Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Attécoubé une manifestation des populations contre l'insécurité réprimée violemment
 

Côte d'Ivoire : A Attécoubé une manifestation des populations contre l'insécurité réprimée violemment

 
 
 
 15744 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 mai 2019 - 14:43

manifestation des riverains d'Attécoubé réprimée par la police (Ph KOACI)

© koaci.com--Lundi 20 Mai 2019-- Les populations de la commune populaire d’Attécoubé ne sont pas contentes de niveau d’insécurité grandissante dans leur commune.

Comme relaté dans un précédant article, les riverains de la commune d’Attécoubé, inquiets des agressions récurrentes du fait des enfants en conflit avec la loi appelés communément les « microbes » se sont fait entendre ce lundi matin dans la commune, comme constaté sur place par KOACI.

Hommes et femmes étaient dans la rue comme un seul homme pour dénoncer le phénomène de microbes. Ces enfants qui tuent et terrorisent les populations depuis près de 10 ans.

C’est donc à  travers une marche pacifique pour interpeller les autorités sur la situation que les populations se sont exprimées.

Depuis 10 ans, le niveau d’insécurité a atteint une côte d’alerte à  Attécoubé. Les riverains qui ont réclamé un commissariat dans leur commune ont malheureusement été réprimés de manière violente par les forces de l’ordre et de sécurité.

Cette manifestation a enregistré plusieurs blessés. Le préfet de police d’Abidjan Vincent Toh Bi informé de la situation était présent sur les lieux pour tenter de calmer les ardeurs.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Attécoubé une manifestation des populations contre l'insécurité réprimée violemment
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
IvoirienPursang
Le gouvernement envoient les forces de l'ordre réprimer dans la violence des ivoiriens qui manifestent contre l'insécurité? Ai-je bien lu ou ai-je la berlue? wataRat et ses sbires ont vraiment touché le fond. "Fiers ivoiriens le pays nous appelle. Si nous avons, dans la paix, ramené la liberté" chassons le boucher de sindou.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
J aime ce pays en fait les microbes sont intouchables c est ce que ça veut dire?ou c est moi.qui comprend pas faut qu' on m explique
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
Olidecoq, je crois que c'est bien cela : ses MICROBES sont INTOUCHABLES. Une chose me dit que wataRat n'a pas encore atteint son quota de sang promis à  satan pour son pouvoir, alors les microbes sont une véritable entreprise écran pour y arriver sans qu'on ne l'indexe directement. Malin comme lucifer ce wataRat.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Morceau choisi: " Les riverains qui ont réclamé un commissariat dans leur commune ont malheureusement été réprimés de manière violente par les forces de l’ordre et de sécurité" No comment on réprime des gens qui réclame plus de sécurité et on se dit pays démocratique. En matière respect de la liberté des manifestant même Oumar el Bechir fait mieux.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE DEBOULONNEUR
Mais diantre! De quel droit est ce que vous vous permettez de protester contre les microbes? Ne savez vous pas ces bandits sont la milice du clan du sanguinaire? Vous voulez subir le sort de ceux qui s'opposent à  la milice des dozo? Avec cette répression sauvage vous saurez désormais qu'on ne touches pas aux microbes.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
LE DEBOULONNEUR, Ahahahah!!! je suis mort de rire. C'est vrai que parfois on oublie qui sont les parrains de ces microbes. On ne touche pas à  la MAFIA (la Mutuelle des Assassins Fabriqués par l'Ignoble Alassane)
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Cerveau
@LE DEBOULONNEUR .... T'es élu meilleur commentateur de cet article 👏
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
Pour asseoir son pouvoir satanique le wataRat a du se servir de la naïveté de certains ivoiriens analphabètes. Quelques unes de ses déclarations assassines de 1989-2018 1989: Accordez moi 100 jours pour redresser l’économie de la Côte d’Ivoire. (là , on avait presque cru) 1995: Je voudrais briguer la magistrature suprême de mon pays, mais la lois fondamentale ne me le permet pas, je respecte les lois de mon pays. (là , on avait presque compati) 1998: Je frapperai ce régime et il tombera (là , on sait dit mais que fait-il?) 2000: C’est parce que je suis dioula et musulman qu’on ne veut pas que je sois candidat à  la présidentielle. (là , on a dit il va trop loin) 2001: Nous n’attendrons pas 2005 pour aller aux élections. (là , on a dit ça y est il va créer une rebellion) 2010: J’ai des solutions pour changer la Côte d’Ivoire. (là , on a tous ri, personne n'y croyait) 2012: Le rattrapage ethnique est fait pour corriger l’injustice faite aux populations du Nord.(là , on s'est tous dit, qu'il va diviser les ivoiriens) 2016: Je ne briguerai pas un troisième mandat (là , on a ne l'a pas cru du tout) 2017: Le franc CFA est une bonne monnaie pour l’Afrique (là , on s'est dit, il a touché le fond) 2018: je pourrais me présenter aux élections présidentielles de 2020, la constitution m’autorise encore 2 mandats de 5 ans (là , on s'est dit tous ensemble tenté regretté)
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter