus que dans la peur et la terreur. Nous autres ivoiriens, étant un peuple foncièrement bon et accueillant, nos ennemis (la plupart jaloux de notre hospitalité) ont profité de cette naïveté pour nous frapper. En tout cas leur plan commun pour la destruction de la nation ivoirienne marche bien.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Immixition de l'Etat dans la gestion de la BHCI, coup dur pour le climat des affaires?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, critiquer la CEI et se porter candidat, paradoxal...
 
2137
Oui
48%  
 
2185
Non
49%  
 
158
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement