Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Fraternité Matin, 80 agents déflatés veulent saisir la Justice, la Direction obligée de négocier pour éviter des pertes financières à  l'entreprise
 

Côte d'Ivoire : Fraternité Matin, 80 agents déflatés veulent saisir la Justice, la Direction obligée de négocier pour éviter des pertes financières à  l'entreprise

 
 
 
 6441 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 18 mai 2019 - 12:47

Venance Konan


© koaci.com -samedi 18 Mai 2019 –Du nouveau dans l'affaire du licenciement collectif des 123 employés de Fraternité Matin survenu en décembre 2018 pour motif économique.


80 ex-employés concernés affiliés à  la Centrale Dignité, décident de saisir la justice ivoirienne pour dénoncer le mauvais paiement de leurs droits et autres dommages d'intérêt et estiment par ailleurs être victimes d’un licenciement abusif.


Selon des sources proches du Conseil juridique de Dignité, cette Centrale serait prête à  porter l'affaire devant le tribunal du travail.


Nous apprenions d’une source proche du Collectif que la Direction générale du Groupe Fraternité Matin avec à  sa tête son Directeur général, Venance Konan veut négocier avec les agents déflatés pour éviter un procès qui risquerait des pertes énormes à  l'entreprise, si d’aventure, les ex-employés obtenaient gain de cause.


 
Pourquoi cette volte face de l’Homme fort de Fraternité Matin, Venance Konan qui clamait partout que les agitations des agents déflatés ne le feront pas fléchir puisqu’il bénéficierait du soutien du Président de la République ? Difficile de répondre pour l’heure à  cette question.


Par ailleurs pour certainement résoudre à  l’amiable cette affaire, une rencontre entre la Direction générale de Fraternité Matin et les ex-employés est annoncée pour le 24 mai prochain, à  l'inspection du travail d' Abobo -Adjamé.


Nous apprenions également qu’en réalité qu’aucun critère du processus de l’application du plan social décidé par le Gouvernement n’a pas été respecté par la Direction de Fraternité Matin avant de jeter les 123 agents dans la rue.


Selon des indiscrétions, les agents déflatés souhaitent l’implication du ministère de la Communication et des Médias lors des négociations, car, pour eux, le Directeur général a utilisé le plan social pour se débarrasser des employés jugés gênants.


Quatre mois après le départ forcé des 123 agents pour motif économique, l'entreprise aurait amorcé un vaste plan de recrutement en foulant au pied le code du travail qui stipule qu’en pareille situation, l’entreprise doit attendre deux ans avant de faire de nouveaux et devra privilégier les agents déflatés.


 
«En début de semaine, le Directeur général a recruté un nouvel assistant et s'est offert un nouveau véhicule de type 4x4 de plus de 30 millions de F CFA. Sans oublier les nombreux voyages effectué à  l'étranger par son adjoint et lui, » a précisé un agent déflaté sous le couvert de l’anonymat qui a joint la rédaction de KOACI ce matin.


«Depuis le départ de certains employés, rien n'a changé dans l'entreprise. Les salaires sont toujours payés difficilement. Les employés ont attendu vainement leur salaire pendant la fête du travail le 1er mai dernier. C'est seulement trois jours après que nous avons reçu nos salaires. Tout simplement parce que les habitudes de mauvaise gestion des dirigeants n'a pas changé. Le DG règne en maître absolu. Il n'a peur de rien parce qu'il dit avoir le soutien du Palais présidentiel, » regrette un groupe d'employés. 



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fonctionnant depuis 23 ans sans aide, un centre...
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fonctionnant depuis 23 ans sans aide, un centre Saint Camille secouru par une entreprise
Société
 
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Rai...
 
 
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Raissouni graciée  par Mohamed VI
Togo:   Un ivoirien et un nigérien interdits d'entrer, Espérance Togo interpelle la CEDEAO
Société
Togo: Un ivoirien et un nigérien interdits d'entrer, Espérance...
Togo il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire: Les  meurtriers de l'étudiant au CHU de Cocody arrêtés,  aucune raison valable pour le mobile du crime
Société
Côte d'Ivoire: Les meurtriers de l'étudiant au CHU de Cocody arr...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
RDC: Faute de soins,   40 prisonniers meurent en 10 mois  à Bukavu
Société
RDC: Faute de soins, 40 prisonniers meurent en 10 mois à Bukav...
Congo (RDC) il y a 7 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fraternité Matin, 80 agents déflatés veulent saisir la Justice, la Direction obligée de négocier pour éviter des pertes financières à  l'entreprise
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Gougnon
Pauvre de nous autres!!!!!!. Savoir ou se trouve le mal et refuser d'y remédier est à  l'image de ce gouvernement de detourneurs de deniers public comme le disait N'zueba!!!. La bonne gestion pour une bonne rentabilité de la société, on n'en cure!!!!!!!. Venance Konan est à  l'image de Kandia Camara, indéboulonnable ????. La question est pourquoi ???. Pour Kandia, nous le savons tous, c'était la tueuse qui s'offrait à  ses victimes pour mieux accomplir sa mission. Mais Venance Konan par quel bout de la lorgnette tient-il dramane ????. Wait and see!!!!!!!!.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement